Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 14:50
Quand l'inspecteur vient inspecter les enseignants...

 

 

Les inspecteurs viennent "inspecter" les enseignants, pour vérifier la qualité de leur travail et leur donner une note pédagogique. Le terme d'inspecteur n'est en lui-même guère attractif : venu du latin "inspector", le mot désigne celui qui examine, qui regarde et observe attentivement.

 

Et, en plus, les inspecteurs ont tous les droits, le droit d'arriver en retard, de se tromper, en lisant le cahier de textes de l'enseignant, de hurler, en entrant en classe....

J'ai connu toutes ces situations...

 

Pour la plupart, ces inspecteurs sont d'anciens professeurs qui ont abandonné leur carrière, pour se consacrer à cette nouvelle activité.

Eloignés des réalités du terrain depuis des années, ils ne perçoivent plus les évolutions du métier et se targuent d'une expérience et d'un savoir que parfois ils ne maîtrisent pas, eux-mêmes.

 

On perçoit, en eux, une forme d'arrogance et de supériorité, à l'égard des enseignants qui sont là pour se soumettre à leur bon vouloir et à leur autorité...

 

Il fut un temps où l'on savait que l'inspecteur devait venir un jour de la semaine, fixé à l'avance : il m'est arrivé d'attendre cet inspecteur, toute une journée du matin au soir... en vain.

Inutile de dire que j'étais, toute la journée, sur des charbons ardents... mais l'inspecteur n'est pas venu et n'a même pas daigné prévenir le lycée de son absence.

 

Quelques jours plus tard, il m'a téléphoné pour me dire le motif de sa défection : il était malade, et curieusement, il n'avait même pas jugé utile de signaler son absence.

Inutile de dire que si je m'etais absentée moi-même, sans prévenir, j'aurais eu droit à de lourdes remontrances et, sans doute, à des sanctions.

Ce même inspecteur est venu, quelques jours plus tard, et dès son entrée dans la salle de classe, il s'est mis à invectiver les élèves, parce que ceux-ci ne s'étaient pas levés à son arrivée !

Ce donneur de leçons avait, pourtant, lui-même beaucoup à apprendre en matière de politesse !

 

Plus tard, les enseignants ont pu connaître la date et l'heure exacte à laquelle ils allaient être inspectés.

Et l'inspectrice est arrivée, ce jour-là, avec 20 minutes de retard et n'a donc pas pu assister au début du cours.

J'étais complètement déstabilisée par ce retard...

Si j'avais été moi-même en retard, il m'aurait fallu un motif très grave, mais l'inspectrice s'était simplement attardée à discuter, et c'était normal !

 

Autre problème : il vaut mieux, au fond, ne pas contrarier l'inspecteur , il vaut mieux se montrer servile, obéissant, il faut être dans l'admiration et la soumission.

Et, pourtant, au cours de l'entretien qui suit l'inspection, on ne peut s'empêcher de répondre à certains reproches adressés par l'inspecteur...

Mais il vaut mieux éviter ce comportement...

Parfois, encore, l'inspectrice commet des erreurs, en lisant le cahier de textes de la classe, fourni par l'enseignant : cela m'est arrivé, une inspectrice me reprochait d'avoir étudié un auteur jugé trop difficile, en classe de seconde : Montaigne, en fait il s'agissait de Rabelais, un auteur au langage savoureux que les élèves savent apprécier très tôt.

Les inspecteurs donnent, aussi, de pressantes consignes d'indulgence pour la correction des épreuves du baccalauréat, afin de "gonfler" les résultats, mais est-ce là rendre vraiment service aux élèves ?

Là encore, les inspecteurs devraient être plus solidaires et respectueux du travail fourni par les enseignants, et trop souvent, ce n'est pas le cas...

Il faut, sans doute, revoir ce système des inspections, trop archaïque : comment juger de la qualité du travail d'un enseignant, à travers une seule heure de cours ?

