Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 12:27
La fin de la lune de miel...

 

 

Fin septembre, début octobre, c'est, souvent, pour les profs, la fin de la lune de miel : les élèves commencent à s'enhardir, à percevoir les faiblesses de l'enseignant... la fatigue se fait sentir, la paresse s'installe...


Le début de l'année scolaire représente une découverte pour les profs comme pour les élèves, puis progressivement, l'enseignant interroge, note, sanctionne, tance, et le rêve s'évanouit.


Certains élèves prennent de mauvaises habitudes : retards, bavardages, travaux non rendus, insolence... et les tensions se multiplient.


La lune de miel est souvent de courte durée, surtout quand l'enseignant doit affronter des classes surchargées : jusqu'à 36 élèves... il est difficile, alors, de capter l'attention d'un public venu d'horizons divers, avec des centres d'intérêts différents.


Certains n'aiment pas les maths, d'autres exècrent la physique, ou encore le français ou l'histoire, certains n'aiment rien, et se retrouvent sur les bancs du lycée sans aucune motivation.
Dès lors, l'enseignant se retrouve bien en peine pour capter l'attention d'un auditoire diffus, déconcentré.

Et la suite de l'année scolaire représente un véritable marathon de longue haleine : succession de devoirs à préparer, à corriger, cours à revoir ou à organiser...
Ce n'est pas de tout repos, contrairement à ce que croient certains.

Parfois, les parents se croient autorisés à contester les décisions des profs, leurs notations, leurs méthodes pédagogiques.

Ainsi, les enseignants doivent non seulement supporter le comportement des élèves, mais aussi celui des parents qui n'hésitent plus à mettre leur grain de sel partout...

Enseigner devant 36 élèves, de nos jours, devient une tâche complexe : la déconcentration des élèves peut facilement intervenir dans des classes surchargées.
Impossible de séparer vraiment les bavards, d'isoler les contestataires, impossible de donner sans arrêt des punitions : l'enseignant y perdrait beaucoup de temps et d'énergie.

Par ailleurs, les élèves sont de plus en plus obnubilés par leur portable qu'ils ne quittent plus, et ils n'ont parfois qu'une hâte : sortir du cours pour consulter l'objet et découvrir des messages, des photos etc.

Il faut les voir, ces nouveaux élèves, se précipiter dans le couloir, le portable à la main. 
Il faut les voir entrer en cours avec une seule pensée en tête : en ressortir le plus vite possible.

Bien sûr, toutes les classes ne sont pas aussi difficiles, mais on constate que, de plus en plus, l'attention se disperse et s'évanouit, justement à cette époque de l'année : début octobre...

Déjà ! Et pourtant, ce n'est que le début de l'année scolaire : on imagine les trésors de patience, de bonne volonté que doivent déployer les enseignants pour essayer de captiver l'attention de ces adolescents.

On imagine le marathon que représente une année scolaire : porter à bout de bras des classes diverses, parfois surchargées... leur inculquer des connaissances, un savoir-vivre, une envie de progresser et d'apprendre...




 



 

La fin de la lune de miel...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel JEAN 03/10/2016 22:51

La retraite à 64 balais !!! Mais t'es déjà cramé à 60 par le stress du travail et bien rôti de partout ... Une ineptie. Ok.

rosemar 04/10/2016 21:27

Dans la plupart des cas, en effet, travailler au-delà de 60 ans, c'est user ses forces, son énergie. Certains hommes politiques envisagent même un report jusqu'à 67 ans.
Bonne soirée, Michel

fatizo 03/10/2016 21:46

Face à tant de difficultés il ne faut pas s'étonner de voir que cette profession est l'une de celles qui est le plus marqué par le suicide.
Comment a-ton pu laisser les parents d'élèves prendre autant de pouvoir dans les écoles?
C'est l'une des grandes stupidités du gouvernement Jospin avec Lang à l'éducation.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 03/10/2016 23:08

Le fait est, aussi, que ce métier attire de moins en moins de jeunes, et c'est un gros problème : un pays a besoin d'enseignants, et les recrutements sont difficiles.

