Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 10:48
Le micocoulier nous ouvre les portes du soleil...

 



Pour le plaisir des mots : le micocoulier !

 

Le mot "micocoulier" évoque immanquablement la Provence, le Sud, avec ses sonorités redondantes, ses voyelles ouvertes et bienveillantes : un mot qui retentit d'échos sonores, un mot qui chante et qui rayonne de lumières...


Labiale "m" à l'initiale, gutturale "c" réitérée, ce nom d'arbre fait rêver à des paysages du sud, à des collines odorantes, des parfums embaumés de thym, de romarin.

Voilà un mot qui rebondit joyeusement, qui étonne par son ampleur, à la fois majestueuse et emplie de simplicité et de bonhomie...

Des feuilles légères, souples, une frondaison ondoyante, une élégance apaisante, le micocoulier se dresse majestueux et imposant.

On aime écouter ce mot qui nous fait entendre le mistral, qui nous murmure la langue du sud, ses rodomontades, ses éclats.

On entend chanter"la farigoule, le fenouil, la tramontane", on voit des "restanques" sous le soleil du midi.

Le micocoulier nous ouvre les portes du soleil, de la lumière, d'une douceur chaleureuse.

Le micocoulier rayonne de ses rondeurs de voyelles "o".

D'ailleurs, l'arbre dessine des frondaisons arrondies, apaisantes.

Avec le micocoulier, toute la Provence surgit : des collines blanches, embrasées de soleil, des paysages familiers, la garrigue, des senteurs de thym, de lavandes...

Des pins, des cèdres, des cyprès, des tilleuls, des arbres solaires, comme le micocoulier...


J'aime ce mot du sud qui restitue un accent, des odeurs, des paysages, des fleurs.

Coquelicots, genêts, mimosas, cytises, éclats de rouges et de xanthes...

Un mot qui fait naître tant d'images, tant de tendresse, tant de souvenirs.

La langue du sud pittoresque, chantante, redondante, des mots du sud aux sonorités évocatrices.

Des mots qui font danser le vent et les arbres, des mots qui éblouissent, des calanques dorées de lumières...

Des ravines qui descendent vers la mer, des cascades de blancs, des pinèdes d'un vert léger...

Le micocoulier, au feuillage volatile et aérien, semble s'évaporer dans le bleu du ciel et dans l'air du midi.

Le micocoulier rayonne de ses feuillages d'un vert tendre et doux.






http://www.lesarbres.fr/micocoulier.html

 

http://rosemar.over-blog.com/article-un-mot-qui-chante-la-farigoule-123681184.html

 

