Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 16:00
Rentrée scolaire : combien seront-ils ?

 

 


Dès la pré-rentrée, les enseignants reçoivent leur nouvel emploi du temps et prennent connaissance des classes qu'ils auront sous leur responsabilité, tout au long de l'année...

Une question taraude, alors, les enseignants : combien d'élèves dans les classes ?

La tendance est, chaque année, à la hausse : en lycée, les classes comportent souvent 36 élèves, et les enseignants ont des difficultés à gérer cet afflux, d'autant que les classes sont de plus en plus hétérogènes.

Combien seront-ils cette année ?

Quand les classes sont surchargées, les difficultés s'accroissent : problèmes de discipline, d'ambiance, de lourdeur dans la correction des copies, il faut, aussi, dès le début de l'année faire, parfois, connaissance avec plus d'une centaine d'élèves dont il faut apprendre à connaître les noms, les profils, les lacunes...

Face au recrutement de professeurs promis par le ministère, le problème de l'engorgement des classes aurait dû être résolu, mais chaque année, on peut le constater : le nombre d'élèves ne diminue pas.

Dès lors, tout le monde est perdant : les élèves, les professeurs travaillent dans des conditions plus difficiles... le stress, la fatigue sont au rendez-vous.

36 élèves par classe, c'est beaucoup trop, les adolescents noyés dans la masse n'ont pas la possibilité de s'épanouir, de participer de manière efficace.

Voilà un problème que l'on pourrait résoudre, en remettant à l'honneur des soutiens individualisés pour certains élèves, en petits groupes, mais cette aide a été supprimée, il y a quelques années.

On évoque, sans arrêt, de nouvelles réformes des programmes, de l'organisation des cours, mais on n'apporte pas de solutions à cet épineux problème de la surcharge des classes.

Dès lors, malgré tous les efforts fournis par les enseignants, la tâche s'avère de plus en plus difficile, chaque année : les redoublements étant quasiment supprimés, certains élèves paressent, ne fournissent pas les efforts nécessaires, perturbent, parfois, les cours...
Et l'ambiance de la classe et des apprentissages en pâtit, inéluctablement...

Un surplus d'élèves risque, souvent, de nuire à l'ensemble des adolescents : il faut revenir à des classes moins chargées, moins lourdes, imposer, d'abord, un maximum de 30 élèves par classe, puis alléger encore les groupes.

Les apprentissages seront facilités, le suivi des élèves sera bien meilleur...

Mais il semble que le ministère peine à trouver des candidats aux concours d'enseignement. On recrute de moins en moins d'enseignants, si bien que le problème risque de s'aggraver et de perdurer.

Face à la pénurie d'enseignants, on préfère se livrer à des réformes hasardeuses, hâtives, mal conçues, plutôt que de s'attaquer aux vraies difficultés.

 

La réforme des collèges prévoit des accompagnements dits "personnalisés", mais s'ils se déroulent en classe entière, comme c'est le cas en lycée, on peut dire que le ministère s'emploie à masquer les réalités du terrain, par de la poudre aux yeux, et il faut craindre une recrudescence des problèmes rencontrés par les élèves...

 

 

 

 

 

 

Rentrée scolaire : combien seront-ils ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 02/09/2015 19:02

D' accord à 100% sur tout ce que tu dis.
36 c' est la folie.La classe ressemble à une cocotte-minute...cela génère un stress constant chez l' enseignant mais ça faitigue davantage les élèves aussi.Il n' y a que dans les classes supérieures( prépa, bts, etc...) qu' on peut atteindre de tels chiffres sans nuire à la qualité de l' enseignement.
Entre 12 et 16 ans, 24 élèves par classe est le nombre idéal.En première et en terminale on peut monter à 30 grand maximum ( et encore ça dépend de l' ambiance et de la population scolaire).
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 02/09/2015 20:57

Comme tu dis, c'est de la folie : les salles de classe sont saturées, impossible d'isoler un élève qui poserait des problèmes de discipline... En début d'année, on met du temps pour faire connaissance avec tant d'élèves !

Belle soirée, AJE

L. Hatem 02/09/2015 18:49

Alors parions sur les 60 mil postes qui vont être crées jusqu'en 2017... promesse de campagne ressortie des tiroirs... De quoi voter Hollande ou Valls !
Bises et bon courage

rosemar 02/09/2015 20:54

On peut parier, mais on trouve de moins en moins de candidats pour préparer les concours d'enseignement, ce métier n'attire plus les vocations : dans ce cas comment recruter de nouveaux profs ?

Bises, LH

fatizo 02/09/2015 18:19

Je me souviens de mes années de collèges dans les années 70;
Au fur et à mesure des années nous étions de moins en moins par classe pour finir à 17 en 3ème.
Cela avait pour premier effet de créer une meilleure ambiance, plus de solidarité entre les élèves . Il n'y avait pas de clans .
Je suppose que pour les profs ce devait être plus agréable, et moins fatiguant. Pour nous aussi d'ailleurs.
30 élèves me parait être en effet un grand maximum
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 02/09/2015 20:51

17 élèves, oui, c'est le rêve, on peut avoir ces effectifs en grec, seulement... En plus, en seconde, les élèves viennent de différents collèges, avec des niveaux hétérogènes, et ce n'est pas facile de gérer des classes à 36...

Bises de l'été

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/