Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 13:51
La neige, symbole de l'hiver, fait surgir des images irréelles...

 

 

"Un nom d'une blancheur éclatante !"


Le mot "neige" associé à l'hiver, nous fait entendre des sonorités feutrées et ouatées, peu marquées : voyelles assez neutres, chuintante "g" qui ferme le nom...

Issu d'un nom latin, "nix, nivis", "la neige", et du latin populaire "nivicare", ce mot ancien a subi des évolutions phonétiques notables.

Ce terme nous fait voir des tons de blancs, des teintes atténuées, des paysages perdus sous un manteau de frimas.

Ce mot nous éblouit de ses éclats de blancs, de ses scintillements d'étoiles légères.

La neige, symbole de l'hiver fait surgir des images irréelles : des arbres dont les teintes s'effacent, des pierres qui s'évanouissent sur un chemin, des ondoiements de blancs à perte de vue...

Des toits qui prennent des couleurs pâles et nouvelles, aux teintes irisés, des pas dans la neige qui laissent des traces surprenantes, inhabituelles.

Des montagnes aux pentes abruptes, des flocons qui virevoltent dans un ballet somptueux, étourdissant de lumières de candeur.

Des entrelacs de neige dans l'air vif de l'hiver, la bise froide et glacée, les morsures de l'hiver...

La neige qui paralyse, assomme de froid et de misères, qui fait blêmir certains, ceux qui n'ont pas de toit et qui souffrent.

La neige terrible qui tue, qui engourdit les corps et les âmes.

La neige lourde, pesante qui s'empare des routes, des paysages, qui envahit tout.

La neige, insidieuse, silencieuse, dont on n'entend même pas le bruit des flocons.

Beauté et cruauté semblent réunies dans ce mot, cruauté qui se cache sous des apparences pleines d'élégance et de douceur...

La neige fascine, attire tous les regards, mais elle peut être dure et âpre, comme le sont l'hiver et ses froids glacés.

Apreté, magnificence, gel, tapis de blancheurs, la neige oscille entre bonheur et détresse, elle nous fait ressentir toute la rudesse du monde et nous permet aussi d'admirer des paysages nouveaux, des splendeurs tourbillonnantes, des éclats !

La neige enveloppe tout de sa blancheur ouatée, elle efface les bruits, elle est pleine de mystères, de dureté et de beauté...


 


http://youtu.be/jCP7A8WOaq4



http://youtu.be/U-ga8BgJfzk




http://youtu.b
e/aKlbX8FDDFk


 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 19/02/2016 20:15

La neige transfigure tous les paysages, amène magie et poésie...
Je n' ai pas vu la neige cette année, si ce n' est dans les 8 salopards, le chef d' oeuvre de Tarantino dans lequel on a droit à une belle tempête dans les grands espaces américains.
J' adore aussi les histoires et les films qui se passent sous la neige...
Juste un exemple.FARGO des frères Coen...complètement jubilatoire

https://www.youtube.com/watch?v=IYFzw2JMmXk

Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 19/02/2016 21:08

Pas de neige, ici, non plus : elle se fait de plus en plus rare dans le sud, et c'est préférable car, en ville, la neige provoque bien des désagréments...
Ce film Fargo est rempli de violences ! Neige et sang mêlés, c'est terrible.

Belle soirée, AJE

fatizo 19/02/2016 19:12

La neige est magique. Bien sur , elle nous renvoie à notre enfance, à ces magnifiques étendues blanches, à ces belles parties de luges (la Normandie n'est pas si plate) .
J'aime aussi la neige lorsqu'elle ne recouvre pas encore totalement le sol, lorsque la terre réussit encore à pointer son nez .
A propos, j'aimerai revenir sur le magnifique film "Les innocentes". La neige n'est pas un élément neutre dans ce film, elle est un élément important dans cette Pologne de décembre 45. Elle participe au climat austère du film.
Bises et beau WE à toi.

rosemar 19/02/2016 21:04

De beaux paysages sous la neige, et c'est une métamorphose totale des arbres, des chemins, des toitures...
Dans le sud, la neige est exceptionnelle, elle est belle, certes, mais aussi pleine de cruauté, pour ceux qui n'ont pas toit.
Ce mot "neige" révèle bien à la fois un côté lisse, lumineux mais aussi des embûches.

Bises du sud

L. Hatem 19/02/2016 18:51

Tombeeee la nix, tu ne viendra pas ce soirrr,
Tombeeee la nivis, et mon coeur s'habille de noirrr...

Bises rosemar

rosemar 19/02/2016 20:53

A cette occasion, une petite leçon de latin : la forme "nix" est le nominatif du mot latin, c'est à dire la fonction sujet ou attribut du sujet, et la forme "nivis" est le génitif ou complément du nom : chaque nom change de forme, en latin, suivant sa fonction grammaticale... Et les mots français sont souvent dérivés du génitif : par exemple, ici, le "névé", ou encore les adjectifs plus rares "nival, nivéal"...

Bises, LH

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/