Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 14:23
L'euro de football : un mois de délire !

 

 

 

Je viens de regarder le programme de l'euro de football et je prends conscience que cette folie va durer un mois complet !

 

Un mois à subir des infos consacrées à cet événement ! Un mois à constater l'engouement exacerbé que connaît ce sport...

Peut-on, d'ailleurs, parler encore de "sport" ?

 

Quand on découvre les salaires mirobolants de certains joueurs, on a des difficultés à concevoir de tels excès.

Quand on voit le comportement de certains fans de foot, on comprend que la démesure et l'hubris font partie de notre monde.

 

La fête du "sport" ? 

Trop de scandales sont venus ternir le monde du football, ces dernières années : insultes, dopage, chantages, matchs truqués, corruption au plus haut niveau...

Ce sport semble cumuler tout ce que l'humanité peut inventer pour tricher, dominer, gagner de l'argent...

On est souvent scandalisé par les salaires excessifs des grands patrons, mais que dire des sommes touchées par certains joueurs de foot ?

Qui dénonce ces dérives ?

 

Le sport devenu spectacle pour divertir le peuple, le rassasier de sensations fortes : voilà ce qu'est devenu le football.

Que reste-t-il de l'esprit sportif, après tant d'excès et de dérives ?

Le battage médiatique dont bénéficient ces compétitions sportives génère un business ahurissant.

"Panem et circenses"... Nous voilà revenus à cet adage du temps des romains.

C'est ce que l'on offre aux spectateurs : des jeux pour se divertir et pour oublier les problèmes du monde.

Les supporters semblent, eux-mêmes, fanatisés, leurs réactions outrancières, leurs cris, leur enthousisame relèvent de la démesure et du délire.

 

Bien sûr, cette fête du foot génère des profits pour les commerçants, les hôteliers, les gens qui vivent du tourisme...

C'est indéniable : certains attendent cette manifestation sportive comme du pain béni, comme une aubaine.

 

Mais, on ne peut que regretter tous les scandales qui ternissent le monde du football.

Et ils sont nombreux, car l'argent aiguise les appétits : certes, le football n'est pas le seul sport concerné par le monde de l'argent, mais il faut reconnaître qu'il est entouré de toutes sortes d'affaires louches et douteuses. 

 

La pratique d'un sport est louable mais quand l'argent, la corruption, les tricheries viennent assombrir les compétitions, on ne peut que mettre en doute l'esprit sportif qui devrait s'imposer dans toute compétition.

Le sport, le vrai, se pratique sur un terrain, il est bénéfique pour la santé mais quand il devient un objet de convoitise, qu'il est corrompu par toutes sortes de dérives, il perd toute valeur et toute consistance...

Toutes les compétitions modernes génèrent des excès, et le football est, sans doute, un des sports où ces tendances prennent des proportions démesurées.

Le football brasse trop d'argent, et même les plus hautes instances de ce sport sont touchées : la Fifa est au coeur de plusieurs scandales, les joueurs sont achetés à prix d'or et on peut déplorer aussi les dernières déclarations  de Karim Benzéma sur le racisme français.... celles-ci ne contribuent pas à valoriser ce "sport".

 

 

 

 

L'euro de football : un mois de délire !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel JEAN 09/06/2016 08:31

Les joueurs de foot du douanier Rousseau "là" voilà du (beau) "foot"...

rosemar 09/06/2016 17:50

Un très joli tableau, dans un cadre champêtre, une image au charme un peu désuet. Merci pour cette référence.

fatizo 08/06/2016 22:34

Rebonsoir Rosemar;
Oh non, je n'oublies en rien les dérives du foot, mais elles ne sont que la continuation des dérives de la mondialisation (les riches de plus en plus riches, la libre circulation, c'est à dire des joueurs qui passent d'un club à l'autre sans état d'ame pour le foot), la violence accrue, le racisme, bref tous défauts que l'on retrouve dans notre société.
C'est pourquoi je trouve injuste d'isoler le football en lui attribuant des dérives qui sont partout ailleurs. On a le sentiment en lisant les anti-foot, que ce sport est responsable de tous les maux de la société. Vous lui faites trop d'honneur.
Vous pourriez tout de même reconnaître ses quelques qualités.
Pour les millions de français qui comme moi ont rêvés de devenir un grand joueur lorsqu'ils étaient mômes (et on ne pensait pas du tout à l'argent), la victoire de la Coupe du Monde a été un grand bonheur. D'ailleurs à cette époque de nombreuses femmes se sont passionnés pour ce sport.
Plus d'1 million de personnes sur les Champs-Elysées, des fêtes dans la France entière. Ou le foot n'est pas que violence, il est aussi rires, joies, bonheur partagé.
J'ai pratiqué ce sport en club jusqu'à l'age de 34 ans en Normandie. Je quittais Paris le WE rien que pour me retrouver sur ce rectangle vert . Pour y respirer l'odeur de l'herbe du printemps, pour prendre la pluie et la neige à d'autres moments....
Je n'échangerai ses moments entre coéquipiers (amis pour certains) contre rien au monde.
Toi qui aime la littérature, voici ce qu'Albert Camus disait du football " « Ce que je sais de la morale, c’est au football que je le dois… » « J’appris tout de suite qu’une balle ne vous arrivait jamais du côté où l’on croyait. Ça m’a servi dans l’existence et surtout dans la métropole où l’on n’est pas franc du collier. ».
Bises

