Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 09:07
Nous les suivons, avec bonheur, dans leur périple aquatique...

 

 



La décision est prise : l'après-midi sera consacrée à une baignade dans la piscine... Bon, la piscine, ce n'est pas la mer, avec ses embruns marins, son air vivifiant, ses vagues, ses remous, ses algues, son murmure inlassable, mais c'est une occasion de nager, de se détendre, de s'aérer, car c'est une piscine en plein air que nous avons choisie, pour cet après-midi aquatique...

 

Tout autour, des cèdres, des pins vrillent le ciel et apportent un charme particulier à la baignade, un environnement naturel et somptueux.

Les petites sont ravies : elles vont pouvoir montrer à tout un chacun les progrès qu'elles ont accomplis depuis l'année dernière...


Et nous ne sommes pas déçus : dès notre arrivée, c'est un festival de sauts dans l'eau, de nage coulée sous les cordes, des courses inlassables dans l'eau... A six et huit ans, elles sont insatiables, elles ont déjà apprivoisé l'eau, grâce à de nombreux séjours à la mer et des séances de natation en piscine.

Affublées de petites lunettes de couleurs, elles évoluent dans l'eau, telles des sirènes accomplies...

Les plongeons ne sont pas encore parfaits, mais elles n'hésitent pas à se lancer, les pieds joints dans l'eau.

Les cheveux ruisselants, la plus petite ne maîtrise pas encore bien la brasse, mais elle aime à se fondre dans l'eau, pour passer sous un obstacle.

Toutes deux bravent l'eau, la domptent, avec tant d'ardeur, et d'enthousiasme !

Nous les suivons, avec bonheur, dans leur périple aquatique, les rires fusent, c'est le temps des vacances, du bonheur de nager avec les grands qui sont aussi sollicités.

La plus petite adore se mettre sur nos genoux pour sauter acrobatiquement dans l'eau... Les deux fillettes apprécient, aussi, d'être saisies à bras-le-corps par deux adultes et soudain balancées dans l'eau...

Cette chute vertigineuse s'accompagne, tout de même, d'un décompte rythmé qui suscite à la fois peur, émotion et enthousiasme : "A la une, à la deux et à la trois !"

Nous applaudissons toutes ces figures acrobatiques qui ravissent petits et grands...

Dans l'eau, les filles se mesurent, aussi, entre elles, jaugent leurs capacités, elles rivalisent de sauts, se lancent des défis, et ainsi progressent dans cet apprentissage de l'eau, cet élément si fluide qu'il paraît, à la fois, facile et incertain...

L'eau leur permet de s'épanouir, de tester leurs capacités, de vivre intensément des moments de bonheurs partagés.

Nous encourageons leurs exploits, et elles sont pleines de fierté, quand nous applaudissons tous les progrès accomplis.

Et les progrès sont évidents : les sourires épanouis nous montrent une aisance dans l'eau, les gestes sont assurés, le bonheur de se retrouver dans l'eau est manifeste.

L'après midi passe très vite, le moment de repartir arrive et les fillettes voudraient ne jamais quitter l'eau et ses ondoyances.

A regret, elles rejoignent le bord de la piscine, et sortent de l'eau, comme étourdies de tant d'activités et de joies : leur sourire rayonnant en dit long sur tout le bien-être qu'elles éprouvent !

Sereines, elles savourent encore, dans leur tête, tous ces bonheurs de l'après midi, leur silence révèle, alors, un apaisement infini...


 


 

 

 

Photos : rosemar

Nous les suivons, avec bonheur, dans leur périple aquatique...
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Belle description de ce moment de joie enfantine intense.<br /> L'été et l'enfance, ce sont les plus beaux moments d’insouciances de notre existence, ceux qui resteront à jamais gravés dans notre mémoire .<br /> https://www.youtube.com/watch?v=okJlIP1bdgw<br /> Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
Merci pour la chanson de Renaud et pour ce message... Le temps des vacances permet tant de bonheurs, de découvertes, l'été nous offre une liberté et des loisirs plus intenses.<br /> <br /> Bises de l'été
L
bonsoir rosemar , cela me rappelle mon enfance dans la campagne marseillaise , on avait pas toujours les sous pour les tickets de bus et la mer était a plus de dix kilomètres , alors les grands bassins, du quartier grands comme des piscines nous ont servi d océan , tous les minots du quartier a cette époque ont appris a nager dans l anarchie la plus totale sans maitre nageur sauveteur , je te dis pas l ambiance, une chambre a air de camion sans trou deux planches et hop on avait un bateau pirate ,l' insouciance totale ..bises de Malmousque mon amie
Répondre
R
Merci pour ces beaux souvenirs d'un minot marseillais, lino : on sent du bonheur, aussi, dans cette évocation, même si les moyens étaient simples et limités...<br /> <br /> Bises, lino
N
Merci pour cette description merveilleuse d'un bonheur simple. Bien des enfants peuvent se reconnaître dans ces jeux-là. C'est un véritable triomphe que de vaincre l'élément liquide. Les enfants en sortent renforcés,heureux ,ça les aide à gagner confiance en eux. C'est important.<br /> Des bises.
Répondre
R
Merci pour ce message, nicolas : la saison estivale permet de se livrer à de nombreuses activités, et l'on voit rapidement les progrès accomplis en deux ou trois mois, et surtout on perçoit la confiance gagnée, à travers les sourires, l'empressement des enfants....<br /> <br /> Bises et belle soirée
A
Un bel instantané de ces moments de distractions aquatiques qui réjouissent les enfants et aussi les parents. <br /> L' été est une magnifique saison.Nous libérons nos corps de la pesanteur des vêtements de l' hiver, et les baignades les libèrent de la gravité terrestre et de sa pesanteur.<br /> Bon dimanche l' amie...aujourd' hui c' est grand soleil et nous fêtons en famille l' anniversaire d' une de mes jeunes nièces chez moi avec de nombreuses baignades au programme<br /> PS: Toujours pour rester dans les baignades mais cette fois-ci dans un registre un peu plus mélancolique voici une chanson d' Anna Prucnal sur un superbe texte de Pier Paolo Pasolini.<br /> Les " ragazzi" qui se baignent de manière insouciante dans les fleuves près des cités<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=dct_vQWOp0g
Répondre
R
Un texte superbe, en effet, mais un peu triste pour la saison estivale...<br /> Merci pour cette découverte, AJE
R
On ne dira jamais assez tous les bonheurs de l'été... la nature nous est ouverte, accessible....<br /> De belles baignades à tous et un bon dimanche, AJE;;;<br /> <br /> Merci pour cette chanson que je ne connaissais pas...
A
Voici le texte de ces " ragazzi", ces mauvais garçons" très J"eanGenesques", avec la traduction française...<br /> http://jepleuresansraison.com/2010/04/20/i-ragazzi-giu-nel-campo-v-i-et-v-f/
L
Je devine donc que vous êtes un couple jeune...<br /> Monsieur fait quoi dans la vie ?<br /> Et les petites, rêvent-elles de devenir championnes olympiques de natation ou enseignantes ? Les 2 ne sont pas incompatibles !<br /> Bises
Répondre
R
Je vois que tu es enclin aux devinettes, LH, et que tu fais preuve d'un esprit curieux : en fait, j'évoque ici deux de mes nièces, nous sommes allés en famille à la piscine, et nous étions nombreux... Tu n'en sauras pas plus : internet préserve de moins en moins notre intimité, et il faut veiller à la protéger... Pour l'instant les deux petites passent de bonnes vacances, elles ont oublié, pour un temps, l'école et le travail... et c'est tant mieux !<br /> <br /> Bises estivales, LH

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/