Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 16:09
Dès que, fille du matin, parut l'aurore aux doigts de rose...

 


Homère, un des premiers poètes de l'humanité, utilise quelques vers formulaires dont celui-ci, le plus célèbre : Ἦμος δ᾽ ἠριγένεια φάνη ῥοδοδάκτυλος Ἠώς,  "émos d'ériguéneia phané rhododactulos éos ..." "Dès que, fille du matin, parut l'aurore aux doigts de rose...", un vers d'une extraordinaire poésie.

 

Ce vers, qui introduit de nombreux épisodes de l'Odyssée, nous permet de comprendre l'essentiel, l'essence même de la poésie. En effet, tout l'art du poète consiste à créer une harmonie, une fusion parfaite de mondes, ici, celui de la nature et celui des hommes.


L'aurore, présentée comme une entité vivante, était considérée par les grecs comme une véritable divinité, dotée d'attributs humains.


On perçoit l'assimilation de l'aube à une personne, une jeune fille, dans une métaphore : elle devient "fille du matin", elle apparaît, aussi, personnifiée dans l'expression "aux doigts de rose". L'aurore est, ainsi, dotée de vie, de volonté... la pensée grecque percevait, partout, dans la nature, les arbres, les fleurs, les fleuves, l'aurore, le soleil, la mer, une présence divine animée et vivante.


De plus, l'aube nous fait admirer, aussi, l'image d'une fleur, la plus belle des fleurs, une "rose", et on voit aussitôt se dessiner, sous nos yeux, les tendres couleurs de l'aurore, un début de journée où le soleil commence à poindre...


La couleur "rose" définit bien aussi, à travers cette sensation visuelle, le début d'une journée, aux tons pleins de douceurs.


La poésie est la recréation d'un langage, une harmonie retrouvée entre le monde humain et la nature, souvent.


Le seul mot composé,"rhododactulos", "aux doigts de rose" transforme l'aurore en une jeune fille, dont les doigts évoquent les couleurs atténuées de l'aurore.


La poésie, dès les origines, associée à la musique, était chantée avec accompagnement d'un instrument, le plus souvent une lyre. Ainsi, ce vers formulaire revient dans l'Odyssée, comme un refrain qui scande le texte.


Les sonorités, aussi, sont sources de musicalité. Le vers grec révèle des échos sonores : le début et la fin se rejoignent, avec un effet de rime intérieure, le son "os" répété ( bien que la rime n'existe pas en grec) : émos, rhododactulos, éos... La voyelle "o" revient à plusieurs reprises dans ce seul vers... et peut traduire l'émerveillement du poète face à ce spectacle renouvelé de l'aurore. Les dentales "d" et "t" éclatantes donnent une certaine densité au texte.


Ce simple vers d'Homère nous permet de déceler toutes les richesses du langage poétique : il s'agit d'introduire le lecteur dans un monde différent, de le faire rêver grâce à une harmonie de sons, de mots, de sensations.


La traduction du texte ne permet pas de retranscrire fidèlement les sonorités du texte initial, mais on y retrouve les procédés essentiels utilisés par Homère : double personnification, sensation visuelle, douceur de la couleur associée à une fleur.

 

 

 

 

 

L'aurore  Tableau de Fragonard

L'aurore Tableau de Fragonard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ALEA JACTA EST 05/04/2015 07:19

Merci Rosemar,
Pour ce commentaire éclairé sur un des magnifiques vers de l' Odyssée que je n' ai pas lu, pas plus que l' Iliade d' ailleurs.Les grecs ont fondé nos bases artistiques,culturelles, scientifiques et philosophiques ( sans toutefois vouloir être injuste avec leurs prédecesseurs).En lisant tes explications sur l' approche qu' avait les Grecs de leurs divinités, je me disais qu' on pouvait avoir une lecture moderne de leur mythologie, une lecture presque spinoziste: Dieu est en toute chose .Dieu n' est pas transcendant mais immanent à la nature,ce qui est finalement une vision plus moderne que celle proposée par les 3 grandes religions du Livre.
Bon dimanche l' amie

rosemar 05/04/2015 17:27

L'Odyssée est une oeuvre majeure et fondatrice : je t'en conseille la lecture, comme tu le dis, les grecs avaient une conception animiste de la nature, si bien qu'ils la respectaient. Je connais mal Spinoza mais ses réflexions sur la notion de liberté me semblent intéressantes, notamment.

Belle journée, AJE

L. HATEM 05/04/2015 00:40

J'ai lu l'Iliade et l'Odyssée il y a une quinzaine d'années en français...
Je suppose que toi tu as pu les lire en grec ancien, comme moi j'ai lu le Don Quichotte en Castillan ancien !
Bises Rosemar

rosemar 05/04/2015 17:19

Euh, j'ai pu lire quelques extraits en grec,seulement mais non l'intégralité,et, avec un dictionnaire, car la langue grecque et notamment celle d'Homère est complexe, faite de dialectes divers...

Bises du WE de Pâques, LH

fatizo 04/04/2015 21:02

Bonsoir Rosemar,
Es-tu d'une totale objectivité lorsque tu dis que la plus belle de toutes les fleurs est la rose :-) .
En lisant ton excellent billet sur ce très joli vers, je me demandais si même avant de savoir écrire les hommes utilisaient déjà des "images", des métaphores,s'ils rêvaient déjà éveillés face au monde qui les entourait .
Bref, étaient-ils déjà des poètes?
Bises et belle soirée Rosemar.

rosemar 05/04/2015 17:14

La rose est une des fleurs les plus belles, mais je ne fais aucun amalgame avec mon pseudo ! D'ailleurs, la rose est très difficile à décrire, à cause de sa simplicité, sans doute. Oui, probablement, avant l'écriture, les poètes devaient exister et rêver...

Bises du printemps

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/