rosemar 09/06/2016 17:52

Un bel hommage au football mais je ne conteste pas la valeur de ce sport, en lui-même : je déplore toutes les dérives du sport de haut niveau.

Bises du sud

rosemar 08/06/2016 21:23

Pour AJE

Les soirées sympas entre copains oui, mais le souvent, sans les copines...
Il faut donc, d'après toi, avoir plusieurs TV pour pouvoir échapper à l'euro de foot ! C'est bien révélateur, ce que tu dis là...
Quant à la dimension chevaleresque pour un trophée, c'est cousu de fil blanc...

Michel JEAN 08/06/2016 19:45

Non. Vivement le silence de la mer... et son secret...

rosemar 08/06/2016 21:52

Le silence, une vertu trop souvent oubliée dans nos sociétés : il faut réapprendre à écouter le bruit du silence !

ALEA JACTA EST 08/06/2016 19:11

Nous sommes les premiers Fatizo et moi-même à critiquer les dérives financières que tu dénonces...mais ça n' enlève rien au désir que nous avons de voir cette fête avec l' espoir qu' elle soit réussie.Nous serons très critiques si la qualité n' est pas au rendez-vous.
Le foot, c' est la vie, et c'est aussi une métaphore de la vie...donc c' est un parfait miroir de ce que nous sommes pour le meilleur et pour le pire.Le meilleur c' est l' esthétique,les mouvements d' ensemble , des séquences individuelles et collectives qui génèrent du beau,de l' émotion, des frissons... Un bon match c' est parfois un thriller dont on ne connaît pas le dénouement jusqu' à la dernière seconde.Un scénario qui n' est pas écrit et que les équipes doivent inventer, improviser et créer...
C' est aussi une confrontation symbolique entre 2 équipes, une confrontation sans violences, où des codes de bonne conduite doivent être respectés.Il faut gagner mais avec la manière, avec de la valeur, du talent,de intelligence, du savoir-faire, de l' expérience et parfois avec du panache !
Ça peut être parfois une forme de chevalerie moderne.Il y a une dimension épique qui semble t' échapper.
L' argent ne corrompt pas tout, l' argent ne peut pas tout.Le football génère aussi des vérités.Parfois les vaillants pètits poucets triomphent des ogres car la valeur humaine n' est pas toujours monnayable.Parfois le foot est moral...oui...oui...il récompense le talent, la perséverance, l' envie de donner et de se donner,l' altruisme, la générosité, l' abnégation et plein d' autres qualités indispensables.
C' est tout cela que tu perds en n' aimant pas le foot.C' est parfaitement ton droit d' ailleurs et ta liberté , comme c' est la nôtre d' aimer ce sport qui nous permet de rêver et de garder un esprit d' enfant au fond de nous
Enfin n' exagérons pas Rosemar:Ceux qui n' aiment pas peuvent passer leur chemin et changer de chaînes tout simplement...
Bonne fin de soirée l' amie.

rosemar 08/06/2016 22:19

Je reconnais, là, ton goût pour les statistiques et l'arithmétique, AJE : le foot est sans doute victime de son succès, mais l'esprit sportif a tendance à disparaître.
En plus, souvent le résultat d'un match est dû au hasard, à la chance....

