Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 08:38
Et par dessus tout ça... l'accent qui se promène...

 



 

Quand un chanteur nous emmène visiter les marchés de Provence, on est sous le charme : on entend, tout d'abord, des sons de fifres et de tambourins provençaux, comme dans une farandole.


Puis, on savoure toute une ambiance : des senteurs de la mer Méditerranée toute proche, des sensations olfactives caractéristiques du midi : "fenouil, melons, céleris", autant de produits du terroir, aux effluves prononcées.

On perçoit, aussi, un air de gaieté avec des "gosses qui dansent", parmi la foule animée.

Le chanteur parle, ensuite, à la première personne, comme dans une confidence : il se définit comme un "voyageur de la nuit", belle expression qui restitue les contraintes d'un métier qui l'ont conduit à visiter de nombreux pays, sans les voir véritablement.

Habilement, Gilbert Bécaud mêle langage poétique et familier dans cette évocation : "Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle, Ai croisé des regards que je ne voyais pas..."

Et le poète exprime le désir de profiter pleinement de ce spectacle d'un marché de Provence, qui offre émerveillements et joie de vivre. 

Le moment où se déroule le marché, est évoqué à deux reprises : "le matin", suggérant un renouveau, un bonheur qui recommence.

Puis, le poète nous fait entendre la voix d'une marchande qui vante ses produits, une façon, encore de restituer toute une ambiance :

"Voici pour cent francs du thym de la garrigue
Un peu de safran et un kilo de figues
Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches
Ou bien d´abricots ?"

Il semble que cette marchande s'adresse à chacun d'entre nous, et l'on retrouve, dans une énumération, des produits provençaux par excellence : le thym associé à la garrigue, le safran, les figues...

Ainsi, le poète nous fait vivre l'ambiance d'un marché de Provence, les parfums, les voix, les rires, les enfants qui dansent...

L'énumération se poursuit avec d'autres ingrédients, tout aussi parfumés : 

"Voici l´estragon et la belle échalote
Le joli poisson de la Marie-Charlotte
Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande
Ou bien quelques œillets ?"

Ce procédé suggère une idée d'abondance et permet de mettre en scène la faconde de la marchande.

Grâce à tous ces mots, on peut, aussi, entendre et savourer des sonorités du midi : "thym, garrigue, estragon, lavande".

Et, c'est, bien sûr, l'occasion d'évoquer l'accent de la Provence qui apporte un supplément d'âme à tout ce spectacle, haut en couleurs et en parfums.

"Et par dessus tout ça on vous donne en étrenne 
L'accent qui se promène et qui n'en finit pas."

Un véritable cadeau, une "étrenne", nous dit le poète : l'accent est même personnifié, ce qui lui donne plus de vivacité et de charme, encore...


Enfin, le chanteur n'oublie pas de faire allusion aux "filles jolies" de Provence :

"Mais il y a, tout au long des marchés de Provence 
Tant de filles jolies, tant de filles jolies..."


Elles aussi participent à la gaieté de ce spectacle puisqu'elles donnent des "idées qui dansent..." Et le poète a hâte de les retrouver, elles qui sont "les filles du soleil", symboles mêmes d'un bonheur rayonnant : on les entend rire, s'interpeller...


La mélodie, tantôt douce ou très rythmée nous entraîne dans une ambiance de fête et nous fait vivre tous les bonheurs d'un marché de Provence : couleurs, senteurs, rires...

Grâce à différents procédés, le poète sait restituer l'accent, la vie, l'atmosphère de ces marchés de Provence, et il nous fait participer à une véritable fête des sens.

 

 

 

 

 

Photo : rosemar

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 06/08/2016 11:24

Il y avait l'homme,pas très sympathique et mégalo si l'on en croit de nombreux témoignages.
Je me souviens d'avoir vu un duo entre lui et Claude François il y a quelques années, sûrement extrait d'une émission des Carpentier. Les 2 chanteurs étant aussi "aimables" l'un que l'autre que l'on percevait une réelle animosité entre les 2 artistes.
Ceci dit reconnaissons à Mr 100 000 volts un talent sur scène hors du commun.
Il fut en quelque sorte un pionnier,une rock-star avant l'heure dans les années 50.
Et puis tu as choisi ma chanson préférée de son repertoire.
Bises et bon week-end à toi.
M

rosemar 06/08/2016 19:37

Une des plus belles chansons de Bécaud : on perçoit, un amour pour le sud, la Provence, l'accent méridional, Bécaud est, lui-même, originaire du sud, il est né à Toulon.

