Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 11:45
Ces médecins qui ne savent plus communiquer...

 

 


De plus en plus, les médecins deviennent des techniciens, oubliant un aspect essentiel de leur métier : la communication...

Ils ne prennent plus le temps, de dialoguer, de prévenir... et pourtant, la prévention devrait faire partie aussi de leur compétence...

Sûrs et imbus de leurs connaissances, ils imposent aux patients une forme de domination et de supériorité, si bien qu'ils perdent le contact avec les malades.

On peut percevoir une sorte de maltraitance dans cette attitude hautaine et prétentieuse.

Informer, c'est, pourtant, essentiel pour un médecin... or, souvent, les docteurs refusent de voir et d'évoquer les effets secondaires des médicaments, ils les occultent, refusent d'en parler...

Le patient est parfois obligé de poser de nombreuses questions et les réponses sont très évasives, incomplètes.

En cas d'opération, un médecin devrait informer son patient d'une possibilité de choc post-opératoire, afin que le patient ne se retrouve pas affolé par ce qui lui arrive.

Certains chirurgiens vivent dans une bulle, on a l'impression de ne pas pouvoir entrer en contact avec eux : ils se contentent de dire qu'une opération s'est bien déroulée, mais refusent d'évoquer les suites et les conséquences ultérieures. 

Ainsi, non informé, le patient se retrouve bien démuni face à ses propres difficultés.

Les médecins seraient-ils devenus des robots ? En fait, dès que l'on entre dans leur cabinet, que nous demandent-ils en priorité ?

Ils ne nous interrogent même pas sur notre état de santé mais réclament notre carte vitale.

Les médecins ne seraient-ils plus des humanistes ? On leur enseigne la technique, la prescription de médicaments, les pathologies et leurs origines. Mais ils ne savent plus écouter, comprendre, être en empathie avec leurs patients.

C'est vrai : les médecins sont aptes à expliquer, avec un schéma, toutes sortes de pathologies... certains n'hésitent pas à se livrer à des exposés très techniques devant leurs patients, mais ils ne tiennent pas compte de leurs souffrances.

Certains n'hésitent pas à faire des cours de médecine, en pleine consultation : ils exposent leurs savoirs théoriques, longuement, sans écouter les demandes des patients...

Souvent, d'ailleurs, le patient est réduit au silence : il est malvenu de poser trop de questions, une perte de temps pour certains médecins.

Un livre intitulé Les brutes en blanc vient de paraître : le titre en dit long sur la suffisance de certains médecins, leur outrecuidance, parfois leur mépris du malade... Et c'est un médecin qui en est l'auteur : le docteur Martin Winckler...

Il fustige "les futurs membres d'une classe privilégiée, pour la plupart impatients de faire partie de l'élite sociale."

"On attend d'un médecin qu'il écoute, rassure, explique, s'efforce de guérir parfois, soulager souvent, consoler toujours. On attend d'un médecin qu'il soigne", écrit le Dr Martin Winckler.

Mais, souvent, les médecins apparaissent lointains, inaccessibles. Il est vrai que leurs études sont longues, difficiles, et qu'une fois leur diplôme obtenu, ils aspirent à une vie plus confortable et plus facile.


Pourtant, la relation avec le patient est essentielle, elle fait partie des soins, et elle participe, aussi, à la guérison et au bien-être du malade.

Dans tous les cas, il est inadmissible qu'un médecin, même s'il est fatigué, maltraite ses patients. Et, parfois, on peut parler d'une véritable maltraitance.

 

Un rappel : le serment d'Hippocrate

https://www.conseil-national.medecin.fr/le-serment-d-hippocrate-1311


http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/les-medecins-sont-ils-des-brutes-05-10-2016-2073690_57.php




 http://www.lepoint.fr/societe/la-double-vie-de-baptiste-beaulieu-11-10-2016-2075101_23.php




 

Ces médecins qui ne savent plus communiquer...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 21/10/2016 18:58

Je suis en train de lire le de dernier Winkler. C'est le premier que je lis de sa longue liste d'ouvrages...
Bises rosemar

rosemar 21/10/2016 21:33

Tu nous feras bientôt un compte rendu ? Tu es notre spécialiste médical, tu nous diras ce que tu en penses...

Bises, LH

Michel JEAN 21/10/2016 10:16

Je ne me suis pas relue avec suffisemment d'attention étant encore troublé par de légers chuchotis dans cette salle, mais est-il possible que je fusse à ce point si distrait et passé à coté d'une précision où monarque est égal à l'image du médecin avec les ailes des blouses blanches grandes ouvertes dans ces interminables couloirs d' hopitaux ? Bonne journée à tous.k

fatizo 20/10/2016 18:48

Personnellement j'ai la chance d'avoir une médecin qui reste très à l'écoute de ses patients. D'ailleurs sa clientèle est très populaire.
Mais malheureusement, ce que tu dénonces dans ton article est de plus en plus répondu, je l'ai vu avec le médecin de ma mère, mais aussi par de nombreux témoignages.
J'ai aussi remarqué lors de mon dernier séjour à l’hôpital que certains médecins étaient moins "humains" qu'avant. Heureusement ce n'est pas une généralité, mais on a parfois le sentiment que ces médecins soignent avant tout une maladie en oubliant le patient.
J'ai vu l'auteur de ce livre dans une émission. Le voici ici.
https://www.youtube.com/watch?v=Pu0KnAGuNE4
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 20/10/2016 21:43

