Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 15:07
Tant je t'aime que j'en tremble...

 

 



Comment ne pas être sensible à la simplicité d'une chanson d'amour ? Ce texte d'Aragon mis en musique par Jean Ferrat nous est si familier, il évoque l'évidence et la limpidité d'un amour sans fin...

La chanson s'ouvre sur l'évocation de la succession des jours et du temps, avec une énumération "dimanche ou lundi, soir ou matin, minuit, midi", les jours, les heures s'écoulent, des moments de bonheurs, d'harmonie, mais aussi de douleurs et de souffrance, comme le suggère l'antithèse : "Dans l'enfer ou le paradis..."

L'expression au pluriel "les amours aux amours ressemblent" donne une valeur universelle à ce poème, et le mot "amours" réitéré prend ici un relief particulier, gâce à l'inversion.

L'alternance, présent, imparfait, futur traduit bien la fuite du temps mais l'amour reste inaltérable, malgré ce déferlement des jours... "c'était hier et c'est demain, nous dormirons..."

La phrase qui sert de titre à la chanson, "Nous dormirons ensemble" traduit dans sa simplicité une certitude, grâce à l'emploi du futur, certitude d'un amour éternel, certitude, aussi, d'un amour partagé puisque le poète fait appel à la première personne du pluriel "nous", qui réunit les deux amoureux.

Les adverbes de temps "hier, demain" soulignent ce caractère intangible des sentiments qui animent le poète et sa compagne.

La jeune femme comparée à un "chemin" devient une sorte de guide unique, comme si l'amour remplissait toute la vie.

On perçoit une confiance absolue dans ce vers : "J'ai mis mon coeur entre tes mains..."

La belle expression "aller l'amble" restitue une harmonie de deux coeurs qui vont à l'unisson et qui ne peuvent se séparer.

L'absolu de cet amour se traduit par les mots très forts : " Tout ce qu'il a de temps humain, Nous dormirons ensemble".

Le ciel assimilé à un "drap" devient le décor qui embellit cet amour : "Le ciel est sur nous comme un drap." Le geste, plein de tendresse, "J'ai refermé mes bras sur toi" montre une volonté de garder et préserver cet amour, de le protéger.

L'amour est si fort qu'il se manifeste par des émotions intenses, qui se traduisent physiquement, comme le montre le verbe "trembler".

L'adverbe d'intensité "tant" souligne la violence des sentiments éprouvés et la volonté de les partager, en accord avec l'être que l'on aime, sans contraintes.

Ce texte empreint de lyrisme et d'émotion, faisant alterner première et deuxième personne, se présente comme une déclaration d'amour et une confidence.

La mélodie emplie de tendresse et d'émotion traduit une sorte d'harmonie immuable... Les sonorités de sifflante et de labiales soulignent cette impression de douceur, de bonheur partagé...

La simplicité des mots, le thème de la fuite du temps, la valeur universelle de ce texte parlent à chacun d'entre nous...
 


 https://youtu.be/Ejvg0hDhYkQ



Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l’enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C’était hier que je t’ai dit
Nous dormirons ensemble
C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble
Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J’ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t’aime que j’en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble
Louis Aragon



 





Photo : rosemar

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 04/07/2015 10:20

Por le mot Amble je suis allé lire tout ça... c'est magnifique ! Merci rosemar et bises !
http://www.cnrtl.fr/definition/amble

rosemar 04/07/2015 17:00

Encore un mot qui vient du latin, LH, d'un verbe latin...
Merci pour le lien

Bises de l'été

ALEA JACTA EST 03/07/2015 22:29

Oui je suis assez d' accord avec ta réponse Rosemar.Nous dormirons ensemble est un beau poème...Aragon sait faire simple, et inspiré, et ce n' est jamais mièvre..ses textes réservent toujours de belles fulgurances poétiques...
bonne fin de soirée

rosemar 04/07/2015 16:59

Beaucoup de simplicité dans ce poème, oui, et, en plus, la musique et l'interprétation de Ferrat viennent sublimer le texte !

