Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 15:41
Juppé et l'âge de la retraite...

 

 

Un moment fort, ce jeudi 6 octobre, dans l'émission politique présentée par David Pujadas et Léa Salamé... en toute fin d'émission, c'est le moment de l'intervention de Charline Vanhoenacker, la chroniqueuse s'adresse à Alain Juppé : "Vous proposez la dégressivité des allocations chômage et la progressivité du report de la retraite... Vous êtes pour la retraite à 65 ans... sauf pour vous..."

Quelques minutes aparavavant, Alain Juppé était interrogé par le journaliste Karim Rissouli sur l'âge auquel il a, lui-même, pris sa retraite, il s'était, d'abord, défilé, en répondant vaguement : "à l'âge légal, quand je suis parti..." "vers 57-58 ans ?" insistait, alors, le journaliste... Même réponse :"à l'âge légal..." Finalement, Alain Juppé avouait : "J'ai eu ma retraite de parlementaire à 58 ans, et ma retraite d'inspecteur des finances, à 57 ans..." 

Une réponse, on le voit, obtenue à l'arraché, comme si cet homme politique avait eu quelque honte d' avoir pu profiter si tôt de ses retraites.

On est bien, là, face à l'inconscience et la légèreté des hommes politiques : Alain Juppé veut imposer pour tous les travailleurs la retraite à 65 ans, alors qu'il a lui-même bénéficié de conditions beaucoup plus avantageuses, cumulant même les retraites.

On perçoit une forme d'indifférence et d'éloignement des hommes politiques, ces nantis de la République.

Sont-ils capables d'imaginer la fatigue d'un maçon, d'un chauffeur de poids lourd, d'une caissière, d'un enseignant, dès 60 ans ?

 

Sont-ils capables de concevoir l'usure de salariés qui triment une longue partie de leur vie, parfois, pour des salaires de misère ?

Ils vivent dans une bulle, séparés et coupés du monde...

La retraite à 65 ans n'est-elle pas une aberration, dans un monde où le travail se raréfie, où les robots supplantent de plus en plus les hommes ?

Alors que les jeunes ont des difficultés à trouver du travail, il faudrait que les gens âgés partent si tardivement à la retraite ?

De plus, à partir de 60 ans, les pathologies se multiplient, et de nombreux travailleurs connaissent des difficultés de santé.

On ne cesse de faire régresser les droits des travailleurs, au nom de la mondialisation, du nivellement par le bas, alors que les hommes politiques conservent, eux, tous leurs privilèges.
On voit bien, d'ailleurs, la gêne d'Alain Juppé quand on l'interroge sur sa propre retraite, on voit bien qu'il n'a pas envie de dévoiler les avantages dont il a lui-même bénéficié.

Pourquoi ces reculades sur des questions concernant la retraite personnelle d'Alain Juppé ?
Pourquoi ces hésitations ?

Les hommes politiques sont, incontestablement, des privilégiés, totalement coupés des réalités du monde du travail. 


 


 


L'émission politique : vers 2 heures, une minute...

 

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/l-emission-politique/l-emission-politique-du-jeudi-6-octobre-2016_1848299.html




 

 

Juppé et l'âge de la retraite...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 09/10/2016 18:57

Bien sur on se fait la même remarque que toi en visionnant la vidéo, mais par contre je trouve le comportement de Salamé indigne d'une journaliste digne de ce nom.
Que fait-elle face à cette remarque?
Elle coupe l'intervention de son collègue pour revenir sur un point vu et revu dans les médias, l'age de Juppé.
Mais dans le cas présent ce n'est pas l'age de Juppé qui est important mais son age de départ en retraite.
Elle réagit ainsi parce qu’elle aussi est pour l'allongement du départ en retraite, c'est une ultra-libérale pur jus.
Elle confirme ce que j'ai toujours pensé d'elle, qu'elle était nulle, mais surtout qu'elle était là pour servir un modèle qui nous conduit dans le mur.
Bises et belle soirée Rosemer

rosemar 09/10/2016 21:41

Je te trouve bien sévère avec Léa Salamé : je pense qu'elle met bien en évidence l'agacement de Juppé face aux questions qui lui sont posées... J'avoue que je ne connais pas ses idées politiques, mais elle joue son rôle.

Bises du sud

zudof 09/10/2016 12:06

La raison est qu'ils ont l'intention de payer le moins de retraite possible, les gens seront morts avant de la percevoir.

rosemar 09/10/2016 21:31

Oui, zudof, ainsi le problème des retraites sera réglé.