Merci pour cette vidéo : les médecins ont tendance à inférioriser et infantiliser les malades qui sont parfois affaiblis, fatigués. Ils sont souvent imbus de leurs science, et effectivement, comme le dit le docteur Winckler, ils soignent une maladie et non pas un malade : cela tient à leur formation très théorique, ils en oublient la relation avec le patient.

Bises du sud

ALEA JACTA EST 20/10/2016 18:36

Oui Rosemar, leurs études sont très longues et extrêmement difficiles.C' est un métier qui ne supporte pas bien la médiocrité et tous n' ont malheureusement pas les qualités humaines nécessaires.J' ai vécu moi-même quelques expériences très désagréables avec certains professeurs un peu hautains, mais je m' empresse d' ajouter qu' ils n' étaient pas représentatifs de leur profession.Au contraire, j' ai souvent eu affaire à des médecins très charismatiques qui inspiraient de la confiance à leurs patients.Et j' ai connu au moins 3 praticiens réellement EXCEPTIONNELS ( l' un d' entre eux avec qui j' ai tissé des relations d' amitié a reçu la légion d' honneur pour les innovations qu' il a apporté dans son champ d' activités)
J' ai toujours été épaté entre autres par l' EXTRAORDINAIRE mémoire des grands médecins qui connaissent le dossier de chacun de leurs patients sur le bout des doigts.
Juste une petite anecdote vécue à Hambourg.Mon fils était en soins intensifs et présentait certains troubles non habituels.J' en fais la remarque au responsable du service qui gérait en même temps la surveillance d' une trentaine de patients.Le Docteur me répond sans consulter la moindre note que mon fils avait présenté des symptôme similaires 5 ans auparavant à l' hôpital de Paris.Il m' a rappelé un épisode au sujet de mon fils qui ne s' était pas produit dans son service et que moi, son père , avait oublié !!!! Je suis resté sur le cul !
Et le mec avait dans sa mémoire les dossiers de ses 30 patients avec la même qualité et précision.C' est là qu' on se dit que ces personnes n' occupent pas ces postes à responsabilité par hasard.Il n'y a jamais d' imposteurs chez eux..
Quand tu vois que les personnels soignants respectent un grand chef ce n' est pas à cause de ses titres mais à cause de la compétence qu' il démontre tous les jours en travaillant avec eux...et quand ils ne les respectent pas, il y a des petits signes qui l' indiquent.
N' oublions jamais que ce qui fait le prestige national ou international d' un chirurgien c' est la difficulté des cas qu' il a résolus.Les mecs gagnent leurs médailles sur le terrain ( et tout le monde ne peut pas en dire autant).
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 20/10/2016 21:37

La mémoire, c'est important, oui, mais la relation aux patients ne peut se réduire à la mémoire, il faut, aussi, un dialogue : le médecin si compétent soit-il ne devrait pas traiter le malade comme un être inférieur : on a parfois l'impression, devant certains médecins, d'être "une miette", moins que rien : c'est désolant et inadmissible, le docteur Winckler le dit, cela ressemble à de la maltraitance.

Belle soirée, AJE

Michel JEAN 20/10/2016 16:27

En effet c'est bien là une chose qui me rend complètement "subérifié" vis-à-vis de certains monarques. Quoi de plus beau... Cette méticulosité doublée d'une ponctualité tant attendue et espérée par le patient en souffrance ressemble à tous ces petits métiers, ("oubliés et qui jadis devaient faire le bonheur(s) quotidien dans nos tranquilles villes ou campagnes"), obscurs exercés avec beaucoup de fatigue et de joie, et faut croire que l'on aurait peine à gagner sa vie si celle-ci étaient trop mise en avant. A croire que ces divines qualités n'enrichissent plus grand monde ni personne. On est bien d'accord qu'il n'y a rien de plus beau que de voir nos divins princes et nos petits ministres et autres hommes d'honneur à s'acquitter de tous les devoirs de la vie civile, et très exacts et très ponctuels à accomplir toutes leurs mirifiques paroles... en voulant bien oublié leur élévation et autres piédestaux, s'assujettissant à nos tristes cervelles plates et modestes habitudes comme le moindre des hommes, et qui nonobstant leurs belles soies et autres pimpantes affaires, leurs belles occupations, feront toujours, et à l'égard de toutes sortes de gens ce pourquoi ils sont très honnêtement payés. En effet quoi de plus beau... Bonne journée à tous.

rosemar 20/10/2016 21:30

Là, j'ai quelques difficultés à comprendre le sens de ce message ?? Et les médecins ?

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/