Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 13:14
Cicada, téttix, noms enchanteurs de l'été !

 

 

 

 

Quand reviennent les cigales, l'air s'emplit de douceur, les soleils s'emparent des pins, les cernent, les enveloppent...

 

L'été triomphe et s'impose en souverain : les cigales, divines enchanteresses célèbrent tant de bonheurs retrouvés...

 

Les soleils qui s'attardent, les journées qui s'alanguissent... les ciels bleus d'azur...

 

Les menthes qui exaltent leurs parfums, le thym qui  s'épanouit, la nature qui se gorge de vie...

 

Invisibles, les cigales sont là, pourtant : cachées sous les branches, elles célèbrent l'été, elles susurrent leurs paroles douces comme le miel...

 

Elles disent les senteurs dorées des pins, leurs couleurs de verts, aux nuances variées, elle racontent des brises légères, de subtils balancements de palmes, des ondoiements de vagues dans les calanques....

Elles disent tous les charmes de l'été, des ciels étoilées, des soleils renouvelés.

 

Elles murmurent des vagues redoublées, des embruns, des parfums de sel et d'ambre, elles chuchotent la vie.

 

Leur chant se répercute dans les pins qui se répondent et s'unissent dans un concert incessant.

 

Somptueuses et secrètes cigales !

Cicada, téttix ! Noms enchanteurs de l'été !

 

 

 

 

Le chant des cigales sur ma colline...

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
personnellement je kiffe mozart un véritable génie
Répondre
R
Mozart, oui, et aussi Bach, Vivaldi et bien d'autres !
M
Extraordinaire également que cette curieuse cigale endémique de l'île de Raiatea en Polynésie !!!
Répondre
R
Magnifique cette cigale d'un bleu turquoise ! Un spécimen rare... Merci.<br /> <br /> http://www.tahitiheritage.pf/cigale-raiatea/
A
Curieusement, je ne les entends pas encore...et pourtant, elles sont là...c' est sûr !<br /> Bonne journée l' amie
Répondre
R
Curieux, en effet ! Les cigales espagnoles seraient-elles paresseuses ? A moins que obnubilé par l'Euro de foot, tu n' aies oublié de tendre les oreilles ?<br /> <br /> Belle journée, AJE
M
Excellent art.: Biologie et comportement des cigales de France, Michel Boulard.
Répondre
R
Merci pour cette référence, Michel. Voici le lien :<br /> <br /> http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i69boulard.pdf<br /> <br /> On y apprend que la faune de France comporte 15 espèces de cigales et que celles-ci sont menacées : toutes les espèces sont en régression.
F
C'est vrai que dès que l'on pense à la Provence, de suite on entend le son des cigales.<br /> Un "bruit" bien agréable.<br /> Bises et belle semaine à toi.
Répondre
R
Oui, un murmure qui envahit les paysages, un fond sonore plein de charmes : je précise que les mots latin et grec "cicada" et "téttix" sont probablement des onomatopées qui imitent le chant des cigales...<br /> Le mot "cicada" se prononce "kikada".<br /> <br /> Bises du sud
M
Il y a c'est sûr quelque chose de forcément magique dans les chants des cigales, et cette chaleureuse mélodie conjuguée au chaleurs du soleil n'a jamais été remplacée par autre chose que par les bruissements des feuilles ou des branches que les rafales du vent agite au gré de souffles hasardeux dans les garrigues brûlantes.
Répondre
R
Dans le sud, les cigales arrivent en même temps que l'été, on ne les voit pas mais leur chant envahit les paysages : quelque chose de magique, oui, dans cette présence invisible et mystérieuse.
N
Aujourd'hui j'ai eu un ciel couvert, des averses par moments et un soleil éclatant qui perçait parfois... à Compiègne, son palais impérial, ses jardins... mais point de chant de cigales !<br /> T'a de la chance !<br /> Bises rosemar
Répondre
R
Point de cigales dans ces contrées éloignées du sud, mais je t'envoie, par vidéo, le chant des cigales sur ma colline : on s'y croirait presque.<br /> Tu as aussi de la chance de visiter des jardins si renommés : on attend ton reportage...<br /> <br /> Bises, LH