Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 10:25
Hier soir, un concert de klaxons interminable...

 

 

 

 

Hier soir, soudain, dans ma ville, un concert de Klaxons à n'en plus finir : j'ai mis du temps à prendre conscience de la signification d'un tel tintamarre, à la nuit tombée, c'était, bien sûr, pour saluer la victoire de la France face à l'Allemagne, lors de la demi-finale de l'euro de foot.

 

Comme je ne suis pas du tout cette compétition, je ne soupçonnais pas, d'abord, la raison de telles manifestations.

Beaucoup de bruit pour rien, beaucoup de bruit pour un simple résultat de foot !

Quelle folie s'empare, ainsi, des supporteurs ! On pouvait entendre des cris, des coups de klaxons réitérés qui se sont prolongés au delà de minuit.

Le football suscite de véritables délires : un tel engouement paraît incroyable pour une simple victoire !

 

Le concert s'est poursuivi tard dans la nuit : la ronde des voitures a répercuté une sorte de joie festive qui ne faiblissait pas.

Quant aux titres des journaux, ils sont, aujourd'hui, dans le même registre : l'excès, la démesure, on pouvait lire, par exemple, à la Une du Point, ce titre : Les Bleus un peu plus près des étoiles ! et plus loin cette phrase : l'hexagone peut chavirer de bonheur ! ou encore : "une victoire historique des Bleus !"

 

Un joueur de foot est, soudain, transformé en héros parce qu'il a marqué deux buts, au cours de la rencontre. Certains parlent même de super héros !

Voilà notre joueur de foot devenu un chevalier, un être d'exception, un demi-dieu !

Comme si l'héroïsme pouvait se réduire à un simple but !

 

Mais, enfin, l'héroïsme est tout autre : avons-nous perdu le sens des réalités pour assimiler des footballeurs à des braves, des modèles ?

N'avons-nous pas besoin d'autres exemples ? C'est, pourtant, ce type de modèle auquel les jeunes s'identifient plus volontiers.

Les vrais héros sont ceux qui se dévouent pour les autres, qui se rendent utiles dans une société en crise.

Les vrais héros se mettent au service des autres : par exemple, des médecins qui partent pour sauver des enfants dans des pays pauvres.

 

Dans tous les cas, le football fait rêver encore, malgré ses nombreuses dérives : dopage, matchs truqués, corruption, argent à gogo...  et cet excès dans les manifestations de joie paraît hors de propos, pour une simple rencontre sportive où le hasard joue un rôle non négligeable.

Un match de foot tient à si peu de choses !

 

J'imagine, désormais, ce que pourra être la réaction des supporteurs si la France remporte la finale...

Dans ce cas, le chauvinisme sera encore plus à l'oeuvre.

"La France a gagné", dit-on, alors, comme si une équipe sportive représentait la réussite de tout un pays !

C'est ainsi que va notre monde : il encense des joueurs de foot et ne voit même pas ceux qui, dans l'ombre, oeuvrent pour l'humanité...

En fait, avec ces compétitions, c'est encore et toujours l'argent qui est le grand gagnant :  les commerçants, les hôteliers, les marchands de bières et de boissons se frottent les mains.

Et l'argent étant la valeur essentielle de nos sociétés, l'Euro de football vient conforter ces dérives inquiétantes.

 

 

 

 