Bonne soirée

Michel JEAN 08/10/2016 20:56

Après des semaines, des mois et des années de travail fatiguant plus que meurtrier pour les organismes humains et sachant parfaitement qu'un organisme humain à besoin de beaucoup plus de temps pour récupérer, et, qu'avec l'âge il est beaucoup plus vite stressé et donc usé moi je propose la retraite à 50ans pour tous les fatigués/usés et pour les femmes 40ans sans aucune possibilités de discuter. Ceux qui veulent pourront toujours faire du bénévolat et s'occuper des personnes agées ou apprendre à nager et faire du vélo. Donc pourquoi demander à des personnes de prendre la retraite à 55 ou 60ans? je ne comprend pas !!! Bonne soirée à tous.

rosemar 09/10/2016 21:56

Voilà un beau rêve, mais on en est loin : la tendance est de reporter sans cesse l'âge de la retraite, avec cette logique implacable : les gens vivent plus longtemps, ils doivent donc travailler plus longtemps, mais dans que état physique et moral ??

Bonne soirée, Michel

Nolats 08/10/2016 10:41

Bonjour. La question est aussi: pourquoi maintenir les seniors plus longtemps au travail alors qu'il y a pénurie d'emplois? Un relayage de générations comme cela a existé au début de la crise économique, par des préretraites compensées par des embauches de jeunes sont plus bénéfiques pour tous, à cout équivalent pour la société s'il y a péréquation entre RSA, allocation chômage et retraite (à ceci près que celles-ci seraient inévitablement plus réduites pendant la période de préretraite).

rosemar 08/10/2016 18:33

On constate bien des incohérences dans ce report constant de l'âge de la retraite, oui : le système des pré-retraites serait sans doute, une solution et permettrait l'insertion des jeunes dans le monde du travail.

Merci pour ce message, Nolats.

Michel JEAN 08/10/2016 10:16

62 ans c'est déjà loin, 65ans en France et 67ans dans d'autres pays avec voire parfois des moyennes de 70ans ?... Le coeur m' en tombe. Bonne journée à tous.

rosemar 08/10/2016 18:29

Les gens sont souvent usés dès 60 ans, surtout dans certains métiers pénibles où le corps est sollicité, sans arrêt.

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 08/10/2016 05:58

Edifiant !
J'ignorais qu'on pouvait partir à la retraite si tôt... 57 ans... je suis jalous !
Bises du WE

rosemar 08/10/2016 18:27

Et, en plus, ce sont des retraites très confortables cumulées : des privilèges exorbitants pour ces hommes politiques qui exigent que les salariés travaillent jusqu'à 65 ans.

Bises, LH

ALEA JACTA EST 07/10/2016 21:36

Pas de doute.Les classes politiques en Europe se comportent comme des castes oligarchiques qui se prémunissent très bien des mesures qu' elles comptent imposer à la classe moyenne.
Il faut être sacrément gonflé quand on bénéficie d' une situation aussi privilégiée que celle de Juppé de venir faire de telles propositions.
Le problème des retraites est sans doute très épineux et extrêmement difficile à résoudre ( les chiffres sont têtus et démontrent que le système ne sera pas viable tel qu' il existe en ce moment...) mais il faut y penser en termes de solidarité et de justice sociale...Faire travailler des personnes qui ne sont plus en état de le faire correctement n' est pas une solution, et ce n' est pas sain pour la société.
En Allemagne 20% du 3 ème âge continue de travailler au delà de l' âge de la retraite ( et nombre d' entre eux le font car ils ne peuvent subvenir à leurs besoins).
En Espagne ce sont les salaires dérisoires qui mettent en péril le système.On compte qu' il faut maintenant 2 cotisants pour payer ce qu' apportait un cotisant ( normal près de 33% de la population active gagne del' ordre de 600 euros par mois...).
Je te mets un lien qui date de 2013 avec un rapport du gouverneur de la Banque d' Espagne qui suggère que certains puissent travailler pour moins de 645 euros par mois et qui propose que l' âge de la retraite passe à 67 ans en 2027...

http://www.eldiario.es/economia/Banco-Espana-anticipar-retraso-jubilacion_0_138236502.html

Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 07/10/2016 22:11

Beaucoup de travailleurs sont fatigués, à bout de souffle à 60 ans : sans arrêt, les hommes politiques proposent des "réformes" qui ne sont que des régressions, alors qu'eux-mêmes sont épargnés et protégés.
Merci de rappeler la situation en Allemagne.
Quant à l'Espagne, on justifie par la baisse des salaires le report de l'âge de la retraite ? C'est ignoble. Les salariés sont toujours perdants.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/