Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 17:11
Le "bolos" mis à l'honneur...

 

 

Le Petit Robert comme Le Petit Larousse s'apprêtent à sortir leur édition 2016, avec de nouveaux mots...

J'avoue que j'ignorais ce mot "bolos" ou "boloss" qui vient d'entrer dans le nouveau dictionnaire Larousse, avec d'autres mots "selfie, clivant, crudivore, chouiner."

Ce nom apparu dans la banlieue parisienne, dans les années 2000, d’origine incertaine, désigne, d'abord, un client du marché noir qui achète de la drogue à un dealer, puis le mot est utilisé comme une injure : "gros nul, ringard, pigeon, victime."

Un mot dans l'air du temps, donc : il évoque des trafics de drogue et une insulte, dans le langage populaire.

Il vient compléter la liste des termes péjoratifs qui servent à mettre en évidence la naïveté, voire la bêtise de gens qui se laissent facilement abuser.

On avait, jusqu'alors, à disposition, le "con, le pigeon, le nul, le couillon", désormais, on a aussi le "bolos".

Il est vrai que le mot est assez expressif, avec ses deux voyelles "o" qui font penser à des zéros pointés.

Le bolos est un "gros lourd" qui peut même se laisser abuser sur la marchandise, un "con", dans toute sa splendeur.

Le fait qu'une nouvelle insulte soit admise dans le dictionnaire n'est pas étonnant, au fond : la mode est aux insultes.

Il est de bon ton, de nos jours, d'insulter les autres pour mieux s'imposer, l'insulte est valorisée, elle fleurit dans toutes les bouches, celle d'un Président de la République, celle d'intellectuels, ou encore d'hommes politiques en vue...

L'insulte donne l'impression à celui qui l'utilise de dominer, de montrer sa superbe, face à la "bêtise" de l'autre...

Ce n'est qu'une impression, car l'insulte est, souvent, contre-productive et se retourne contre celui ou celle qui l'a prononcée.


Oui, ce mot est vraiment dans l'air du temps : dans le monde moderne, ne sommes-nous pas tous, aussi,  des "pigeons" du système, des "bolos" qui se laissent duper, abuser par la désinformation, par la grande mystification de la dette que nous devons tous payer, alors que certains privilégiés dépensent l'argent public à tort et à travers ?

Les parlementaires s'octroient des retraites mirobolantes, et on demande aux salariés d'accomplir des efforts, pour faire face à la crise.

Oui, le terme "bolos" représente bien le monde dans lequel nous vivons, un monde de dupes, un monde de faux semblants.

Un monde où les "bolos" que nous sommes, subissent la gouvernance de gens cupides, sans foi, ni loi, des hommes et des femmes politiques qui abusent de leur pouvoir pour s'arroger des droits exorbitants et ne laissent que des miettes au grand nombre.

Les dictionnaires évoluent, intègrent de nouveaux mots et on voit que certains sont bien révélateurs de nos sociétés.

Le "selfie" révèle aussi un monde de sur-représentation où les images se multiplient, en toutes circonstances.

 

On peut, aussi, citer le mot "la sape" ou l'art de s'habiller avec élégance et à la dernière mode : ce nom met en évidence le souci des apparences qui régissent nos sociétés...

 

L'expression anglaise "big data" fait, également, une apparition remarquée dans ces dictionnaires, soulignant l'importance croissante des nouvelles technologies du numérique : "les big data, littéralement les « grosses données », parfois appelées données massives, désignent des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données ou de gestion de l'information. " Telle est la définition fournie par wikipédia.

On prend aussi conscience que la langue anglaise gagne de plus en plus de terrain, notamment dans le domaine de l'informatique.

Ainsi, ces mots nouveaux admis dans le dictionnaire ne sont-ils pas à l'image de notre monde ?

Ils montrent des évolutions technologiques, mais aussi des façons de penser, de se comporter, toute une sociologie contenue dans les mots...

 

 

 

Photo : de Kleon3  Le jugement de la sottise  tableau de Gérard de Lairesse

 

Dictionnaires  auteur de la photo : Dr Marcus Gossler  creative commons

Dictionnaires auteur de la photo : Dr Marcus Gossler creative commons

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Moi je ne suis jamais bien sapé... les jeans me suffisent... Par contre en tant que voteur pro je suis certainement le bolos des candidats pour lesquels je vote...<br /> Bises et merci pour ce mot.
Répondre
R
Je pense que nous sommes tous, plus ou moins, des "bolos" dans un monde où nos gouvernants détiennent des pouvoirs exorbitants et s'arrogent des privilèges...<br /> <br /> Bises, LH
R
Bonsoir Rosemar,<br /> Les mots ou expressions à la mode traduisent en effet l'évolution (?) de la société dans laquelle nous vivons. Certains restent et deviennent "classiques". La sape, se saper sont devenus assez courants. Qui connaît encore la signification de "il n'y a pas foule au balcon" ? - se disait d'une femme "plate".<br /> L'invasion des expressions anglaises - même si on peut le regrette (cf.Hagège) - est inévitable. Surtout dans le domaine des nouvelles technologies ...
Répondre
R
Oui, on peut se demander si le terme "évolution" est adapté : ces mots peuvent révéler des progrès technologiques mais aussi des régressions certaines... L'anglais est envahissant : il suffit de regarder les nouveaux blogs où apparaissent les termes "like, repost, share" ! On pourrait tout aussi bien les remplacer par des mots français...<br /> <br /> Belle soirée, Richard
F
Autant la sape, un mot utilisé depuis fort longtemps, me semble légitime, le bolos (que je connaissais ), mot assez récent , pouvait encore attendre.<br /> Quant à "Big data", je ne connais pas du tout.<br /> Et ras le bol de ces expressions anglaises. Lorsque j'entends certains jeunes journalistes qui prennent un malin plaisir à en employer dans chaque phrase, j'ai envie de zapper.<br /> Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
A Marseille,on connaît, depuis longtemps, le verbe "saper" : on dit volontiers de quelqu'un qu'il est bien "sapé", bien habillé... mais je découvre le "bolos", originaire de la région parisienne, j'avais entendu plusieurs fois l'expression "big data", aux infos... oui l'anglais nous envahit, notamment sur nos blogs ! Il a remplacé de nombreux mots français...<br /> Ces nouveaux mots introduits dans les dictionnaires officiels sont, dans l'ensemble, bien représentatifs de notre monde et de son évolution...<br /> <br /> Bises du printemps

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/