Bises et bon WE en Normandie

fatizo 06/08/2016 11:24

Il y avait l'homme,pas très sympathique et mégalo si l'on en croit de nombreux témoignages.
Je me souviens d'avoir vu un duo entre lui et Claude François il y a quelques années, sûrement extrait d'une émission des Carpentier. Les 2 chanteurs étant aussi "aimables" l'un que l'autre que l'on percevait une réelle animosité entre les 2 artistes.
Ceci dit reconnaissons à Mr 100 000 volts un talent sur scène hors du commun.
Il fut en quelque sorte un pionnier,une rock-star avant l'heure dans les années 50.
Et puis tu as choisi ma chanson préférée de son repertoire.
Bises et bon week-end à toi.
M

Michel JEAN 05/08/2016 21:08

Si moi même je le savais! J'imagine que le bon soleil "Phoebus" doit être se personnage qui déçoit tant, ici, de monde par son odieuse absence que rien ni personne pardonne. La faute en incombe aux nuages, parfaits dominateurs majestueux, ou autres importants caprices de la dame nature qui envers et contre tout sublime les lumières du quotidien dans cette Normandie remplie de douce couleurs et d'ombres glacées.

rosemar 06/08/2016 19:34

Elle est bien bonne ! Il est vrai que le soleil exacerbe souvent les odeurs. Et ce soleil peut manquer, parfois, dans certaines régions du nord, dans les Hauts de France, ou, en Normandie.

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 05/08/2016 16:09

Une chanson si évocatrice ! Là on est en poésie 3D.Tous nos sens sont mis à contribution.
Notons également la qualité et la richesse des arrangements, et notamment cette flûte sur le refrain qui vole, virevolte, dessine des lignes mélodiques qui donnent du relief et de la légèreté à la chanson...
Bonne fin d' après-midi l' amie
PS: J' aime aussi cette référence " aux filles du soleil qui rient et qui m' appellent..."...comment ne pas céder aux charmes des méditerranéennes...

rosemar 05/08/2016 19:53

Un bonheur des sens, oui et une simplicité touchante : on a l'impression d'être dans ce marché, d'en savourer toutes les odeurs, les saveurs, les accents du sud !

Belle soirée, AJE

Nos Pistes Cyclables 05/08/2016 10:55

Pour 100 francs aujourd'hui on a plus rien, ma foi... Je suis étonné par la longue liste des courses de Bécaud avec 100 francs !!!
Bises rosemar

rosemar 05/08/2016 19:47

La chanson est sortie en 1957, et j'avoue que j'ai du mal à convertir en euros... Mais 100 francs, il me semble que ce n'était pas une si petite somme à l'époque.

Bises, LH

Michel JEAN 05/08/2016 10:51

Les paroles du Préfet-Poète Louis Amade que de la magie, ou du Poète-Préfet.

rosemar 05/08/2016 19:49

Merci pour cette précision importante, Michel : c'est Louis Amade qui a écrit les paroles, et Bécaud les a mises en musique.

Michel JEAN 05/08/2016 10:40

Les frottoir parfumés d'essence de vanille, de lavande ou de clous de girofle asservissant le sucre des abricots, de la pèche, et du melon; combien sont-ils ??? d'arômes qui se volatilisent si dévoués à vous rendre la vie si légère et, d'une aérienne insouciance colorée d'idioties mystiques, qui vous embaument, merveilleuse chimie de l'instant, matière grise, grisée l'espace d'une matinée de lumières les regards que l'astre esclave plébéien a décidé de rendre plus et piquante et brûlante que jamais. Bonne journée à tous.

rosemar 05/08/2016 19:44

Ouf ! Voilà une phrase proustienne qui demande relecture, Michel !
C'est quoi l'astre esclave plébéien ?

Bonne soirée

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/