Photo : rosemar

Le micocoulier nous ouvre les portes du soleil...
Partager cet article
Repost0

commentaires

K
ce n'est pas la tramontane mais le mistral qui souffle en Provence !!!!
Répondre
R
Mais dans le langage populaire, le mot tramontane peut désigner un vent de la Méditerranée occidentale soufflant du continent vers la mer et qui dégage le ciel...
M
Non justement tout [r] à éviter.
Répondre
R
Pourquoi éviter le "r", c'est une gutturale comme les deux "c" de micocoulier ?
M
J'admet, (le micocoulier), de très belles voyelles qui méritent de beaux hommages.
Répondre
M
J'admet de belles voyelles qui méritent de bels et beaux Hommages.
Répondre
R
Un nom d'arbre qui "roucoule", c'est rare, oui.
M
Ce matin encore emprunté un petit circuit champêtre emplit de grâce avec de légères ombres parfumée par des milliers de petites fleurs d'aubépines neigeuses qui au gré des hasards disputaient aux lourdes grappes de lilas une place sur les bords d'un sauvage petit ruisseau aux reflets émeraudes ou turquoises pour se garder le souvenir de ses instants magiques.
Répondre
R
Merci pour cette jolie évocation d'un paysage champêtre : parfums, couleurs, bruit du ruisseau, un plein de sensations... mais pas de micocouliers ??
F
Voilà un arbre dont aurait pu se servir certains humoristes pour faire une chanson dans les années 60. <br /> Coucouroucoucou dans le micocoulier<br /> https://www.youtube.com/watch?v=tMl5WXxGjgs<br /> Bises et bon dimanche à toi.
Répondre
R
Merci pour le rappel de cette chanson remplie d'humour ! J'en avais fait un article : "Et toi pauvre fou, tu l'aimes..."<br /> <br /> http://rosemar.over-blog.com/2015/03/et-toi-pauvre-fou-tu-l-aimes.html<br /> <br /> <br /> Bises du sud
M
Voir paysages givrés !...
Répondre
M
Les plus superbes de tous son ceux qui restent des journées d'hiver entières pétrifiés dans des dentelles de givre où la lumière se joue en creusant des labyrinthes extraordinaires qui refroidit les pales rayons d'un timide soleil et conservent enfin cette pureté de diamant d' un éclat magique.
Répondre
R
Les arbres d'hiver glacés par le givre sont magnifiques, oui, mais ils sont pleins d'élégance et de mystères, aussi, quand ils étalent leurs branches dépouillées dans des réseaux de ramilles ombrageuses.... des arbres aux ombres de brumes...<br /> <br /> http://rosemar.over-blog.com/article-arbres-aux-ombres-de-brume-125205584.html
M
C'est vrai que j'ai une relation très spéciale avec les arbres !
Répondre
M
Il n'a qu'à conservé cette verte tendresse magnifique cette verte âme !...
Répondre
R
Les arbres d'automne sont pleins de charmes et même en hiver, ils se revêtent de résilles et de ramilles somptueuses...
M
Le vert du micocoulier au printemps je ne cesse de l'aimer, de le bâder et de le contempler matin, midi et soir et quand ce vert change pour des nuances plus dures je l'abandonne !...
Répondre
R
Donc, infidèle au micocoulier ? Et pourtant, quelle élégance, quelle majesté dans ces arbres !
A
Un bel arbre majestueux, dont j' ignorais le nom, et qui méritait au moins trois syllables rebondissantes...<br /> En allant fouiner sur le net j' ai trouvé ce témoignage:<br /> " De son tronc, on pouvait extraire un colorant jaune assez recherché. Son bois fut aussi très utilisé pour la fabrication de fourche à trois doigts, à celle de manches de fouets vendus sous le nom de "Perpignans",à celle des tonneaux, des avirons et des roues de charette. Son écorce, elle, servait au tannage des peaux, faculté commune à certains chênes. "<br /> Enfin, il a été un remède populaire cotre l'épilepsie et sa graine fournissait une huile lampante.<br /> <br /> http://belairsud.blogspirit.com/archive/2015/06/27/la-triste-fin-du-micocoulier-remarquable-3050786.html<br /> Bonne fin de journée l' amie<br /> PS Aujourd' hui mon village est en ébullition car ce sont les " trobades de escoles en valencian" qui vont réunir toutes les écoles et lycées de mon canton....<br /> A prévoir, manifestations culturelles,expositions,ateliers préparés par les écoles, animations de rue, danses traditionnelles, musiques, souper populaire près des arènes en plein air et concert dans les arènes...<br /> C' est l' occasion de voir tous mes collègues des autres bahuts.C' est la journée où on se retrouve...<br /> Voici le modèle de T-shirt " officiel" que j' arborerai aujourd' hui jusque tard dans la soirée...<br /> http://www.noticiasmarinaalta.es/canfali/media/k2/items/cache/36ddbabbc2863c658b3f28783383092a_XL.jpg<br /> Pour moi ce sera du XXXL
Répondre
R
Un arbre aux nombreuses propriétés, oui : il produit même des fruits comestibles...<br /> <br /> "Les micocoules sont les fruits du micocoulier, elles ressemblent à de petites cerises brun-noirâtre ou violacé. Ces fruits charnus à un noyau viennent à maturité en septembre-octobre. Comestibles, ils sont peu charnus et un peu fades par chez nous mais sucrées au maghreb. Pressées les micocoules fournissent une huile utilisée autrefois dans les lampes et donnait une flamme claire."<br /> Et quel nom !<br /> <br /> Merci pour le lien et bonnes festivités villageoises : j'espère que tu nous ramèneras un reportage sur ces fêtes scolaires...<br /> <br /> Belle journée, AJE
L
Arbre étonnant qui compte 70 espèces depuis celle qui ne supporte pas le gel jusqu'à celle qui résiste à -40°C et qui vit 500 ans. Quelle force de la nature !<br /> Merci Rosemar
Répondre
R
Et, en plus, un arbre au nom qui chante, un des plus beaux noms d'arbres qui soit !<br /> <br /> Bises