Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 12:40
Une étonnante fête villageoise à Gallician...

 

 

 

Gallician ! Doux nom du midi ! Le nom de ce village résonne d'accents du sud... Situé dans la petite Camargue, près du canal du Rhône à Sète, Gallician s'entoure de monts vallonnés, de champs de vignes, de paysages variés...

 

Juste avant de parvenir au village, dès qu'arrive le printemps, on peut admirer des prairies envahies de coquelicots : des étendues éblouissantes de pourpre s'offrent au regard, les coquelicots envahissent les champs, à perte de vue...

 

En ce milieu du mois de mai, Gallician était en fête, pour un week end... une fête villageoise, aux airs d'autrefois...

 

Un pique-nique était organisé au centre du village...

Peut-on concevoir une fête sans musique et sans chansons ?

An cours du repas, les "gouailleuses" ont fait  revivre des airs connus de tous, au son d'un accordéon et d'un orgue de barbarie... un spectacle haut en couleurs, tant les robes de ces chanteuses étaient bariolées...

"L'homme à la moto, La vie en rose, La java bleue, La complainte de la butte, La javanaise"... tout un répertoire familier...

Les "déboutonneuses" ont, ainsi, permis d'animer un repas en plein air, sous les platanes du village...

 

Un magicien se livra, alors, à quelques tours facétieux auprès des convives : escamotages divers, jeux de cartes, objets qui se volatilisent soudainement.

La journée se poursuivit avec des danses improvisées japonaises.

Dès lors, ce fut l'entrée dans un autre univers mystique et mystérieux...

Les mouvements des deux danseuses s'organisaient autour de figurines de terre, posées à même le sol, décorées par certains participants de la fête, des "yokaï"...

 

Tantôt lents et mesurés, tantôt exaltés, les gestes mimaient la vie, la douleur, les souffrances, la joie des découvertes, le bonheur, la naissance, la mort.

 

Un spectacle fascinant, par son exotisme et son étrangeté... Une chorégraphie troublante dans le retournement des corps qui s'agitent, parfois, en mouvements heurtés et saccadés.

 

Les costumes chatoyants, aux tonalités éclatantes nous faisaient accéder à un autre univers et une autre dimension.

 

La musique vibrait autour du spectacle, restituant une lancinante et bouleversante mélodie...

Un enfant, tout près des danseuses, se mit à crier sa peur : on percevait une tension, une angoisse dans cette représentation de la vie...

 

La journée fut, aussi, l'occasion d'apprécier un spectacle de marionnettes, autour d'une histoire vraie, celle de l'enfant sauvage, Victor : entre la tendresse d'une gouvernante, Madame Guérin et les exigences d'un scientifique, le docteur Itard, l'enfant essaie de trouver un chemin vers l'humanité.

 

Le spectacle mettait en évidence le rôle essentiel des apprentissages dans la vie humaine, ainsi que l'importance de l'affectivité.

 

Et cette fois, les rires des enfants fusaient, devant les facéties du jeune Victor qui, parfois, préférait se réfugier dans les arbres plutôt que d'étudier.

Plus tard,un bal musette réunissait tous les participants autour de rondes et de danses pour les enfants.

Enfin, un concert clôturait la fête, avec des musiques plus modernes qui permettaient à chacun de se défouler.

 

Un bel éclectisme pour cette fête de village ! Une ambiance conviviale empreinte de simplicité, une occasion, aussi, de voyager dans des univers différents, une ouverture sur le monde, une envie de se souvenir, mais aussi un bonheur de découvrir des horizons nouveaux...

 

 

 

 

 

Photos et dernière vidéo : rosemar

 

 

Une étonnante fête villageoise à Gallician...
Une étonnante fête villageoise à Gallician...
Une étonnante fête villageoise à Gallician...
Une étonnante fête villageoise à Gallician...
Une étonnante fête villageoise à Gallician...
Une étonnante fête villageoise à Gallician...
Une étonnante fête villageoise à Gallician...

Vidéo de danses japonaises, prise à Gallician... une musique envoûtante...

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Je vois dans ta réponse à AJE que l'histoire de l'enfant sauvage est bien celle évoquée par Truffaut, un film que j'ai vu lorsque j'étais encore bien jeune.<br /> Et bravo pour la vidéo. Bienvenue dans le monde des réalisatrices;-)<br /> Bises et belle soirée à toi.
Répondre
R
La vidéo n'est qu'une esquisse et un début : je découvre le plaisir d'enregistrer des images avec un iphone.<br /> <br /> Bises du sud
M
Oui c'est bien une triste réalité qu'aujourd'hui beaucoup cherchent par pur esprit sordide une douce préférence à vouloir s'entredéchirer, mais pas à vouloir s'entrefestoyer, mais bon ! il y aura toujours des troubles-fêtes... Faut de tout pour faire une fête !... Et que la fête continue. Car je fais tout pour que ma vie soit proche des fêtes j'ai loin des défaites.
Répondre
R
"S'entrefestoyer", voilà un beau néologisme : je le retiens, c'est bien d'avoir le coeur à la fête. Merci pour tous ces jeux de mots....
M
Que c'est bien des fêtes <br /> <br /> <br /> comme celle là dans des petits village les liens se resserrent, se croisent, se solidarisent en apportant encore plus d'humanité et d'échanges et une éternelle jeunesse de coeur dans le regard de l'autre. Un joli, un magnifique reportage plein de fraîcheur et de couleurs. Bravo.
Répondre
R
Oui, dans les petits villages, on a encore le sens de la fête et de la convivialité : des discussions, des contacts, des échanges.<br /> Une grande simplicité, aussi, des sourires, et une ambiance agréable...<br /> <br /> Merci pour ces encouragements
N
C'est haut en couleurs...<br /> Tu t'es bien amusée.<br /> Bises
Répondre
R
Merci LH : tu pourras regarder aussi des vidéos sur la couvaison des cygnes !
N
Je l'ai vue, mais ne savais pas que c'était la première... Me suis abonné à ta chaîne
R
La fête était au rendez-vous mais aussi la culture qui était bien évoquée dans l'histoire de l'enfant sauvage : on en perçoit toute l'importance dans la construction de l'être humain.<br /> <br /> Tu as vu ma première vidéo, tournée sur place à Gallician ??<br /> <br /> Bises, LH
A
Une belle ambiance festive et colorée.<br /> J' ai l' impression à te lire que l' histoire du petit Victor est celle qui fut adaptée par François Truffaut dans l' enfant sauvage, une oeuvre pliene d' humanisme et de foi en l' homme.<br /> https://www.youtube.com/watch?v=OSg4S4F5bio<br /> Une histoire qui peut particulièrement bien s' adapter dans un spectacle de marionnettes, et qui interpelle les petits et les grands.<br /> Bonne fin de soirée l' amie
Répondre
R
Des spectacles variés et éclectiques : un dépaysement, avec l'évocation de la culture japonaise... un bonheur de se ressourcer, avec l'histoire de cet enfant sauvage de l'Aveyron, dont Truffaut a fait un film célèbre, oui.<br /> <br /> A signaler : c'est la première fois que je mets sur mon blog une vidéo perso, tournée à Gallician : bon, je ne suis pas encore très performante dans ce domaine, mais je découvre...<br /> <br /> Belle soirée, AJE