Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 17:09
En France, des territoires interdits aux femmes...

 

 


 

Un reportage diffusé lors du journal de 20 heures de France 2 montre des quartiers, des rues où les femmes semblent comme "effacées"...

 

Dans certains quartiers populaires, les hommes sont omniprésents alors que les femmes ne sont même pas tolérées.

 

Des territoires réservés aux hommes : peut-on le concevoir en France, dans notre pays ?

 

Dans une banlieue parisienne, on découvre un bar où seuls les hommes sont admis : dès que deux femmes entrent dans l'établissement, on leur fait comprendre qu'elles ne sont pas les bienvenues.

"Vous cherchez quelqu'un, madame ? Le mieux, c'est d'attendre dehors... ici il n'y a que des hommes", affirme un des clients attablés.

Et il enchaîne : "Les femmes restent chez elles... dans ce café, il n' y a pas de mixité... t' es dans le 93, c'est comme au bled...", 

 

Cette dernière phrase est particulièrement révélatrice : certains quartiers deviennent des territoires étrangers où règnent d'autres lois, celle d'un Islamisme intolérant et sectaire.

 

Et les interdits se multiplient : il faut s'habiller d'une certaine façon, il ne faut pas fréquenter certains lieux, il ne faut pas se maquiller...

 

On se retrouve devant une conception archaïque du rôle de la femme : elle doit s'occuper de son ménage, rester confinée chez elle, s'activer à des tâches ménagères.

 

Traditions, culture, religion : quelles sont les raisons de cette exclusion des femmes ?

L'Islam radical s'impose dans certains territoires de la République et ce n'est pas admissible : on ne peut, au nom de la tolérance, accepter de telles régressions.

 

Les femmes dans notre pays ont acquis des droits qu'il faut préserver sur tous les territoires de la République, et aucune exception ne doit être admise.

Les femmes ne peuvent être exclues, ainsi, de certains quartiers : de fait, la peur les empêche souvent de s'affirmer et de se rendre dans certains lieux.

 

Quand l'obscurantisme s'installe, qu'il triomphe, le communautarisme se fait plus présent, encore plus pesant.

 

Le machisme, l'homme qui impose sa loi : les femmes ont encore à lutter pour défendre leurs droits, leurs libertés.

 

En France, hommes et femmes doivent pouvoir cohabiter sans aucun problème, où que ce soit, les femmes ont le droit d'exister et de manifester leur présence.

 

 

 

 

 

 

En France, des territoires interdits aux femmes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

el yagoubi 14/01/2017 01:32

Les faits sont révélateurs d'une déchéance de la société. Les processus d'islamisation des rapports sociaux en France sont déjà en oeuvre. Ce sont des processus furtifs qui commencent à prendre des dimensions effrayantes. Le plus inquiétant c'est la réussite des acteurs de ces processus à imposer horizontalement et verticalement des murs infranchissables entre les hommes et les femmes dans les espaces publics. Cependant, le fait de dire bonjour à une femme voilée dans l'espace public pourrait être générateur des réactions imprévisibles violentes. La France est déjà livrée aux islamistes extrémistes. Le pire c'est qu'il y a des femmes soi-disant musulmanes qui agissent activement dans ces processus. C'est affligeant.

ASTOR 12/01/2017 20:08

Hello ! je suis plutôt parti côté Facebook mais le hasard me fait retourner sur mon blog et du coup je me demande quels sont les blogs qui fonctionnent toujours. Celui-ci oui visiblement ! Je repasserai !

rosemar 13/01/2017 21:25

Bonsoir ASTOR : mon blog, les blogs de AJE, fatizo, L Hatem, C'est Nabum sont regroupés dans la communauté des ex-posteurs...
Tu peux te joindre à nous, si tu veux.
A +

Michel Jean 11/01/2017 00:10

Bonsoir Mme Rosemar, quant à moi régulièrement observateur, depuis longtemps déjà, d'une cours d'école primaire qui se situe dans ce quartier où je réside. Je suis en mesure de certifier que régulièrement les filles sont victimes d'une extrême violence et d'incivilités incroyable de la part des garçons du même âges dans les moments de détente ou de récréation. Est-ce dire qu'à travers le jeux et autres activités qui se doivent pourtant d'être ludiques le "sexisme" à l'égard de ces demoiselles serait déjà ? est déjà à l'œuvre ? de la part de garçons qui ne sont pas très reluisant à mon goût quant aux choix de ce que crois ouiir comme charabia prophétique ou du choix de diverses épithètes fortement vociférées, tout en étant, pas très reluisantes ? Bonne soirée à tous.

rosemar 11/01/2017 18:16

Quand le sexisme commence dès l'école primaire, il faut s'en inquiéter : ces garçons risquent fort de reproduire ce comportement, à l'âge adulte...

