Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 11:57
Il pleut dans ma chambre, j'écoute la pluie...

 



Une chanson qui nous fait entendre, dès les premières notes, le murmure de la pluie, une chanson joyeuse et lumineuse sur la pluie qui tombe... seul Charles Trénet pouvait nous offrir un texte et une mélodie si entraînante sur ce thème.

 

La pluie est souvent synonyme de tristesse, de pleurs, mais Trénet nous en fait percevoir toute la gaieté et tout le bonheur...

 

La première phrase nous surprend : "Il pleut dans ma chambre...", voilà de quoi se lamenter, et se plaindre puisque la pluie tombe aussi sur le lit du poète qui vit peut-être dans une mansarde mal isolée...

 

Et pourtant, le poète évoque la pluie en des termes élogieux, il est attentif à son chant mélodieux : "J'écoute la pluie / Douce pluie de septembre"... 

La nature s'anime grâce à des personnifications : Le jardin frissonne toutes les fleurs ont pleuré / Pour la venue de l'automne / Et pour la fin de l'été... Certes, les fleurs pleurent pour regretter la fin de l'été, mais la pluie vient animer le paysage : on l'entend "fredonner sur un rythme joyeux...", dans une nouvelle personnification.

 

Le poète restitue alors de manière rythmée et joyeuse ce chant et cette poésie de la pluie : "Tip et tap et tip top et tip /
Et tip tip et tip / Et tip top et tap."

 

L'amour évoqué dans le couplet suivant contribue au bonheur du narrateur, d'autant qu'il parle à la deuxième personne, s'adressant à son amoureuse, affirmant sa présence : "Demain le jour fleurira sur vos lèvres /, Mon amour, et la pluie qui calme notre fièvre / Sera loin très loin dans la mer".

 

Les futurs utilisés marquent une certitude, et l'amour associé à l'image de la fleur semble pouvoir se renouveler grâce à la pluie, bien que celle-ci apaise les ardeurs amoureuses représentées par la métaphore de la "fièvre."

Puis, Trénet énumère tous les effets bénéfiques de la pluie sur la nature, en employant à nouveau des personnifications amusantes, empreintes de gaieté : "Demain les bois auront fait leur toilette Et les toits peints de frais auront un air de fête Les oiseaux contents de ce shampooing Ne se plaindront point..."

 

La nature humanisée s'anime joyeusement sous nos yeux.

"Il pleut dans ma chambre
Il pleut dans mon cœur", poursuit le poète, parodiant le célèbre texte de Verlaine : "il pleure dans mon coeur comme il pleut sur la ville..."

 

Mais, pour Trénet, la pluie devient un symbole de joie absolue, il refuse d'en voir les aspects négatifs et il nous emmène dans un univers radieux où tout est harmonie et gaieté...

La pluie chante "un air moqueur"... comme si elle se jouait des êtres humains, elle semble dotée de sentiments...

 

L'évocation des "beaux champignons qui poussent", du "vent qui joue du violon" vient compléter le tableau champêtre.

 

Enfin, les chats de gouttière viennent souligner de leur danse le son mélodieux de la pluie : on les voit danser "en rond", comme des enfants.

 

Quelle gaieté dans cet hymne à la pluie ! La mélodie rythmée et sautillante nous fait percevoir la "chanson de la pluie".

 

 

Une version plus longue de la chanson :

 

https://youtu.be/pzK9S-HOTNs


 

 

 

 

Photos : Pixabay

Il pleut dans ma chambre, j'écoute la pluie...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 10/12/2016 23:08

Trenet était si joyeux que j'imagine mal son coeur pleurer...
Bises rosemar

rosemar 11/12/2016 21:58

La plupart de ses mélodies et de ses textes sont remplis d'humour et d'entrain, oui.

Bises, LH

Michel Jean 10/12/2016 21:08

(Laisse courir tes doigt) sur le piano. Pour un chef-d'œuvre sur le clavier...

rosemar 10/12/2016 21:51

Encore une chanson que je ne connaissais pas... voici les paroles :

http://www.paroles.net/charles-trenet/paroles-laisse-courir-tes-doigts

Impossible de trouver une vidéo...

fatizo 10/12/2016 21:01

Avec Trenet tout était joyeux, j'allais dire "gai" .
Lorsque je vivais en Normandie j'aimais aussi entendre le son de la pluie sur les vitres, de plus lorsqu'elle était accompagnée du vent.
Aujourd'hui à Paris, plus question d'écouter tout cela, trop de bruit au dehors par ailleurs.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 10/12/2016 21:41

Trénet sait nous faire entendre la musique de la pluie, il anime toute la nature avec tendresse et humour...

Bises du sud

Michel Jean 10/12/2016 20:37

Trenet était follement amoureux de la vie, de l'amour, de la joie et des femmes tempéramentales qui aimaient le scandale ( celle que Van-Dongen peignit/Que dans sa gaine il étreignait) oui ! et pourquoi q'un si grand qénie un jour nous quitte ? tout simplement pour aller danser avec les étoiles du firmament avec les Cocteau, les Brassens, les Brel et cette matière qui plus que tout aime les poètes et les fous... Bonne soirée à tous.

rosemar 10/12/2016 21:32

Je ne connaissais pas cette chanson "Tempéramentale"...mais je voisque vous êtes un spécialiste de Trénet...

http://dai.ly/x20ybk2

http://www.charles-trenet.net/chansons/temperamentale.html

Bonne soirée, Michel

Michel JEAN 10/12/2016 17:12

C'est bien vrais que l'élément eau est très présent dans pratiquement toutes les chansons de Trénet telle une vague chargée d'énergie il soulève toujours de la bonne humeur permanente et de la joie (!!!)

rosemar 10/12/2016 21:35

Beaucoup de bonne humeur, d'humour dans le répertoire de Trénet... un autre exemple : Le cor

https://youtu.be/4_BavGnbmKM

Richard Schneider 10/12/2016 16:28

Bonsoir Rosemar,
Belle chanson, typique du grand Charles : musique bien rythmée, paroles "musicales" ... bref, un des très nombreux succès de Trenet - que Brassens admirait plus que tous les autres.
Bonne idée, Rosemar, de nous remettre, de temps en temps, en mémoire de beaux textes, de la belle musique de notre admirable chanson française.

rosemar 10/12/2016 21:26

Une chanson pleine d'entrain sur un thème qui ne s'y prête guère : c'est tout l'art de Trénet qui nous amuse avec une simplicité et une évidence étonnantes.

Bonne soirée, Richard

Georgina 10/12/2016 14:29

"Son amoureuse"? pas sûr s'agissant de Trenet.

rosemar 10/12/2016 21:22

Pas sûr du tout, en effet...

ALEA JACTA EST 10/12/2016 13:52

Je ne connaissais pas cette chanson-ci qui est tellement dans l' esprit de son auteur.
Une musique rythmée et joyeuse , et un texte enchanteur.
Trenet précurseur qui fait presque du scat en utilisant des onomatopées imitant le bruit des gouttes de pluie.
Du vrai bonheur.Merci de cette " découverte".
Bonne journée l' amie

rosemar 10/12/2016 21:21

Un texte simple, plein de vitalité dans les procédés utilisés : j'aime bien le passage avec les onomatopées, ou plus loin, quand Trénet imite le chat.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/