Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 16:24
Najat Vallaud-Belkacem : de l'art d'inverser les rôles...

 

 



La nouvelle réforme des collèges, prévue pour la rentrée 2016, a suscité de nombreuses critiques, de la part d'un grand nombre de pédagogues et d'éditorialistes...


La ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé à ce sujet, sur RTL : " Beaucoup de commentaires circulent, des éditorialistes, des polémistes, des pseudo-"z"intellectuels s'expriment sur la réforme du collège, sans avoir lu le contenu de cette réforme, ce qui les fait commenter des contre-vérités, des mensonges."

Voilà que les détracteurs de la réforme des collèges deviennent des pseudo-"z"intellectuels !


On est, pour le moins, sidéré par cette déclaration : quand on voit les termes utilisés dans cette réforme, des formules alambiquées, amphigouriques, des périphrases obscures, ténébreuses, prétentieuses, incompréhensibles, employées par les rédacteurs de ce projet, qui, donc, peut être qualifié, à juste titre, de pseudo-intellectuel ?

Les textes mêmes de la réforme montrent, de la part des fonctionnaires qui les ont rédigés, une volonté de faire appel à des termes compliqués, pour énoncer des réalités tout à fait ordinaires...

Ce sont ces gens-là qui sont des pseudo-inellectuels, qui se gargarisent de mots pompeux et pleins de vanité.

Non, les détracteurs de la réforme ne disent pas de mensonges, ils ont lu les textes, les ont analysés.

Pour le démontrer, il suffit de citer un exemple : celui de l'enseignement du latin et du grec.

Ces disciplines, si elles ne disparaissent pas complètement, risquent d'être, bel et bien, sacrifiées dans nombre d'établissements scolaires.


Elles figureront, désormais, dans des EPI, ou enseignements pratiques interdisciplinaires sous forme de travaux pratiques, en concurrence avec d'autres EPI...

 

Dès lors, insérés dans des travaux pratiques, le latin et le grec seront enseignés conjointement à une autre discipline... Un peu d'étymologie, quelques mythes, voilà à quoi cet EPI risque de se limiter, s'il est mis en place.

On voit bien, ainsi, se profiler la disparition de l'étude des langues anciennes...

De la même façon, le programme d'histoire rend bien obligatoire l'étude de l'Islam, et fait du christianisme médiéval un enseignement facultatif en classe de cinquième...

Cette réforme ne satisfait aucun pédagogue sérieux, soucieux de l'avenir de jeunes élèves, à qui on ne doit pas proposer un enseignement au rabais.

Elle vise, probablement, à réaliser encore des économies, puisque les EPI font disparaître d'autres heures d'enseignement, mais elle ne permettra pas de donner des bases solides aux élèves.

Il faut, pour ce faire, renforcer l'enseignement du français, de la grammaire, de l'orthographe, accorder aux enseignants et aux élèves encore plus d'heures réelles d'accompagnement personnalisé, en petits groupes...

Je le rappelle : l'accompagnement personnalisé ne peut être réalisé en classe entière... or, c'est ce qui se passe actuellement dans de nombreux lycées, en classe de seconde : 36 élèves, dans un accompagnement dit "personnalisé" !!

Les mots utilisés et les réalités sur le terrain sont parfois très éloignés.

La plupart des enseignants qui sont, eux, sur le terrain, rejettent et dénoncent cette nouvelle réforme : il serait souhaitable qu'ils soient entendus !

 

L'éducation doit redevenir une priorité, et ce n'est pas, avec une telle réforme que les enfants en réelle difficulté pourront progresser : les EPI, même s'ils sont récréatifs, ne permettront, en aucun cas de résoudre les problèmes de lecture, de compréhension rencontrés par certains élèves...

 

Les EPI qui sont présentés comme une recette miracle ne sont que de la poudre aux yeux, pour masquer les insuffisances d'une réforme qui ne comblera pas les lacunes et les difficultés des élèves dans la maîtrise de la langue.

