Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 17:27
Catastrophe de l'Airbus A 320 : suicide ou attentat ?

L'enquête sur le crash de l'Airbus A 320 de Germanwings révèle des faits graves et troublants : le copilote de l'appareil a volontairement manipulé le bouton servant à actionner la descente de l'appareil, alors que le commandant de bord s'était absenté de la cabine de pilotage...


Les nouvelles normes internationales prévoient qu'une fois sorti de la cabine, on ne peut y accéder de l'extérieur si cet accès est refusé : le commandant de bord s'est vu interdire l'accès au poste de pilotage, le copilote, Andréas Lubitz, âgé de 28 ans, le lui a refusé et a précipité l'avion sur le sol.

Suicide ou attentat ? La thèse du suicide paraît peu probable, dans la mesure où le copilote a entraîné, aussi, dans la mort tous les occupants de l' A 320.

L'enquête qui suit déterminera les motivatons de ce jeune pilote. Mais, on ne peut s'empêcher d'évoquer un acte de terrorisme.

Dès lors, on songe aux attentats du 11 septembre, même si le déroulé des événements est différent.

Dans ce cas précis, ce serait le pilote lui-même qui aurait prémédité cet acte de terrorisme, visant à détruire l'avion et à anéantir la vie de 150 passagers présents sur ce vol.

On peut imaginer toutes sortes d'hypothèses : des influences extérieures, un endoctrinement, une volonté d'acquérir une "gloire" posthume, par cet acte insensé, une sorte de djihad personnel ?

S'agit-il d'un acte isolé ou d'une action perpétrée par un groupe terroriste ? Le copilote a, vraisemblablement, profité de l'absence du commandant de bord, pour manipuler le bouton de descente de l'appareil, il n' a pas répondu aux appels qui lui ont été lancés.

Certains évoquent l'hypothèse du suicide altruiste ou d'un délire soudain qui conduit au passage à l'acte. Il est vrai que des cas de suicIde ont été recensés, de manière parfois incertaine, lors d'un vol d'Egyptair en 1999, ou de la compagnie Lam Mozambique en 2013.

Bien sûr, d'autres informations seront, sans doute, délivrées par la deuxième boîte noire qui n'a pas encore été retrouvée.

Mais, dans tous les cas, on sait que c'est un acte délibéré, c'est une certitude. Et, dans le contexte actuel, on ne peut écarter l'hypothèse du terrorisme, d'autant que l'attaque d'un avion n'est pas nouvelle.

De toute façon, il faudra revoir les procédures de sécurité sur un avion : le copilote a pu interdire l'accès du cockpit au commandant de bord : il était devenu seul maître à bord, après le départ de son collègue.

On voit bien qu'une telle possibilité est dangereuse : le commandant de bord n'a pas pu défoncer la porte et intervenir pour empêcher le crash de l'avion.

Quand un seul homme peut verrouiller l'accès au cockpit, on peut s'en inquiéter, car on ne peut faire reposer la s
écurité d'un appareil et de ses passagers sur un seul individu.

Les avions restent des cibles fragiles, d'autant plus fragiles si c'est une seule personne qui en a la responsabilité.

On a d'abord cru à un accident, mais il faut se rendre à l'évidence : un seul homme aux commandes a entraîné la chute de l'avion.

Catastrophe de l'Airbus A 320 : suicide ou attentat ?

Partager cet article

Repost 0
Published by rosemar - dans actualité airbus crash
commenter cet article

commentaires

fatizo 26/03/2015 19:54

Quand j'ai appris que le co-pilote s'était enfermé seul dans la cabine, j'ai aussi opté pour la version de l'attentat. Mais étrangement à aucun moment il n'a dit un mot dans la cabine pour revendiquer son geste. Pas de "allah akbar", ni d'autre message de sa part. C'est pourquoi la thèse du suicide, aussi incroyable qu'elle puisse apparaître, me semble être la thèse la plus probable à l'heure qu'il est.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 26/03/2015 21:13

Oui, pour l'instant les enquêteurs privilégient la thèse du suicide et réfutent celle de l'attentat : il faut, aussi que soit analysée la personnalité de ce copilote pour comprendre ce qui s'est passé exactement : est-ce qu'on le saura vraiment ?

Bises du printemps

ALEA JACTA EST 26/03/2015 18:21

Bonjour Rosemar,
Des pilotes qui se suicident en entrainant la mort d' autres personnes c' est arrivé au moins 5 fois je crois( il me faudra vérifier ça, mais la presse s' en chargera).
Il y a notamment le cas d' un avion d' Egypt air
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_990_EgyptAir

Je ne suis pas psy, mais il est difficile d' imaginer ce qui peut se passer dans l' esprit d' une personne extrêmement déprimée...dans l' immense majorité des cas, celles-ci se suppriment sans faire de mal à personne...mais il reste les cas à part...ceux qui, pour des raisons obscures entraîneront des victimes innocentes dans leur autodestruction.
Par ailleurs, la porte qui ne s' ouvre pas de l' extérieur a été inventée pour protéger les pilotes des preneurs d' otages...Evidemment, aucun système de sécurité n' est parfait à 100%, et il est difficile de protéger les pilotes d' eux-mêmes.Il y aura surement des changements de protocoles mais là, pour le coup, les systèmes de sécurité ne sont pas à mettre en cause mais plutôt la qualité du suivi psychologique des pilotes( mais là encore aucun diagnostic n' est sûr à 100% et quelqu' un d' intelligent, et les pilotes le sont, peut parfaitement passer à travers les mailles du filet ).
Il y aurait quand même une faute du commandant qui n' a pas laissé sa place à une hôtesse comme il aurait dû le faire.

