Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 15:04
Au rythme de la flûte...

 

 

"Mais il arriva, du fond de la salle, un bourdonnement de surprise et d'admiration. Une jeune fille venait d'entrer. 


  Sous un voile bleuâtre, lui cachant la poitrine et la tête, on distinguait les arcs de ses yeux, les calcédoines de ses oreilles, la blancheur de sa peau. Un carré de soie gorge-de-pigeon, en couvrant les épaules tenait aux reins, par une ceinture d'orfèvrerie. Ses caleçons noirs étaient semés de mandragores - et d'une manière indolente, elle faisait claquer de petites pantoufles en duvet de colibri. 

 Sur le haut de l'estrade, elle retira son voile - c'était Hérodias, comme autrefois dans sa jeunesse - puis elle se mit à danser. 

Ses pieds passaient l'un devant l'autre, au rythme de la flûte et d'une paire de crotales. Ses bras arrondis appelaient quelqu'un qui s'enfuyait toujours. Elle le poursuivait, plus légère qu'un papillon, comme une Psyché curieuse, comme une âme vagabonde et semblait prête à s'envoler. "


C'est ainsi que Flaubert dépeint la danse de Salomé, dans un de ses Contes, intitulé Hérodias... La description montre toute la puissance d'évocation de Flaubert : la jeune fille danse, au son de la flûte, et envoûte les spectateurs de ses gestes ondoyants. La flûte accompagne et souligne ses arabesques.


Le mot "flûte", si familier, donne une impression de légèreté, d'élégance, grâce à sa fricative initiale "f", pleine de douceur, ses éclats de voyelles feutrées "u" et "e".

La fricative peut suggérer le souffle du flûtiste dans l'instrument... Cette consonne élancée nous montre, aussi, la forme de l'objet, plein de finesse.

On entend des airs champêtres d'autrefois : le son de la flûte, simple roseau utilisé par des bergers et des pâtres, nous émeut et nous séduit, par sa rusticité et sa simplicité.

On songe à d'autres instruments proches, la clarinette, le piccolo, des mots pleins de résonances et de lumières...

La flûte plus simple, encore, nous emporte vers des temps anciens, mythiques, à l'époque d'Homère ou de Virgile, vers des paysages apaisés et sereins... des bords de rivières, des arbres aux ombrages bienveillants, des pins aux rondeurs anisées, des cyprès élégants et fuselés...

Tityre, Mélibée, Corydon, des bergers d'autrefois, dans un décor champêtre, s'expriment comme des poètes, composent des chants harmonieux, jouent, sur leur "calame", des airs envoûtants.

Le musicien nous transmet, par son souffle, tant d'émotions, de vertiges de sensations, de pureté, d'harmonie !


On perçoit, aussi, des airs célèbres : la flûte enchantée de Mozart, féérie musicale, empreinte de fantaisie... Tamino, Papageno, la reine de la nuit, Pamina ! Des noms mystérieux, aux sonorités lointaines et exotiques, pleines de poésie !
Une flûte qui envoûte des bêtes sauvages... Des personnages aux pouvoirs merveilleux...
Force, beauté, sagesse viennent triompher de toutes les épreuves que traversent les personnages !

 

On est  ébloui par le concerto pour flûte traversière de Vivaldi, on est subjugué par les concertos de Quantz pour flûte et orchestre, on est séduit par la musique somptueuse de Mozart.

 

On se laisse emporter par les sons étranges de la flûte de Pan...

La flûte, souvent associée à des pouvoirs magiques et étranges, met, ainsi,  en évidence tous les charmes de la musique, capable de bercer les coeurs, de les transformer, de métamorphoser la vie...

On songe à une autre légende plus tragique : celle du joueur de flûte de Hamelin.... racontée, notamment, par les frères Grimm. Elle évoque un désastre survenu en 1284 en Allemagne. Le maire de la ville promit au joueur de flûte une somme de mille écus s'il parvenait à débarrasser la ville des rats qui l'infestaient. L'homme, grâce à sa flûte, attira les rats qui le suivirent jusqu'à la Weser, la rivière qui arrose la ville, où ils se noyèrent. Les habitants  refusèrent, alors, de payer le joueur de flûte en le chassant, même, à coup de pierres. On sait comment se vengea le musicien... Il entraîna, de son instrument, tous les enfants de la ville qui se noyèrent dans le fleuve.

Cette légende montre bien tous les pouvoirs ensorceleurs que recèle la musique : elle enchante les esprits, les envoûte...

La flûte signe, ainsi,  une forme d'élégance et de mystères...

