Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 15:19
Nicolas Sarkozy : l'homme qui veut abattre les profs...

 

 


Le quinquennat de Nicolas Sarkozy a été catastrophique pour les enseignants : suppression de postes, disparition de l'année de stages pour les jeunes professeurs, mépris affiché de ce métier si noble...

On se souvient de ces propos prononcés, lors du discours de Latran, en 2007, ils avaient créé une vive polémique : "Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance. [...]"

Les instituteurs, les enseignants seraient donc moins capables de transmettre des valeurs que des curés ? Les curés seraient supérieurs aux pédagogues ?

De tels propos tendaient à rabaisser ce métier : dans tous les cas, un instituteur est amené dans sa fonction même, par son attitude, son comportement à apprendre aux enfants la différence entre le bien et le mal...

Ce curieux parallélisme entre les enseignants et les curés en disait déjà beaucoup sur une forme de mépris à l'égard de la fonction enseignante....


Et, dans son programme électoral, les intentions de Nicolas Sarkozy n'ont pas varié : il en rajoute même une "couche".

En effet, dans les projets du candidat Sarkozy, figure cette mesure : augmenter de 25% le temps de présence des professeurs, dans les établissements.

On voit bien qu' une telle décision aurait pour résultat de détourner, plus encore, les jeunes de s'engager dans ce métier déjà si exigeant et difficile.

Il serait temps ques les hommes politiques en prennent conscience : le travail des enseignants ne se limite pas à 18 heures de présence en cours, devant les élèves : préparation des cours et des devoirs, correction des copies qui peuvent durer des heures quand les classes comportent 36 élèves, contacts avec les parents, réponses aux questions des élèves, réunions, conseils de classes, bulletins, cahiers de textes à remplir, etc.

Manifestement, Nicolas Sarkozy méconnaît complètement les réalités de ce métier : vouloir augmenter le temps de travail des enseignants, c'est encore une forme de mépris et de déni de ce qu'est la fonction enseignante.

Nicolas Sarkozy propose aussi de réduire le nombre des fonctionnaires, sa cible de prédilection....

L’ex-chef de l’État veut « faire converger le public et le privé sur la retraite : 63 ans dès 2020, 64 ans dès 2025 », avec alignement du mode de calcul des pensions, des jours de congés...


Depuis toujours, Nicolas Sarkozy s'est appliqué à présenter les fonctionnaires comme des privilégiés, à instaurer sans arrêt la division et la discorde pour mieux régner, et pratiquer ainsi ce que l’on peut appeler le nivellement par le bas au nom de la convergence...


Dans tous les cas, reculer l'âge de la retraite à 64 ans, c'est une indignité : dès 60 ans, dans de nombreux métiers, la fatigue se fait sentir, des ennuis de santé interviennent.


Les enseignants comme les autres salariés méritent que leur travail soit mieux pris en compte : trop souvent, les hommes politiques, éloignés du terrain, ne voient pas les problèmes auxquels ils sont confrontés.


 


 

Nicolas Sarkozy : l'homme qui veut abattre les profs...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

peineplancher 18/11/2016 23:16

sarko quelle indignité !!!

rosemar 19/11/2016 21:26

Indigne, oui, c'est le mot qui convient : un mépris des enseignants scandaleux !

Michel JEAN 05/10/2016 11:10

Bof !!! une variante du "travaillez plus/gagnez plus..." Les bas salaires depuis cinq années, avec M. François Hollande, ont perdus 30% de pouvoir d'achat... Retour à la case NATIONAL-SOCIALISTE AVEC DES OUVRIERS QUI TRAVAILLAIENT ET CREVAIENT DE FAIM ET DE FROID et finirent tous très mal. Bonne journée a tous. (" Mon Raymond c'est de la dynamite ")

rosemar 05/10/2016 21:33

Une variante de ce slogan qui a vécu, oui... et les "socialistes" n'ont pas fait mieux.

