Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 15:55
Léa et la quête des mots...

 

 


Léa n'avait jamais vu de livres dans la maison : ses parents n'en possédaient pas, ils vivaient pauvrement, et les livres ne faisaient pas partie de leur univers.

Un jour, pourtant, Léa ouvrit le tiroir d'une commode et découvrit l'objet, un livre unique, aux pages élimées, aux vieilles senteurs de papier...

Elle se mit à feuilleter l'ouvrage avec curiosité : partout, des dessins amusants, des aventures cocasses, des histoires surprenantes, des personnages étranges...
Une famille était mise en scène : la famille Fenouillard !

Le nom lui-même résonnait comme une caricature, il fleurait bon le canular.

Aussitôt, Léa se mit à lire avec avidité ce récit illustré : elle sourit devant les bêtises des deux fillettes, Artémise et Cunégonde. 
Les dessins, aussi, étaient des caricatures : Artémise et Cunégonde étaient affublées de chapeaux identiques et ridicules.

Artémise ! Cunégonde ! Des prénoms venus d'un autre monde, d'un autre temps ! Des prénoms aujourd'hui disparus.

Léa découvrit, alors, la magie des mots et des noms, elle comprit que chaque mot avait une résonance particulière et n'était pas choisi au hasard...
Elle saisit leur valeur, elle fut sensible à des sonorités, elle se mit à l'écoute des mots.

Dès lors, Léa s'intéressa aux mots, elle voulut en découvrir d'autres, elle se mit en quête, et elle décida de lire et de s'enrichir de mots nouveaux.
Elle lut Balzac, Flaubert, elle lut Zola, Racine, Molière, elle fut avide d'auteurs variés.

"Salammbô" ! Ce nom flamboyant et étrange la fit rêver... "La peau de chagrin" attira son attention, "La rabouilleuse" suscita, en elle, effroi et curiosité.
"La mare au diable" lui parut mystérieuse...

Et les mots contenus dans ces livres étaient, aussi, une fête : une variété infinie de noms, de verbes, d'adjectifs, des mots à découvrir, des mots à partager...

Léa comprit que cet univers était infini et que sa quête lui permettrait toujours de nouvelles découvertes, un bonheur de la curiosité...
Les mots lui offraient, ainsi, la possibilité de mieux saisir le monde, de mieux l'appréhender et l'apprécier.

Une fleur n'était plus une simple fleur : son nom lui donnait plus de valeur, plus de poésie et de tendresse.
Lilas, rose, jasmin, campanule, liseron, camélia, géranium... des mots évocateurs, empreints de douceurs...

Les noms des arbres étaient aussi un émerveillement : marronnier, châtaignier, tilleul, platane, pin, chêne, micocoulier...

Les noms des étoiles la fascinaient : Deneb, Aldébaran, Altaïr, Perséides, Alpha du centaure, Sirius...

Et même les mots les plus simples, les plus ordinaires se prêtaient à des découvertes, les noms des saisons, des fruits, des jours de la semaine, des nuages....

Ainsi, Léa put redécouvrir le monde à travers les mots : elle comprit leur importance, leur humanité, elle voulut en saisir les différents sens.

Elle comprit que les mots sont essentiels, car ils sont oeuvre humaine, chargés d'histoire, d'un passé ancien, ils sont l'essence de l'humanité, de la pensée, de la réflexion, du bonheur...




 

 

 

 

Léa et la quête des mots...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel JEAN 21/09/2016 10:07

La musique des mots... Bonne journeé à tous.

rosemar 21/09/2016 19:56

La musique et la mélodie des mots qui forment des harmonies, qui se répondent, avec des échos sonores...

Bonne soirée, Michel

l. hatem 20/09/2016 14:04

Et pendant que Léa s'imprègne de littérature... Kévin passe le plus clair de son temps sur ses jeux vidéo de guerre en réseau !
Bises rosemar

rosemar 20/09/2016 21:14

Beaucoup de temps perdu avec les jeux vidéo pour Kévin : la lecture lui apporterait sérénité, curiosité, imagination...

Bises, LH

fatizo 19/09/2016 21:35

La lecture est une machine à rêves, elle permet à chacun d'entre nous de devenir le réalisateur d'un scénario qu'un écrivain a écrit pour nous.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 19/09/2016 22:34

Merci pour cette jolie définition de la lecture en relation avec l'art du cinéma : le lecteur est actif, il participe aussi au livre qu'il a en mains.

Bises du sud

ALEA JACTA EST 19/09/2016 19:26

Je vais juste ajouter une citation d' Umberto Eco, grand amoureux des mots s' il en fût:
«Celui qui ne lit pas aura vécu une seule vie. Celui qui lit aura vécu cinq mille ans. La lecture est une immortalité en sens inverse.»
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 21/09/2016 19:58

Merci pour ce témoignage sur le livre numérique, oiseau moqueur... l'essentiel est de lire, bien sûr, avec des préférences pour chacun...

oiseau moqueur 21/09/2016 15:21

Je ne partage pas ces réticences contre le livre numérique. Gros lecteur, je me suis "mis" à cet outil depuis un an et il présente de nombreuses qualités (encombrement, accès à une librairie immense et polyglotte, prix des classiques, extraits gratuits, dictionnaire et encyclopédie en ligne). Je concède que je fréquente moins les bibliothèques et librairies.

rosemar 19/09/2016 20:03

La lecture permet de nombreuses découvertes, elle est essentielle, elle apporte une compréhension du monde et des êtres, elle favorise la concentration, elle constitue un apport culturel... Il faut lire, et de préférence, des livres papier, les vrais...

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/