Les réformes successives, qui ont été initiées, ces dernières années, dans le domaine de l'éducation, n'ont été, le plus souvent, que des régressions, à quoi servent-elles si ce n'est à conforter un modèle libéral et à réaliser des économies ?


 


http://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-du-college-les-pseudo-intellectuels-en-parlent-sans-avoir-regarde-son-contenu-accuse-najat-vallaud-belkacem-7777517203




http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-madame-la-ministre-les-pseudo-z-intellectuels-vous-saluent-bien-30-04-2015-1925469_1886.php


 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Et cette modératrice a tenu à préserver son anonymat ! Et elle me reproche d'être sournoise ! C'est un comble, tout de même, LH<br /> <br /> Bonne journée à tous !
Répondre
R
Pour L Hatem<br /> <br /> Non, mes articles ne sont pas refusés sur agora : ils ne sont pas publiés, car je ne poste que des liens vers mes articles, mais apparemment, même ces liens dérangent une modératrice qui veut rester anonyme...<br /> <br /> Bises, LH
Répondre
R
Merci pour ce rappel utile, Janice : certains parlent du Post, sans vraiment le connaître... il est possible d'échanger des idées, sans avoir recours à des insultes, ou du mépris... <br /> <br /> Bonne soirée, Janice
J
Bonjour Rosemar,<br /> Si je peux me permettre, j'ai lu les commentaires, en fait je suis très peu allée sur Agoravox, mais pour le peu que j'en ai lu, il me semble que le Post était plus courtois niveau commentaires... Alors que la "modératrice" trouve que ce n'était pas une référence, elle devrait revoir sa copie ;-)
U
Chère Madame ; quel culot, quand même ! vous postez insidieusement le lien qui mène à votre blog, dans la modération du site Agoravox, et cela, à plusieurs reprises, sans déposer votre article sur le site Agoravox qui vous avait pourtant donné l'occasion de vous faire un peu de promotion ; seriez-vous soudainement devenue exigeante ; vous avez oublié pourtant que vous postiez sur le post.fr, qui, lui, était loin d'être une référence en matière d'article et d'écriture ; dont vous vous contentiez pourtant ! Faites au moins profiter vos articles honnêtement aux lecteurs d'Agoravox avant d'avoir la malhonnêteté de n'y mettre en cachette un lien qui mène à votre blog dans la modération ou alors je vous demande d'écrire sur votre blog sans passer sournoisement par la modération ! Merci !<br /> Nouveau Texte
Répondre
R
Chère modératrice<br /> Merci pour ce message, mais je ne sais pas qui, en l'occurrence a du "culot" ! Vous dites que le Post n'était pas une référence ? Alors que ce journal permettait à chacun de s'exprimer : tous les articles étaient publiés, même si la Une était réservée à une sélection d'articles... Sur le Post, j'ai rencontré des gens sympas, et nous formons un groupe solidaire...<br /> J'ai regretté, soyez en sûre, de ne plus poster mes articles sur agora, qui m'a offert, c'est vrai, une forme de promotion et j'ai moi-même offert à ce site de nombreux articles...<br /> Mais les remarques de commentateurs influents m'ont fait comprendre que je n'étais plus la bienvenue sur ce site : certains se sont mis à noter mes articles, à les traiter de "foutaises". J'ai reçu des commentaires et des vidéos sexistes. Je n'aime pas les insultes et j'ai essayé de ne pas en utiliser, moi-même. Un commentateur est même venu sur mon blog pour me dire que mes articles étaient envahissants... Vous pouvez lire sur un de mes articles, intitulé "le troll imposteur", ce commentaire tout en finesse de "l'enfoiré" : "Il faut q'un forum citoyen reste éclectique, au niveau des sujets, mais aussi, au niveau des auteurs!"<br /> Je ne veux porter ombrage à personne, ni m'imposer : ce n'est pas mon style...<br /> Poster en modération est une façon de faire connaître encore mon blog aux nouveaux modérateurs, et à ceux qui s'y intéressent, sans plus... Me déniez vous, aussi, ce droit ??<br /> Je précise aussi que je continue à contribuer à ce site, puisque j'y poste des commentaires sur différents articles...<br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> Pour LHatem : en fait, agora ne refuse pas mes articles, car je ne poste que des liens vers mes articles...