 

Ce mot venu, peut-être, du verbe latin, "flare", "souffler" semble évoquer une sorte de souffle spirituel et magique...


 

Pour compléter, un article sur la musique des chalumeaux :

 

http://rosemar.over-blog.com/article-la-musique-des-chalumeaux-123265229.html
 

 

 

 

 

Flûtes   photo de Christel42   creative commons

Flûtes photo de Christel42 creative commons

Au rythme de la flûte...
Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Connaissez vous Malhausen, la légende, c'est un joueur de flute qui avec sa flute fait disparaitre<br /> les rats d'une ville, il n'est pas payé pour ce travail, conséquence avec sa flute il fait disparaitre<br /> 130 enfants de cette ville dans une grotte
Répondre
R
Mais je l'évoque dans l'article, si vous avez bien lu ?
F
Pour prolonger la liste d'AJE<br /> The Mamas and the Papas avec California dreamin'<br /> https://www.youtube.com/watch?v=N-aK6JnyFmk<br /> The Rolling Stones-Ruby Tuesday<br /> https://www.youtube.com/watch?v=QheJWiUAgSo<br /> The Moody Blues - Nights In White Satin<br /> https://www.youtube.com/watch?v=9muzyOd4Lh8&feature=youtu.be&t=2m3s<br /> Et les Beatles à de nombreuses reprises, etc..<br /> Et aussi Led Zep bien sur<br /> Bises
Répondre
R
On reconnaît les spécialistes de la musique avec tant d'extraits que je ne connaissais pas, sauf les Moody Blues...<br /> Merci, encore...<br /> Bises et bonne soirée.
F
Salomé au cinéma, c'est Rita Hayworth face Charles Laughton, <br /> https://www.youtube.com/watch?v=snXYgqOaK1k<br /> En ce qui concerne "le Joueur de flûte", je pense à ce film avec Donovan que j'ai vu il y a fort longtemps. Je devais encore être ado.<br /> https://www.youtube.com/watch?v=dqakOS_k22Y<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=ngbjYCPDMlI<br /> <br /> Donovan c'est aussi ça et beaucoup d'autres superbes chansons<br /> https://www.youtube.com/watch?v=hoEle04qu_U<br /> <br /> Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
Merci pour l'extrait de la danse de Salomé qui illustre bien le texte de Flaubert... et merci pour les autres extraits, et Donovan...<br /> <br /> Bises du printemps
A
Bonjour Rosemar,<br /> J' ai une flûte traversière à la maison car ma fille en a joué, et j' ai moi-même essayé un peu par curiosité...Techniquement, je me rappelle que la position de l' interprète est finalement assez incommode et fatigante.J' ai trouvé ça épuisant !<br /> Il y a plein d' oeuvres composées pour la flûte comme le montre ton billet et je t' en sélectionne certaines que j' aime beaucoup:<br /> La partita de Bach ( Bach a écrit des chefs d' oeuvres pour tous les instruments...pratiquement un exemple unique dans la musique avec Mozart)<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=1_5vqieSAew<br /> <br /> Il y a aussi sa sonate pour clavecin et flute<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=-sJFHa0bWGA<br /> <br /> Dans le monde du rock il y a entre autres Jethro Tull que j' ai vu sur scène dans les années 70<br /> Ici il reprend Bourée de Bach à la sauce jazzy...<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=FsD7fNBs_Nk<br /> <br /> Et puis Peter gabriel, entre autres dans son Firth of Firth...<br /> Tout d' abord une SOMPTUEUSE intro au piano de Tony Banks, et à partir de 3 min 25 s un solo d' anthologie de Peter Gabriel...<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=SD5engyVXe0<br /> <br /> Il y en a plein que j' oublie...Moody blues<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=9muzyOd4Lh8<br /> <br /> Et puis Dutronc avec son Paris s' éveille qui prend tout son relief grâce à la flute.<br /> Quand ils avaient composé la chanson l' arrangeur trouvait qu' il manquait quelque chose au morceau jusqu' au moment où il a eu la brillante idée d' y ajouter une flute !<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=-G4EQjFUZOc<br /> <br /> Bonne fin de soirée l' amie
Répondre
R
Merci, AJE, pour ce choix d'extraits : le deuxième morceau de Bach est magnifique de limpidité... c'est celui que je préfère, c'est vrai qu'on imagine mal la chanson de Dutronc sans la flûte...<br /> Merci pour ce choix éclectique d'un amateur de musique : décidément tu as essayé toutes sortes d'instruments...<br /> <br /> Belle soirée, AJE
F
Ah la flûte sur Paris s'éveille , c'est une pure merveille.<br /> Bonne soirée l'ami.

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/