Hier soir, un concert de klaxons interminable...
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Mais au final vous préférez voir les gens pleurer et être triste pendant les attentats pour que vous puissiez sortir votre logorrhée dégoulinante sur le savoir-vivre et aimer tout le monde ? Désolé mais moi je préfère voir des gens être content et célébrer la victoire de l'Equipe de France en demi-finale d'une compétition importante à domicile plutôt que ce qu'on a vécu le 13 novembre 2015. Et pour votre gouverne, sachez que j'étais au Stade de France ce soir là et je connais des gens qui ont perdu des amis ce soir là, j'étais également au Vélodrome le 7 juillet 2016 et j'ai largement préféré la deuxième soirée que la première. Que de condescendance dans vos billets quand vous essayez de parler de football, et ça ne fait que confirmer une chose : ceux qui deviennent fous avec le football ce sont bien les gens comme vous et certainement pas ceux qui vibrent devant les matchs. Sous prétexte qu'il y a des choses graves dans notre monde on ne devrait pas avoir des émotions devant des rencontres de football ? Est-ce que la mesure existe-t-elle dans notre monde ? Et quid de ceux qui vont au cinéma, dans des concerts, au théâtre ou autres ? Ces industries sont-elles plus louables et que celle du football pro ? Donc dans notre monde il n'y a que le football professionnel qui a des dérives, c'est à mourir de rire ! Je ne pensais pas qu'on pouvait être adulte et aussi naïve, l'être humain m'étonnera toujours ! Et votre démagogie minable que vous faites par rapport à l'assimilation héros-footballeurs est valable pour d'autres domaines mais évidemment pour les gens comme vous c'est si tentant d'utiliser le football pour montrer que vous êtes au-dessus de la plèbe !
Répondre
R
Non, non je ne préfère pas voir les gens pleurer : c'est là une affirmation gratuite... Je n'ai jamais dit non plus que le foot était le seul domaine concerné par des dérives, il a simplement tendance à les concentrer...<br /> <br /> Bonne soirée, tout de même....
F
Toute l'année on voit de mauvaises nouvelles, le chômage, la politique, les petites phrases minables, les petits jeux mesquins, et d'autres qui cassent comme on l'a vu avec Nuit Debout ou certaines personnes de la CGT.<br /> Alors un peu de bonheur, de joie, ça fait du bien non ?<br /> Il sera toujours temps en septembre de retrouver les premiers cités qui vont se faire un malin plaisir pour revenir nous noircir l'existence.<br /> Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
Il est vrai que l'Euro de foot rapporte de l'argent, réjouit les supporteurs, tant de produits dérivés vendus ! Mais il semblerait que l'Euro 2016 et ses surcoûts inquiètent :<br /> <br /> http://www.tdg.ch/monde/europe/euro-2016-platini-surcouts-inquietent/story/13347203<br /> <br /> Enfin, on verra tout cela plus tard, peut-être ?<br /> <br /> Bises du sud
M
Et le plus drôle de tous c'est celui, qui est un énorme tricheur, qui ne grince pas des dents ou vend des belles Allemandes, et qui n'a pas voulus de cette finale par quel miracle ?...
Répondre
R
Quelle est cette nouvelle énigme, Michel ?
M
Pauvres roi, pharaons ! gisant au Panthéon. Pauvres cendres de conséquence !
Répondre
R
"Pauvres cendres de conséquence !", oui, comme le chantait Brassens : le bonheur n'est pas dans la gloire, il est modeste.<br /> <br /> https://youtu.be/EiYXIX4ftxQ<br /> <br /> http://rosemar.over-blog.com/article-georges-brassens-ou-l-amour-de-la-vie-113387869.html
N
Depuis l'antiquité c'est le sport qui crée les héros, les gladiateurs... ou alors la guerre... <br /> J'ai vu un docu d'un vrai héros, chirurgien plasticien blanc, né à Kinshasa et qui fait des séjours pour opérer des becs de lièvre et autres malformations. Vraiment admirable... mon rêve d'enfant !<br /> Bon WE ensoleillé
Répondre
R
"Panem et circenses", depuis l'antiquité, en effet.<br /> Mais d'autres héros existent, celui que tu cites... et d'autres encore qui restent dans l'ombre.<br /> <br /> Bises du sud, LH
M
En fait, voila, c'est du chiffre vachement vendeur que cette joie(s) après des heures,des mois,des années d'efforts, de doutes, d'entraînements ou de souffrances bien souvent et dès lors que le sportif (s) atteint le but ultime. (L'argent ! l'argent ! tout s'achète tout se vend. "G. Becaud").
Répondre
R
Des entraînements à outrance, le recours au dopage, ce sont, aussi, les dérives du sport de haut niveau.<br /> On compte 12 sponsors officiels pour cet Euro 2016, le sport devient un véritable business... le chiffre encore.
M
Oui...! Mais de la bibine avec 30 % de sucre voilà qui est bon pour le corps médical ... et très mauvais pour la santé.
Répondre
R
De la bibine, de la bière, des frites : que du bon pour la santé !<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
A
Rosemar<br /> Si on ne célèbre pas une telle victoire dans une semifinale d' une grande compétition internationale, ce n' est même pas la peine de l' organiser...autant rester chacun chez soi et regarder une rediffusion de l' homme du Picardie...<br /> Les ilslandais ont réservé un accueil impressionnat à leurs joueurs lors du retour au pays.C' est ça qui fait la dimension épique que tu te refuses à voir ( c' est ton droit) mais ne nous empêche pas de prendre notre plaisir surtout à une époque où il y en a de moins en moins.<br /> Ce concert de klaxons qui célèbre la victoire un collectif sympathique de braves joueurs, ça a fait beaucoup de bien à ton pays qui en a bien besoin.Le sport ressoude les nations qui parfois traversent des crises sociales et morales.Ce sont des sentiments positifs...des exemples pour la jeunesse....ce sont des éléments qui vont dans le sens du mieux vivre ensemble.<br /> Il n' y a pas de chauvinisme , ni de sentiment revanchard mais seulement la joie et le plaisir de s' être surpassé et d' avoir offert un beau spectacle qui restera dans les mémoires..<br /> Tout cela va bien au delà de l' argent.Ce n' est pas en équipe nationale que les joueurs gagnent des salaires mirobolants mais dans les clubs pros...<br /> Bonne fin de journée l' amie
Répondre
R
La dimension épique est donnée par les médias : ils en rajoutent volontiers, transformant un joueur en héros. Ceci dit, je n'empêche personne de prendre du plaisir à regarder un match de foot, je n'ai pas ce pouvoir.<br /> Tu dis que le sport ressoude les nations, mais ce n'est que temporaire et assez illusoire.<br /> Bon, je peux comprendre qu'on aime regarder un match en famille pour passer un bon moment mais le battage médiatique est souvent excessif.<br /> <br /> Belle soirée, AJE
A
Rosemar<br /> Si on ne célèbre pas une telle victoire dans une semifinale d' une grande compétition internationale, ce n' est même pas la peine de l' organiser...autant rester chacun chez soi et regarder une rediffusion de l' homme du Picardie...<br /> Les ilslandais ont réservé un accueil impressionnat à leurs joueurs lors du retour au pays.C' est ça qui fait la dimension épique que tu te refuses à voir ( c' est ton droit) mais ne nous empêche pas de prendre notre plaisir surtout à une époque où il y en a de moins en moins.<br /> Ce concert de klaxons qui célèbre la victoire un collectif sympathique de braves joueurs, ça a fait beaucoup de bien à ton pays qui en a bien besoin.Le sport ressoude les nations qui parfois traversent des crises sociales et morales.Ce sont des sentiments positifs...des exemples pour la jeunesse....ce sont des éléments qui vont dans le sens du mieux vivre ensemble.<br /> Il n' y a pas de chauvinisme , ni de sentiment revanchard mais seulement la joie et le plaisir de s' être surpassé et d' avoir offert un beau spectacle qui restera dans les mémoires..<br /> Tout cela va bien au delà de l' argent.Ce n' est pas en équipe nationale que les joueurs gagnent des salaires mirobolants mais dans les clubs pros...<br /> Bonne fin de journée l' amie
Répondre