L
Une différence pourtant entre LePost et Agoravox, les articles sur LePost n'étaient pas soumis à ce système de vote hasardeux qui existe sur Agoravox !<br /> Et Rosemar n'étant pas particulièrement appréciée sur Agoravox, ses articles sont systématiquement refusés!
L
Rosemar... !!!! Tu mets encore des liens non cliquables !!!<br /> <br /> alambiqué, alambiquée<br /> Qui recherche une subtilité excessive ; qui est trop raffiné, contourné : Un style alambiqué.<br /> <br /> amphigourique<br /> Littéraire. Se dit d'un style, d'un écrivain embrouillé et obscur.<br /> <br /> Bises
Répondre
R
Oui, je n'ai pas pris le temps, hier, d'activer les liens... Le mot "amphigourique" est particulièrement adapté pour ce vocabulaire volontairement ampoulé...<br /> <br /> Bises, LH
F
Mme Belkacem s'enferme dans sa tour et refuse de voir la réalité.<br /> Je ne sais pas si tu as acheté le dernier numéro de Marianne mais il est édifiant.<br /> Et les critiques viennent aussi du PS (Ayaraut, Lang)<br /> Et je ne parle pas de cet article de Régis Debray<br /> http://www.marianne.net/regis-debray-je-crains-ecole-qui-reproduirait-les-vices-du-monde-exterieur-100233086.html<br /> Et le superbe édito de Jacques Julliard dans Marianne (ici incomplet, hélas)<br /> http://www.marianne.net/ecole-republique-100233215.html<br /> Bises et belle semaine Rosemar
Répondre
R
Merci pour ces liens et ces articles intéressants, je n'achète pas Marianne, mais je lis quelquefois des articles sur le site internet de ce journal : les critiques sont pertinentes mais la ministre refuse de les prendre en compte, avec une certaine arrogance...<br /> <br /> Bises du printemps
L
" pseudos intellectuels " ça sent le mépris a plein nez ...bises rosemar
Répondre
R
Un certain mépris, oui, pour ceux qui ont lu et analysé la réforme... Les critiques de ce programme de réforme sont nombreuses et pertinentes, mais on assiste, là, à un déni de réalité ! D'ailleurs, de plus en plus, les réformes ne sont que des régressions et ce, dans de nombreux domaines...<br /> <br /> Bises, lino
A
Bonjour Rosemar,<br /> Je passe en coup de vent et je n' ai malheureusement pas le temps d' aller voir tous les liens mais je les lirai cette semaine ( notamment le concept d' école nutella expliqué par Régis Debray...moins on en n' a et plus on l' étale).Encore une fois j' aimerais insister la manière dont cette réforme va introduire de l' inégalité sous couvert de liberté ( choix d' options...)<br /> Quant à la ministre, elle ne manque pas d' air: accuser ses détracteurs de ne pas avoir lu le texte de la réforme,c' est osé !!!<br /> Errare humanum est perseverare, autem diabolicum....<br /> Je rajouterai une petite pensée de Confucius:<br /> La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas.<br /> Bon dimanche l' amie
Répondre
R
Oui, la ministre est "gonflée" : ceux qui ont analysé la réforme sont des pseudo-intellectuels ! Mais c'est la réforme elle-même qui émane de pseudo-intellectuels : ceux-ci se gargarisent de mots et ne se soucient guère de relever le niveau des élèves...<br /> <br /> Merci pour ces pensées que certains feraient bien de méditer....<br /> <br /> Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/