ALEA JACTA EST 08/06/2016 20:42

Objection votre honneur !!!
Ton article passe sous silence toutes les belles soirées sympa entre copains et copines autour de ces matchs.Les bons moments de convivialité qu' on ne peut s' offrir que tous les 2 ans ( en comptant le mondial).Les super ambiances aux terrasses de cafés( en Espagne...).
Enfin, dans les foyers il y a souvent plusieurs postes TV, donc si quelqu' un n' aime pas le foot, il a toujours le choix de voir autre chose..
Les matchs truqués dans des compétitions d' équipes nationales comme l' Euro c' est très rare...d' ailleurs, essaie de me trouver un seul exemple connu et avéré...
Donc tu noircis le tableau jusqu' à le rendre caricatural.
La violence ne concerne que des groupsucules, alors qu' on parle de matchs qui vont être suivis par des dizaines de millions de personnes.La comparaison est de 1 à 1000000....C' est une minorité très voyante car un stade est une vitrine, mais regarde bien la grande majorité des gens qui suivent leurs équipes, ils le font dans une atmosphère bon enfant.Les gens vont au stade avec leurs enfants...
Quand aux ultras, pour le eux le foot n' est qu' un prétexte, et si le foot n' existait pas on les retrouveraient dans n' importe quel autre type de manifestations où il y a du monde...
Enfin la dimension chevaleresque existe bien.Il s' agit de ramener un trophée...tout un symbole...la coupe...le saint-Graal...On est dans une tradition qui date de l' antiquité.
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 08/06/2016 20:19

Enfin, enfin, AJE : dans un couple, la femme doit souvent subir l'euro de football, car le bonhomme ,obnubilé par les matchs, passe son temps devant la télé : as-tu regardé la vidéo ??
Il y a l'argent mais aussi le comportement violent de certains supporters, de certains joueurs....
Tu parles de "chevalerie moderne"? Mais les chevaliers combattaient pour défendre de nobles causes...
Où sont les nobles causes dans le foot ? C'est une course à l'argent...
Sans parler des matchs truqués, arrangés....

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 08/06/2016 19:55

un dernier détail.Le foot a énormément de succès.C' est donc que certaines personnes y trouvent leur compte et sont prêtes à payer pour ça.Tous ne sont pas des veaux aliénés ...
C' est le sport le plus suivi, donc logiquement c' est celui celui qui génère le plus de fric( succès oblige),donc celui qui est le plus entâché par des affaires d'argent.C' est d' une logique implacable et arithmétique.Le fric est lié au succès , et non à la nature de ce sport...Il n' y aura jamais d' affaires louches au sein d' une équipe de hockey sur gazon en France.

L. Hatem 08/06/2016 19:00

Panem et circenses (littéralement « pain et jeux du cirque », souvent traduite par « Du pain et des jeux ») est une expression latine utilisée dans la Rome antique pour dénoncer l'usage délibéré fait par les empereurs romains de distributions de pain et d'organisation de jeux dans le but de flatter le peuple afin de s'attirer la bienveillance de l'opinion populaire (politique d'évergétisme)[1]. L'expression est tirée de la Satire X du poète latin Juvénal, qui lui donne un sens satirique et péjoratif[2].

rosemar 08/06/2016 19:53

Un peu de latin ne nuit pas, bien au contraire : les anciens ont beaucoup à nous apprendre du comportement humain...
Merci, LH, pour ces explications et cette référence.

Bises

fatizo 08/06/2016 17:50

On peut tout à fait aimer le foot sans être un beauf total.
D'ailleurs les excès sont partout, c'est tout simplement humain. Il suffit de regarder le climat social actuel pour le comprendre.
Les militants politiques n'ont rien à envier aux supporters de foot.
Ils sont même pire, puisqu'ils se passionnent pour des gens qui vont obligatoirement les décevoir, qui leur font de fausses promesses, qui vont se planter comme ils le font tous depuis 40 ans.
Au moins en s’intéressant au sport on gagne de temps en temps, on voit du spectacle, parfois de beaux gestes entre adversaires ou supporters (jamais en politique).
Alors 1 mois de "pain et de jeux", c'est mieux que toute une année de mensonges de haine, de sang versé, d'insultes....
Et puis les dérives du foot ce n'est que la suite logique d'une société malade, et non l'inverse.
Ne nous trompons pas de coupable.
Sinon, on peut aussi critiquer les salaires des artistes (qui ont une carrière bien plus longue) , le coût d'un film.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 08/06/2016 19:51

Bon, c'est vrai : les excès sont partout dans nos sociétés mais il faut les condamner.... et il faut dénoncer ceux du football tout autant que les autres. Je sais que je m'adresse à un passionné de foot et que, dans ce cas, on a tendance à oublier toutes les dérives pour ne voir que les beaux gestes.

Bises du sud

Michel JEAN 08/06/2016 16:18

Pendant un mois: Violences verbales suivis de violences physiques, voilà le sport Dieu... Ils nous cassent. Même pendant le mois de juillet nous allons y avoir droit !!! Vivement Deauville et le silence de la mer.

rosemar 08/06/2016 19:41

Les violences, la corruption, l'argent : le foot finit par devenir une sorte de condensé paroxystique de nos sociétés. On aimerait retrouver un véritable esprit sportif ! Vivement Deauville pour ceux qui ont les moyens d'y aller !

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/