Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 13:23
Enseignement : la mémoire perdue...

 

 



L'enseignement n'a plus de mémoire, depuis des années, la mémoire a été sacrifiée : autrefois, les élèves devaient apprendre des règles de grammaire et d'orthographe, les mémoriser... Ces apprentissages fondamentaux ont été négligés au profit d'une pédagogie de la découverte.

Désormais, c'est à l'occasion de textes, que s'organisent les leçons de grammaire, si bien qu'elles ne sont pas vraiment structurées, ni mémorisées.

Il faudrait, pourtant, réhabiliter la mémoire qui est essentielle : il faudrait que chaque élève ait l'occasion de former et de développer sa mémoire, par un apprentissage permanent.

L'ordinateur permet de vérifier et de retrouver toutes sortes d'informations et c'est un outil précieux, mais il ne doit pas se substituer à la formation de la mémoire.

Pour apprendre, pour maîtriser des savoirs, il faut passer par une indispensable mémorisation.

Il ne s'agit pas, bien sûr, d'apprendre par coeur : l'élève doit comprendre ce qu'il apprend, c'est pourquoi, il est important d'expliquer les règles de grammaire, de donner plusieurs exemples qui vont faciliter l'apprentissage.

Il est important de maîtriser les différents groupes de conjugaison, de revoir régulièrement les temps, les modes, les voix : certains élèves arrivent au lycée et ne maîtrisent pas du tout le passé simple, temps du récit, par excellence...

Certains ignorent des différences fondamentales entre voix passive et voix active.

L'exercice de la récitation, s'il est bien mené, permet, aussi, d'emmagasiner dans la mémoire nombre de textes poétiques, qui resteront comme autant de références.

Ces textes doivent être analysés, avant d'être retenus par les élèves.

Nous avons tous appris, enfants, des fables de La Fontaine, des poèmes de Victor Hugo que nous gardons en mémoire...

Nous avons acquis, ainsi, des bases de vocabulaire, des schémas de phrases, une façon de raconter des histoires.

Au lycée, cet exercice de la récitation n'a plus la faveur des autorités et des inspecteurs : il serait utile, sans doute, de le réhabiliter à partir de textes de nos grands auteurs.

Que serions-nous, sans la mémoire ? Celle-ci nous permet de nous exprimer avec facilité, grâce à une multitude de mots que nous connaissons, grâce à des acquis de toutes sortes, des idées que nous pouvons associer...

Mémoriser des mots, des textes, des exemples permet d'avoir une certaine aisance, de réfléchir mieux, de progresser.

La mémoire se forme et se forge, dès le plus jeune âge, c'est un apprentissage permanent, il faut cultiver cette faculté essentielle, ne pas la négliger sous prétexte que les ordinateurs peuvent nous servir de mémoires.

Oui, il est important de réhabiliter la mémoire qui exige des efforts, qui demande d'être, sans cesse, réactivée et sollicitée.


 

 

 

 

 

 