Rappelons Rosemar qu' il y a très très peu d' accidents et d' attentats par rapport aux milliers de vols qu' il y a chaque jour, la porte blindée est vrai obstacle pour les preneurs d' otages, et elle ne sera certainement pas supprimée( tout au plus des aménagements dans les protocoles d' accès de l' extérieur).
Autre rappel: dans les années 70 la seule compagnie qui avait installé une porte qui ne peut s' ouvrir de l' extérieur était la compagnie israélienne EL AL, et figure-toi qu' une fois les deux pilotes sont sortis et la porte s' est refermée sur eux.L' avion était en pilotage automatique, et les 2 pilotes avaient 45 minutes pour résoudre le problème.Ils sont pris la hache et attaqué la porte à coup de hache, devant les yeux effarés des voyageurs qui priaient pour que les pilotes arrivent à entrer dans le cockpit...après une demi-heure de lutte acharnée les pilotes ont pu s' introduire dans la cabine et poser l' avion...je te laisse imaginer dans quel état de choc psychologique étaient les passagers !
Bonne fin de soirée

rosemar 27/03/2015 17:58

Le copilote peut neutraliser une hôtesse, moins facilement un stewart, sans doute. Apparemment des défaillances apparaissent sur le suivi médical de ce pilote : il prenait un traitement médicamenteux, avec des incidences qui peuvent être graves...

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 26/03/2015 23:48

Rebonsoir Rosemar,
Il y a un vrai problème car même si les protocoles indiquent qu' une hôtesse aurait dû substituer le pilote, on peut imaginer que le co-pilote l' aurait empêché de dévérouiller la porte par une agression physique.Par ailleurs ils ne sont que deux, et l' un d' entre eux doit avoir la possibilité de sortir ne serait-ce que pour aller aux toilettes, ou pour aller vérifier certaines parties de l' avion en cas de problème...seule solution: revenir à trois personnes comme avant: les 2 pilotes et le mécanicien mais ça c' est maintenant impossible sur les nouvelles générations d' avions.

Sur le suivi des pilotes, avant il était effectué par des médecins militaires spécialisés qui ne faisaient que ça, et maintenant ce sont des médecins du public qui doivent eux-mème être formés aux problématiques spécifiques de l' aviation qui le font, et ce pour économiser de l' argent.J' entendais un commandant de bord qui disait qu' en France il faudrait revenir au suivi tel qu' il se faisait avant...par des experts spécialisés qui ne font pratiquement que ça !
Ce soir, on en a parlé avec notre amie psychiatre du choeur, et elle pense que le co-pilote avait cette parano profondément ancrée en lui et qu' il a su parfaitement cacher cette déviance: elle considère cette histoire comme un échec des psys qui se sont fait avoir...Elle est pratiquement certaine qu' il n' était pas déprimé car ça se detecte facilement...non, elle optait pòur une personne froide et intellligente qui a une idée fixe, une obsession qu' il a soigneusement caché à tout le monde...pas facile à detecter...Je suppose que l' enquête avancera vite et qu' on en saura plus.
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 26/03/2015 19:49

Merci pour ce lien, AJE, je rajoute ceci : il est difficile d'assurer un suivi complet des pilotes, certains actes étant totalement imprévisibles.

rosemar 26/03/2015 19:46

Merci pour ces précisions : j'évoque le cas de l'avion d'Egyptair dans l'article... la thèse du suicide est, apparemment, contestée dans l'article de wiki, mais il est vrai que des cas de suicides peuvent se produire : simplement parler de suicide alors qu'on compte de nombreuses victimes, des bébés, des adolescents, des hommes, des femmes, c'est presque choquant. Le système de sécurité qui permet de laisser un seul pilote maître à bord doit être revu, sans doute, et il le sera, car il n'était pas prévu de faire entrer un autre membre du personnel dans le cockpit.
Je ne connaissais pas le cas de cet avion israélien, ce qui prouve bien les failles du système.

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 26/03/2015 19:10

Ça y' est j' ai retrouvé les 5 cas de suicides réels et non d' attentats
http://internacional.elpais.com/internacional/2015/03/26/actualidad/1427374472_267362.html

ALEA JACTA EST 26/03/2015 18:23

Quand je dis 5 pilotes qui se suicident, je ne compte pas les attentats terroristes kamikase...je parle de suicide de personnes déprimées

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/