Bonne soirée, Michel

fatizo 04/10/2016 22:15

On a vu aujourd'hui que la droite entière était soumise à l'église romaine. Les Fillon et Estrosi ne valent pas mieux.
http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/04/najat-vallaud-belkacem-pape-francois-theorie-du-genre_n_12327138.html
Pour la droite, la laïcité pour l'Islam, mais dès qu'il s'agit des catholiques, alors là, la République et la France passe en second.
Mais qui est le Pape si ce n'est un type qui porte une robe blanche en se faisant passer pour Dieu sur terre.
Un chrétien digne de ce nom devrait voir dans une telle attitude le sommet du blasphème face à tant d'orgueil, d'étalage de dorure, de mensonges, de protections de crimes en tout genres(pédophilies).
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 05/10/2016 21:31

Le pape et tous les cardinaux devraient balayer devant leur porte, en effet : des scandales d'argent détourné, des affaires de pédophilie... où est la morale ?? Les hommes de pouvoir semblent souvent pencher du côté du mal...
Bises du sud

linoallau13 04/10/2016 21:29

bonsoir rosemar , cette course au pouvoir pour le pouvoir , ces slogans a l'emporte pièce qui caresse l’Électeur dans le sens du poil ne fabriquent que de la désillusion et de l 'abstentions ...!
bises mon amie

rosemar 04/10/2016 21:49

Salut, lino
Je suis contente de lire ton commentaire, tu nous manquais.
Sarkozy joue sur les divisions, et certains tombent dans le panneau : c'est étrange, car c'est, chaque fois, du nivellement par le bas.

Bises, lino

L. Hatem 04/10/2016 21:00

Je me demandais combien d'hommes et de femmes politiques ont été enseignants... à part Bayrou... Car la plupart ont été avocats !
Bises et bon courage

rosemar 04/10/2016 21:41

Vincent Peillon a été enseignant, mais pour autant, il n'a pas été un bon ministre de l'éducation nationale. Ce fut décevant.

Bises, LH

ALEA JACTA EST 04/10/2016 19:20

S' est-il seulement posé la question de savoir si lui il pourrait tenir plus de 5 minutes sans se faire chahuter, face à certaines de vos classes surchargées ?
Avec son caractère emporté, arrogant et peu patient, il n' a à peu près aucune des qualités qui font un bon prof...Avec ses nombreux tics et manies, il se ferait charrier à mort.
Il ne sait voir les choses qu' en termes de performances.Le bonheur d' enseigner n' entre pas dans ses schémas de pensée.Pourtant un enseignant heureux est bien meilleur et bien plus efficace qu' un enseignant stressé et frustré...
Il n' a pas compris que plus il complique, et plus il surcharge la fonction enseignante et plus il la met en péril.
Oui, la profession attire de moins en moins...et chose plus grave, elle risque d' attirer des personnalités aussi cyniques que la sienne.
Il y a une phrase que j' aime du paleontologue de Jurassic Park, quand on lui parle de l' évolution du métier.Il dit de manière ironique " Où sera le plaisir ? "
Et bien, c' est ce qu' on a envie de rétorquer à des responsables comme Sarko:
" Où sera le plaisir d 'enseigner si on vous laisse pourrir la vie des profs ? "
Les élèves, eux, ne se trompent pas et pensent que s' ils font l' effort de suivre de longues études universitaires, ce n' est pas pour un jour souffrir inutilement face à des classes non motivées.
Bonne fin de journée l' amie

rosemar 04/10/2016 21:37

C'est grâce à ton commentaire d'hier que j'ai pensé à écrire cet article, AJE, merci...
Le métier devient de plus en plus difficile et il ne faut pas l'alourdir en ajoutant des heures de présence dans les établissements.
Nicolas Sarkozy serait, sans doute, comme tu le dis, un piètre enseignant, trop impatient, impulsif et même vulgaire.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/