Enseignement : la mémoire perdue...
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
On se plaint souvent d'avoir mauvaise mémoire... L'arrivée des nouvelles technologies n'a pas arrangé les choses car les mémoires de stockage ont remplacé la nôtre... mon téléphone a enregistré tout ce que je me refuse à mémoriser !<br /> Quant aux règles de grammaire ce n'est même pas la peine !!!<br /> Bises du WE
Répondre
R
Eh oui, attention à ne pas céder à une forme de paresse ! Il est bon d'entretenir sa mémoire, en maintes occasions, LH...<br /> <br /> Bises
M
Mais les personnes qui ont de la memoire: C'est tout simplement qu'ils ont les gènes pour.
Répondre
R
La mémoire se cultive, aussi, et on peut progresser dans ce domaine, en s'entraînant... sans doute...<br /> <br /> Bonne soirée
L
Bonsoir tous, rosemar, la mémoire est abandonnée, je dirais même, méprisée ! tout est sur le portable, pourquoi pas ! c'est oublier que la mémoire est sans doute la 1° protection qui a permis notre survie et celle de beaucoup d'animaux ! acquérir, enregistrer, transmettre, depuis des milliers d'années nous lui devons beaucoup. <br /> Par contre quelque soit sa qualité innée, elle nécessite de l'entraînement pour se développer mais aussi ne pas stagner/diminuer. Les règles de grammaire, de calcul ... les fables, poésies et autres ...apprises par coeur ont deux avantages, ce sont des outils dont l'utilisation permet un langage correct et surtout compréhensible !!!! mais aussi cette mémoire permet des acquisitions supplémentaires. Imaginons un être sans mémoire (ça arrive dans des accidents) chaque jour il faudrait revoir toutes les acquisitions, réapprendre à lire, écrire, et même marcher, manger ... On voit bien dans les sénilités, la disparition de la mémoire donne des êtres en survie entièrement pris en charge par l'entourage.<br /> Même les animaux sont nombreux à utiliser la mémoire, la nourriture, les points d'eau ...sont acquis, enregistrés, transmis. Un chien dont on s'occupe acquiert la compréhension/utilisation de mots nouveaux ! Les éléphants transmettent leur savoir ... <br /> Les acquisitions par la mémoire ont perdu leur valeur à partir des années 70/80, l'enfant devait construire/reconstruire le savoir grâce à la seule intelligence, un peu comme s'il devait refaire à lui tout seul toute l'évolution. Inutile d'apprendre les règles, les théorèmes ... en réfléchissant il devait les retrouver facilement. <br /> Personnellement je pense avoir une assez bonne mémoire, je peux encore réciter des centaines de vers et ... je continue de l'entretenir ! J'appartiens à cette génération qui chaque année au collège apprenait des scènes entières du théâtre étudié. En 6° je récitais presque entièrement Les fourberies de Scapin ... mais j'aimais apprendre ces textes ;-)))<br /> Bonne soirée, bises.
Répondre
R
La mémoire est négligée, oui : on perçoit, là, comme tu le dis, l'influence d'internet qui est une source inépuisable d'informations, mais on ne peut se fier uniquement à des machines, il faut, aussi, cultiver sa mémoire pour progresser.<br /> Merci, Lapin, pour toutes ces réflexions.<br /> <br /> Bises, Lapin et bonne soirée
M
Pas de cassement de tête chez Bibi en effet je ne mémorise que ce qui me plaît et me convient puis Oui ! j'oublie, j'oublie du combien je chausse, j'oublie mon tour de taille, j'oublie qu'il faut manger, qu'il faut dormir, j'oublie tout...? mais il y a tellement de nouvelles choses qui me plaisent dans lesquelles l'aspect de la découverte, de la nouveauté est parfaitement enchanteur que hélas l'oublie je le mérite, ça je ne l'oublirais jamais. J'ai oublié mes soucis, perdu je ne sais où ???
Répondre
R
L'essentiel est de mémoriser pour continuer à former sa mémoire, oui. Bon, pour ce qui est des soucis, il vaut mieux les oublier !
F
Enfant je possédais une très bonne mémoire, mais malheureusement je prends un traitement depuis de longues années qui altèrent légèrement celle-ci. <br /> Je suis par exemple souvent impressionné par ces gens qui se souviennent de passages entiers de livres .<br /> Bises et belle soirée à toi
Répondre
R
Moi aussi, je suis impressionnée par les acteurs qui mémorisent des milliers de vers, parfois. <br /> Je n'ai pas moi-même une excellente mémoire mais je sais qu'il faut entretenir sa mémoire...<br /> <br /> Bises du sud
A
On a tendance à considérer que la mémoire est un acquis: certaines personnes en ont et d' autres moins.Or, c' est oublier que la mémoire se travaille aussi tout comme les muscles de notre corps, et, bien évidemment, plus on commence jeune et mieux ça vaut.<br /> Plus tard , dans la vie active et professionnelle, les personnes qui sont constamment obligées de consulter leurs notes pour répondre à des questions donnent l' impression ( pas fausse) de ne pas maîtriser leur sujet.<br /> Tout cela s' enseigne, et ça commence, effectivement à l' école par les récitations, les fables de La Fontaine,les poèmes etc...<br /> Mes élèves qui sont musiciens savent mieux mettre à profit leur mémoire que les autres.Normal , ils sont habitués à jouer des pièces entières par coeur , en utilisant leur mémoire contrairement aux autres élèves qui la sollicitent de moins en moins.<br /> Un peu en marge de ton sujet.L' année dernière, lors des municipales en Espagne on a vu des candidats qui n' avaient pas bien lu ou retenu leur programme, et avoir des blancs ou des passages à vides lors d' interviews à la télé...ça la fout plutôt mal !!!<br /> Voici un exemple sur ce lien.<br /> Le candidat à 45 secondes commence à chercher ses mots et se retourne vers un membre de son équipe car il ne se souvient plus du type de réalisation qui est prévu dans son programme.<br /> Son adjoint lui glisse " centro de alto rendimiento"..centre de haut rendement !!!<br /> Hé hé...en tout cas sa mémoire à lui n' a pas un très bon rendement !<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=LYz608jRujI<br /> <br /> Enfin apprendre certains textes ou énoncés par coeur permet d' améliorer la confiance en soi, et de se donner de l' assurance peu à peu..<br /> Je ne sais pas tout, mais ce que j' ai appris, je le sais...et je ne l' oublie pas...<br /> Bonne fin de journée l' amie
Répondre
R
Le problème, c'est qu'avec les ordinateurs, les élèves ont l'impression de maîtriser tous les savoirs mais il faut, aussi, cultiver sa mémoire et apprendre pour mémoriser : la paresse gagne du terrain...<br /> <br /> Merci pour toutes ces réflexions, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/