Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 16:03
I give her all my love...

 

 



L'amour a souvent inspiré les poètes : Ronsard, Gérard de Nerval, Victor Hugo, Verlaine, Aragon ont écrit leurs plus beaux textes sur ce thème éternel...


Parfois, c'est la simplicité évidente d'une chanson d'amour qui nous touche et nous émeut : un texte des Beatles "And I love her" restitue et traduit, ainsi, un amour limpide, plein d'évidence.

Le poème s'ouvre sur une offrande, avec le verbe "donner" : "I give her all my love".

Et cet amour semble suffire à combler toute une vie : "that's all i do". On perçoit, là, une plénitude, un absolu, grâce à l'emploi de ce pronom "all", "tout"... 


La subordonnée de condition qui suit : "If you saw my love" traduit une volonté de partager cet amour démesuré... Le poète, en utilisant la deuxième personne, semble vouloir communiquer à tous des sentiments si tendres.

Le verbe "give", "donner" revient comme un partage, puisque c'est la jeune fille qui en devient, ensuite, le sujet... Ce verbe est doublé et complété par un autre verbe de sens proche, répété à deux reprises : "to bring, apporter"

Le vocabulaire affectif souligne les propos "tenderly, kiss", "tendrement, baiser..."

L'évocation du ciel noir, des étoiles brillantes immuables souligne aussi cet amour sans faille, des images, certes conventionnelles, mais pleines d'harmonie et de simplicité...

L'adverbe "never"vient encore mettre en valeur une idée d'absolu : 

"A love like ours
 Could never die..."

Le refrain réitéré en fin de strophe "and i love her", suggère la permanence de cet amour.
 

La mélodie pleine de douceur complète le texte et le rythme d'une empreinte délicate et tendre...

Le mot "love" repris plusieurs fois, sous une forme verbale ou nominale souligne cette émouvante déclaration.

La simplicité du vocabulaire, de la syntaxe traduit une évidence, et l'on est sensible au charme de cette chanson.

Le pronom personnel "her" est mis en valeur par une prononciation prolongée et insistante, comme pour magnifier la jeune femme et en montrer toue l'importance.

La guitare qui accompagne ce morceau égrène des sons pleins de clarté et de limpidité...


Essentiellement écrite par Paul McCartney, cette chanson a été publiée le 10 juillet 1964 dans l'album A Hard Day's Night.



 

Le texte :


I give her all my love
 That's all I do
 And if you saw my love
 You'd love her too
 I love her


She gives me everything
 And tenderly
 The kiss my lover brings
 She brings to me
 And I love her


A love like ours
 Could never die
 As long as I
 Have you near me


Bright are the stars that shine
 Dark is the sky
 I know this love of mine
 Will never die
 And I love her


Bright are the stars that shine
 Dark is the sky
 I know this love of mine
 Will never die
 And I love her


Songwriters
 LENNON, JOHN / MCCARTNEY, PAUL



 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 16/07/2016 21:13

Je préfère la seconde partie de la carrière des Beatles mais je reconnais que cette chanson est une belle réussite. Je n'avais jamais fait attention au coté rumba latino qu'évoque AJE mais c'est en effet évident une fois qu'on le sait.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 16/07/2016 21:32

Un air à la fois rythmé et plein de douceur : c'est charmant. Et la guitare, quel instrument magique ! Poésie et magie de la guitare réunies !

Bises du sud

Nos Pistes Cyclables 16/07/2016 18:55

Magnifique chanson... aux paroles finalement très simples qui se répètent...
Bises rosemar

rosemar 16/07/2016 21:25

La mélodie est, merveilleuse aussi : elle s'imprime si facilement dans nos têtes.
Voici une version féminine :

https://www.youtube.com/watch?v=rWF8SIsY8zU

Bises, LH

ALEA JACTA EST 16/07/2016 18:48

Il y a tellement de fraicheur dans cette chanson qui nous replonge dans l' atmosphère candide de nos amours d' adolescents, des amours qui se croyaient si purs et si définitifs...
C' est une ballade dont la structure harmonique est très simple mais toute la richesse réside dans la qualité des arrangements.Ecoute bien.Il n' y a pas de batterie.On entend des bongos.Par ailleurs le battement utilisé par les guitares est plus proche d' une rumba latino que d' un morceau rock.Même les arpèges d' accompagnement font penser aux musiques sud-américaines.Le miracle c' est qu' on ne s' en rend même pas compte ...et pourtant, la facture de l' arrangement du morceau est clairement latino.
Voici par mi les nombreuses reprises une de Pat Metheny, l' immense guitariste de jazz américain.Il l' interprète presque comme une bossa-nova...

https://www.youtube.com/watch?v=MYcZ6s3z1jg

Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 16/07/2016 21:21

Beaucoup de fraîcheur et de limpidité, oui, une simplicité et une poésie pleine de clarté : nous avons tant besoin de poésie !
C'est essentiel... Merci pour ces explications musicales.
La version de Metheny à la guitare est magnifique.
Cette chanson a été reprise maintes fois, oui.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/