Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 13:18
Mademoiselle où allez-vous ?

 

 

 

Une chanson dédiée à une demoiselle soudain entrevue, c'est, là, un bel hommage pour toutes les femmes, qu'a écrit Leny Escudero...

Le texte prend la forme d'un discours adressé à une demoiselle, avec l'emploi de la deuxième personne "vous", alternant avec la première personne "je"...
"Mademoiselle voulez-vous
Que je me mette à vos genoux ?"

Ce geste de soumission fait penser aux troubadours du Moyen âge qui se mettaient, corps et âme, au service d'une dame.

La forme interrogative répétée est une façon d'interpeller, avec émotion et vivacité, la jeune fille.
Le texte, plein de vie, fait appel à des verbes de mouvement "où allez-vous... ne partez-pas... nous ferions quelques pas ensemble"...

Le poète évoque une forme de folie soudaine, souvent associée à l'amour et à la séduction : "je suis un peu fou"... Il propose de joindre le geste à la parole "me mettre à genoux, pour dire des choses..."

Et, en même temps, on sent une infinie pudeur et une grande retenue : "c'est la première fois que j'ose..."

Pourtant, le poète s'enhardit, avec un impératif "Laissez-moi prendre votre bras/
Nous ferions quelques pas ensemble..."

"Une perle qui tremble" dans les yeux de la jeune fille traduit un désarroi, une tristesse, et vient ajouter à la séduction : il s'agit bien d'une larme que l'on découvre à la fin du premier couplet. Le mot est mis en relief, dans un seul vers...

"Mademoiselle dans vos yeux
Brillante comme un premier feu
Je vois une perle qui tremble
Une larme..."

Au fil du texte, les propositions adressées à la demoiselle se font de plus en plus audacieuses :
"Mademoiselle voulez-vous
Que je me pende à votre cou ?
J'essayerai même d'être drôle."

Le jeu de la séduction se poursuit, et commence à faire ses preuves, puisque le rire et le sourire viennent remplacer les larmes... Un sourire vient "fleurir" la bouche de la jeune femme.
Ainsi, le poète reprend, ici, le thème plein de charme de la femme-fleur, si souvent évoqué par Ronsard au seizième siècle...

Et même si la rencontre amoureuse n'aboutit pas, car le poète ne fait que passer, l'idée  de cette rencontre restera gravée dans son coeur, comme "un souvenir très doux"...

Et la jeune femme transformée en "un oiseau triste dans sa cage" restitue l'image d'une sorte d'enfermement dont sont, souvent, victimes les femmes.

La chanson s''achève sur l'offrande d'une fleur, "une rose", représentée comme "une fleur qui se meurt d'être sage"...

Ainsi, la rose personnifiée devient le symbole de la jeune fille, on retrouve le thème éminemment poétique de la femme-fleur, grâce à une subtile inversion...

Ce poème ponctué par l'apostrophe "Mademoiselle" restitue un amour plein de retenue et d'émotion.

 

La mélodie, composée par Thierry Fervant, emplie de clarté et de tendresse souligne toute l'harmonie du texte...

Leny Escudero, nouveau troubadour, nous séduit par des images empreintes de délicatesse : fleur, oiseau, rose....



 

 

 

 

 

Illlustration : tableau de Ingres

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 10/10/2015 20:40

Je ne connaissais pas cette chanson mais je la trouve magnifique.
Je pense qu'elle parle à chacun d'entre nous. En tout cas à moi beaucoup,et tout particulièrement en ce moment.
Merci à cet artiste engagé qui a su toujours resté digne.
Je me souviens qu'il y a une quinzaine d'années, alors qu'il se produisait dans une petite salle du coté de République pendant une semaine ou deux, il venait prendre un verre 1 heure ou 2 dans un petit bistro avant de monter sur scène .
C'est aussi cela rester humble.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 11/10/2015 10:09

Une chanson qui mérite d'être mise à l'honneur : simplicité, tendresse...
L'homme, aussi, attirait la sympathie, par ses textes, son engagement, ses origines, son histoire.

Bises de l'automne

Richard Schneider 10/10/2015 15:03

Bonjour Rosemar,
Bonne idée de rendre hommage à Lenny Escudero. Dommage qu'il n'ait pas eu la carrière que ses débuts prometteurs laissaient espérer.

rosemar 10/10/2015 19:30

Leny Escudero était un chanteur qui vivait à l'écart du show-biz et il a su se préserver des médias : chanteur engagé, il défendait les gens humbles, comme lui... il a aussi chanté l'amour comme un troubadour : j'ai découvert cette chanson, à l'occasion de cet article, une chanson peu connue.

Belle soirée, Richard

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/