ALEA JACTA EST 03/07/2015 20:41

Je ne connaissais pas cette belle expression" aller à l' amble" et je suis donc aller chez wiki pòur éclairer ma lanterne...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amble

Sinon en ce qui concerne les poèmes dédiés à Elsa j' ai toujours eu un sentiment ambigü: ce sont des poèmes magnifiques mais qui ressemblent plus à l' imaginaire d' Aragon qu' à la réalité de sa relation amoureuse...en fait je me demande même s' il était amoureux au sens habituel du terme.J' ai souvent crû qu' il s' agissait d' une relation surtout platonique., d' une rencontre que Aragon a transcendé par son génie.Amour transcendé, mythifié mais pas réalisé...je n' ai pas tout lu de lui mais je ne ressens jamais chez lui la tension ou la pulsion charnelle, ni la fusion des corps...
Finalement je ne sais pas si Aragon a réussi le tour de force de créer une magnifique mythification littéraire qui en fait était plutôt une mystification ( géniale par ailleurs...).
En tout cas l' amour qu' il chante et qu' il déclame m' est finalement assez étranger...je ne m' identifie pas, contrairement à d' autres auteurs.Bref, ce n' est pas Brel ou Nougaro chantant " Tu verras"..et qui s' endort le devoir accompli...

https://www.youtube.com/watch?v=mCy7g6IcOqg&list=RDmCy7g6IcOqg#t=7

Aragon n' a rien à voir avec ces auteurs qui chantent l' amour certes,mais qui le vivent aussi de manière intense et incandescente...et dont la vie n' est pas séparable de l' oeuvre comme Stendhal par exemple ( lui il me parle davantage...).

Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 03/07/2015 21:44

La littérature est forcément une transformation de la réalité et c'est le cas pour Aragon qui a mené une double vie, il était homosexuel, mais pour autant ce texte dans sa simplicité est plein de sensibilité, c'est une forme d'amour épuré, transcendé.
Merci pour la chanson de Nougaro, plus sensuelle, en effet.

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 03/07/2015 21:02

Si j' avais dû commenter ce poème au bac je me serais peut-être fait allumer....lol !!!

fatizo 03/07/2015 19:57

Trembler , bégayer, ne plus pouvoir terminer une phrase, avoir le coeur qui s'accélère, perdre l'appétit, le sommeil, trouver ses défauts plus que délicieux, avoir son esprit occupé que par une seule préoccupation.
P.S
Une autre pétition importante.
https://www.change.org/p/ne-laissons-pas-les-entreprises-dicter-l-info-stop-directive-secret-des-affaires-tradesecrets?tk=zEoWv2vLFr7mdijqE5pXhi4SftoF8JdWtvW
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 03/07/2015 21:37

Les symptômes amoureux peuvent se traduire par des troubles intenses... Je trouve cette chanson si pure, si simple : la phrase "Nous dormirons ensemble" évoque comme une évidence.

Merci pour la pétition que j'avais déjà signée et j'invite tout le monde à le faire.

Bises de l'été

fatizo 03/07/2015 17:56

Je repasserai plus tard pour l'article. Mais pour répondre à Bakerstreet et l'alliance du gouvernement grec avec Aube Dorée.
http://www.marianne.net/grecophobie-mediatique-ses-basses-oeuvres-100235238.html
Bises

rosemar 03/07/2015 19:15

Merci mais j'avais déjà envoyé cette référence sur agora... la réponse : apparemment, le ministre de la défense serait pire qu'un nazi ! Enfin, beaucoup d'affirmations péremptoires, et encore et toujours : "haro sur le baudet", avec des accusations en règle des gouvernements grecs en passant sous silence tous les efforts consentis par le peuple grec, évidemment...

Bises estivales

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/