Bises du sud

ALEA JACTA EST 03/10/2016 20:44

Au fait, y' a Nicolo qui veut augmenter votre temps de présence de 25 %...et vous envoyer à la retraite à 64 piges...

http://www.normandie-actu.fr/nicolas-sarkozy-veut-supprimer-entre-300000-et-350000-fonctionnaires_188881/
Ne me dis pas que ça ne te tente pas !!!!

rosemar 03/10/2016 23:04

On sent chez Nicolo, comme tu l'appelles, un mépris de la fonction enseignante, et des fonctionnaires, en général...

fatizo 03/10/2016 21:41

Lui c'est 64 ans de prison qu'il mérite cette O.....
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 03/10/2016 17:27

C'est sûr que le principal intérêt aujourd'hui c'est le téléphone et le monde connecté derrière l'écran... la classe devient une prison de laquelle il faut s'évader à tout prix... Alors une solution, la scolarisation à domicile... je ne vois pas d'autres solutions ! Le contact physique avec un prof ce sera une option payante pour clarifier des lacunes.
Ou alors une panne générale et durable d'internet !
Courage, je vous plains !

rosemar 03/10/2016 23:02

Oh non, la scolarisation à domicile : ce serait enlever à l'école sa dimension sociale... et c'est très important, il faut surtout que les classes soient moins chargées. Internet reste un outil précieux mais les élèves se dispersent sur Facebook.

Bises, LH

Michel Jean 03/10/2016 17:20

Ici le conseil général du dep. supprime 40 000 tablettes et ordi. car les élèves n'ont téléchargés que 15% de matières pédagogiques au cours de l'année ! le reste ?... Alors un ("bon") courage. Bonne soirée à tous.

rosemar 03/10/2016 22:59

Je suis sceptique sur l'intérêt de distribuer systématiquement des ordinateurs à tous les élèves car la plupart en ont déjà un, et en plus les élèves sont tentés d'utiliser cet outil en classe, ce qui peut nuire, aussi, à la concentration.

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 03/10/2016 16:29

Je fais partie des privilégiés qui n' ont pas de classe surchargées ( pourvu que ça dure comme ditrait Jean-Yves Lafesse...).
Je suis parfaitement d' accord avec tes observations, à savoir que bien évidemment toutes les classes ne sont pas difficiles mais, en moyenne, l' attention se disperse de plus en plus...c' est une évidence...
Les nouvelles pédagogies appliquées en primaire et au collège vont accentuer ce phénomène.Les élèves ( organisés en groupes de 3 ou 4) sont de plus en plus habitués à papoter et n' écoutent pas avec attention les explications magistrales du professeur.Pourtant cette phase est très importante.Quand le professeur explique tout le monde doit écouter,se taire et réserver ses questions à la fin de l' explication.
Cette simple évidence semble de plus en plus difficile à mettre en pratique.On voit des jeunes élèves qui se lèvent en classe pour aller tailler leur crayon dans la corbeille par exemple, en passant devant tout le monde, en plein milieu d' une explication importante du prof...surréaliste.
Chez nous, on voit ce genre de comportement chez les 6 ème qui nous viennent de primaire en début d' année...et, au bout d' un mois de classe, on retrouve une ambiance normale et plus personne ne se lève de manière inopinée et sans autorisation...
Quant aux portables, c' est vraiment une plaie mais c' est une bataille perdue.Il faudrait faire des vidéos et montrer aux parents à quoi ressemble chaque fin de classe...
Bonne fin de journée l' amie

rosemar 03/10/2016 22:55

Difficile de gérer une classe de 36 élèves, quand l'attention se disperse... c'est une chance d'avoir de petites classes, c'est souvent le cas, ici, en latin grec, mais en français, maths, etc les classes sont surchargées.
Les portables font des ravages : certains élèves consultent même leur téléphone pendant les cours, pour passer le temps...

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/