Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 15:02
Les deux premiers vers de l'Odyssée : tout un art de la séduction...

 

 


Pour commencer un récit, quel qu'il soit, il faut savoir intéresser le lecteur, le séduire et capter son attention : en lisant les deux premiers vers de l'Odyssée, on perçoit tout le pouvoir de séduction de l'aède qui introduit l'épopée.

Le poète raconte des aventures extraordinaires, un périple hors du commun en Méditerranée, un périple accompli par un être d'exception : le héros de l'épopée et de l'histoire...

"Muse, raconte-moi l'homme aux mille tours, qui erra très longtemps sur la mer, lorsqu'il eut détruit la citadelle sacrée de Troie."

En grec :

"Ἄνδρα μοι ἔννεπε, μοῦσα, πολύτροπον, ὃς μάλα πολλὰ

πλάγχθη, ἐπεὶ Τροίης ἱερὸν πτολίεθρον ἔπερσεν·"

(Andra moi énnépé, mousa, polutropon, os mala polla

Planchté, épei Troiès iéron ptoliéthron épersen")


D'emblée, le héros, Ulysse, nous est présenté avec la forme "andra, l'homme", c'est le premier mot du texte, une façon de valoriser le personnage, de le mettre en vedette, alors même qu'il n'est pas nommé.

Ce personnage, dès le premier vers, est associé au terme "poly", qui signifie "nombreux, abondant", dans deux mots "polutropon", "aux mille tours" et "polla", "souvent, de nombreuses fois"...

On perçoit, là, des hyperboles qui servent à magnifier et valoriser le héros de l'épopée : comment ne pas être attiré par ces exploits qui nous sont annoncés, en ce début de récit ?

En même temps, ce héros est très humain, proche de nous, puiqu'il est désigné par ce terme : "andra, l'homme".

Par ailleurs, ce personnage nous est présenté dans une temporalité, une histoire fabuleuse, à l'époque : la guerre de Toie, on apprend que le héros a participé à cette guerre et a oeuvré pour la destruction de la citadelle de Troie...

Il semblerait même qu'il soit presque le seul acteur de cette guerre à avoir vraiment fait en sorte de la gagner ! L'emploi du singulier est assez remarquable dans l'évocation du deuxième vers.

De plus, on comprend que l'invocation à la Muse, dès le premier vers, apporte une certaine solennité à cette introduction : la muse est là pour inspirer le poète, lui apporter ses ressources, son soutien...

Elle donne une dimension surnaturelle au texte, une sorte de caution divine.

L'impératif employé par l'aède : "raconte-moi, dis-moi" suggère, aussi, toute l'oralité de l'épopée primitive, faite pour être racontée, récitée, au son d'un instrument de musique, avant même d'être fixée par écrit...

On peut évoquer, aussi, l'extraordinaire poésie de la langue grecque, aux sonorités de voyelle "a" récurrente dans le premier vers, la voyelle "o" étant réitérée dans le vers deux : on entendrait presque des cris d'admiration adressés à ce héros d'exception dont l'aède va raconter l'histoire et les exploits.


Il faut rappeler, enfin, que l'épopée est écrite en vers : l'hexamètre dactylique, comportant six mesures, où alternent voyelles longues et brèves, dans des rythmes scandés par la voix.


 Pour entendre ces deux premiers vers et la suite du texte : des essais de reconstitution de la prononciation du grec ancien à écouter...

 

http://www.homeros.fr/IMG/mp3/lascouxodysse_eprologuessanswawsanscoupes.mp3

 

http://www.homeros.fr/IMG/mp3/lascouxodysse_eprologuefaibleme_lodisationdigammapulsation.mp3

 

 

http://www.homeros.fr/spip.php?rubrique3







 
 

Les deux premiers vers de l'Odyssée : tout un art de la séduction...
Les deux premiers vers de l'Odyssée : tout un art de la séduction...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 11/09/2015 12:00

J'ai lu l'illiade et l'odyssée en français peu après mon arrivée en France... et j'ai été emerveillé du début jusqu'à la fin... mais aujourd'hui je me souviens peu des détails, il faudrait une deuxième lecture... j'ai tant à lire avec Tchekhov.

En tout cas la guerre de Troie a été une formidable guerre fratricide comme bcp de nos jours.

Bises rosemar

rosemar 11/09/2015 21:13

Bravo pour ces lectures ! Pour ma part, je préfère de beaucoup l'Odyssée à l'Iliade et ses récits guerriers...
Oui, la guerre de Troie fut terrible mais c'est probablement une guerre légendaire : elle a une dimension mythique...

Bises, LH

ALEA JACTA EST 10/09/2015 19:18

Merci pour toutes ces explications très instructives.Le document audio permet d' imaginer de quelle manière ce récit devait captiver l' auditoire de son époque.On se rend compte que les grecs ont vraiment assis la base de toute notre culture.Leur concept de " héros" reste très moderne et peu différent du nôtre aujourd' hui.On peut établir une filiation entre Homère et Spielberg.
Tout ce que nous avons apporté de fondamentalement neuf,ce sont les anti-héros au XX ème siècle avec des génies comme Céline.
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 10/09/2015 20:34

Certes, Ulysse est un héros mais c'est aussi, un être humain qui souffre, qui connaît des sentiments très humains : c'est une figure de la condition humaine soumise à des épreuves douloureuses... C'est un héros attachant.
Les premiers vers de l'Odyssée sont un modèle d'introduction à un récit : on y trouve les thèmes essentiels de l'oeuvre, la présentation du héros, les deux parties principales du récit : le voyage initiatique, le retour à Ithaque... A relire : les 12 premiers vers de cette épopée...

Bonnes lectures à tous...

Belle soirée, AJE

fatizo 10/09/2015 18:36

Je n'ai pas lu l'Odyssée. Je n'ai vu que le film avec Kirk Douglas, et aussi une série tournée dans les années 70.
On a tout dans cette oeuvre. La poésie bien sur, mais aussi le romantisme, l'aventure, le fantastique.....
Aujourd'hui les écrivains connus passent leur temps à se regarder le nombril, à nous faire peur .
Qu'ils sont pénibles.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 10/09/2015 18:55

Le film italien, avec Kirk Douglas est assez bien fait... Quant à l'oeuvre d'Homère, elle est, pour moi, essentielle : les origines de notre littérature se trouvent dans cette épopée pleine de poésie, d'aventures, oui, mais on y trouve aussi, un certain réalisme, des scènes très familières...
Un des épisodes les plus célèbres de l'Odyssée :

https://youtu.be/e7hUjMmZ5Uk

Et le film dans son intégralité :

https://youtu.be/6fSOwQLsIvI


Bises de l'été

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/