C'est quasiment impossible et les inspecteurs qui se sentent tout puissants exercent vraiment un pouvoir exorbitant sur les enseignants...

 

 

 

 

 

 

Quand l'inspecteur vient inspecter les enseignants...
Partager cet article
Repost0

commentaires

anonyme 12/12/2016 18:16

les inspecteurs, tous des emmerdeurs, comme les professeurs

rosemar 12/12/2016 21:18

Eh oui, certains profs sont, aussi, difficiles à supporter : et pourquoi ? A développer....

L. Hatem 18/10/2015 09:30

C'est terrible que d'être jugé sur un seul cours... pourquoi ils ne mettent pas des caméras dans chaque salle ?
Bises du dimanche

rosemar 18/10/2015 14:08

Il vaut mieux éviter, tout de même, l'utilisation de caméras et le règne de Big Brother... Il faudrait que les inspecteurs regardent mieux les classeurs des élèves, le cahier de textes de la classe, par exemple...

Bises, LH

fatizo 17/10/2015 17:24

Faites ce que je dis pas ce que je fais.
On fait la morale aux jeunes mais on s'exonère du minimum de politesse.
Et on voudrait que notre jeunesse se comporte correctement . Commençons par leur montrer l'exemple.
Bises et beau WE Rosemar

rosemar 17/10/2015 21:04

Oui, c'est l'écrevisse qui dit à sa fille : "marche droit ! ", comme dans la fable d'Esope...
Pourtant, le savoir-vivre ne devrait pas faire défaut à un adulte....

Bises de l'automne

ALEA JACTA EST 16/10/2015 19:29

Bonjour Rosemar,
Les inspecteurs viennent souvent jouer les évangélistes, prêcher la bonne parole et les dernières modes en vogue au sein de l' EN et là, il faut effectivement faire la p... et ne surtout pas exprimer ses doutes même quand ils sont plus que légitimes.On a envie de leur dire:" Allez-y je vous laisse mes élèves...montrez-moi...je suis très curieux de vous voir à l' oeuvre..."
Ceci dit, et en ce qui me concerne, j' ai profité de mon départ et d' une dernière réunion à Paris pour dire à l' inspecteur général tout le mal mal que je pensais de la dernière réforme pédagogique de l' époque, la SADT( système analyse descendante transversale) qui a été abandonnée depuis.J' avais prévu sa belle mort et il ne fallait pas être grand prophète.
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 16/10/2015 19:44

Des évangélistes qui ne sont guère sympathiques, impolitesse, suffisance... voilà l'impression que m'ont donnée certains d'entre eux, une sorte de caste qui s'arroge bien des pouvoirs. Comme tu dis, on aurait envie de les voir à l'oeuvre...

Belle soirée, AJE

Richard Schneider 16/10/2015 16:31

Bonjour Rosemar,
On ne peut que vous donner raison : je me suis souvent demandé, quand j'étais encore prof, à quoi jouaient les inspecteurs qui m'ont "visité" ... En ce qui me concerne, ils se contentaient d'aborder le plus souvent les sujets à la mode - réforme Haby, réforme de la notation, réforme du BEPC, réforme Allègre ("l'élève au centre de la classe") etc ...
Je n'ai pas vraiment eu à "souffrir" lors des inspections.
Comme vous l'écrivez fort justement, il vaut mieux opiner de la tête pour signifier que toutes les paroles prononcées par ces éminents personnages valent de l'or !
Bonne soirée.

rosemar 16/10/2015 19:34

J'ai, pour ma part, une expérience assez négative des quelques inspecteurs qui sont venus me "visiter" : arrogance, suffisance et parfois une certaine incompétence... Il vaut mieux jouer, sans doute, le jeu de l'hypocrisie, mais il faut avouer que, sur le moment, ce n'est pas toujours évident. A quoi servent les inspecteurs ? On peut se poser la question !

Merci pour ce commentaire et belle soirée, Richard

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/