Bonne soirée

Michel Jean 10/01/2017 19:41

Bonjour Mme Rosemar, et Oui !!! aujourd'hui plus que d'habitude j'ai souris, plue que de coutume aux femmes que j'ai croisé sur les boulevards, j'ai souris "il faillait bien que ça arrive"; et, que de si merveilleux, de si doux regards reçus en retours, complètement remplis d'émotions si belles, de si différentes, de si inattendues; beaucoup de femmes, il me semble, attendent après cette ordinaire courtoisie depuis la nuit des temps de la part des hommes sans plus. Bonne soiree à tous.

rosemar 10/01/2017 21:28

Les sourires sont bienvenus, mais ce n'est pas le problème évoqué dans l'article : le sexisme fait que certains quartiers sont interdits aux femmes... est-ce admissible ??

Bonne soirée, Monsieur Michel

Michel JEAN 09/01/2017 23:01

Bonsoir Mme Rosemar, cette situation, bien trop réelle, que vous décrivez; que de fois est-elle si apparente ! si évidente dans le quotidien au jour le jour. Mais que faire ? et que dire face à de tels comportements ? accompagnés par de nombreuses incivilités à l'égard de femmes qui se sentent épiés. Oui ! aux moindres gestes ou regards ou zeste de sourire par pure courtoisie vers un inconnu qui passe dans la rue c'est tout de suite la catastrophe pour elles qui sont dépendantes d'un homme ou d'un mari trop dur et borné/bouché par des préjugés d'un autre temps. Bonne soirée à tous.

rosemar 10/01/2017 21:24

Ce n'est pas un simple problème de regard : certains quartiers deviennent des lieux réservés aux hommes, les femmes en sont exclues, "comme au bled", dit un des clients du bar ! C'est beaucoup plus grave !

Bonne soirée, Monsieur Michel JEAN

L. Hatem 09/01/2017 19:37

Que ferait le FN s'il arrivait au pouvoir pour récupérer ces territoites ? C'est ce que se demandent certains électeurs prêts à voter pour MLP... Car ni la droite ni la gauche n'ont rien fait...
Bises rosemar

rosemar 09/01/2017 22:09

Marine Le Pen ne défend pas vraiment les droits des femmes, même si sur cette affaire, elle est prête à monter au créneau...

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/01/15/marine-le-pen-une-feministe-a-la-memoire-courte_4848295_4355770.html

Bises, LH

ALEA JACTA EST 09/01/2017 18:50

Soyons clair Rosemar
Si le patron du bar refuse d' accueillir une cliente, il se met en infraction et peut se voir interdire l' exploitation de son local.Bien évidemment, les choses sont plus vicieuses.C' est un apartheid qui ne s' affiche pas( il n' y a pas d' écriteau comme il y en avait en Afrique du Sud) mais un apartheid efficace.Les femmes savent qu' elles ne sont pas les bienvenues.On leur fait sentir de manière inéquivoque.Le regard des autres clients à lui seul est dissuasif.
On ne peut que condamner moralement mais ce n' est pas simple de réagir dans le cadre d' une légalité.C' est à la société civile de réagir, critiquer.... et aux élus locaux de ne pas promouvoir ces attitudes,de ne pas vivre dans le déni et, comme dit Fatizo, de ne pas se comporter comme des collabos.Tout un programme !
Dans les années 80, on a essayé de rompre notre modèle de melting pot pour lui préférer celui de la salade mexicaine, c' est à dire une société-salade où chaque élément garde sa saveur d' origine intacte.Et bien, aujourd' hui, on voit bien les effets pervers de la salade mexicaine avec des comportements archaïques et inégalitaires qui resurgissent et qui se revendiquent.
Si la gauche n' est pas capable de comprendre ça, il y a des éléments de droite qui sont prêts à relever le défi d' un retour à une société fidèle à ses valeurs fondatrices...
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 09/01/2017 21:19

Comme tu dis : c'est assez insidieux, car les femmes se sentent exclues dans ces territoires où elles finissent par ne plus aller... parfois elles ont peur... Le communautarisme est dangereux : on ne peut accepter que certains quartiers soient, ainsi, à part.

Belle soirée, AJE

fatizo 09/01/2017 17:37

Le pire de tout, c'est de voir une partie de la gauche se ranger du coté de ses horreurs, à commencer par un candidat du PS à la Primaire.
Je voayais que Jacues Julliard lui même parmlait de gauche collabo il y a quelques semaines dans Marianne.
http://fatizo.over-blog.com/2016/12/benoit-hamon-ou-la-version-masculine-de-clementine-autain.html
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 09/01/2017 21:12

Oui, je me souviens que Benoit Hamon a minimisé ce qui était filmé dans ce reportage : une tendance d'une certaine gauche à la banalisation... Merci pour les liens.

Bises du sud

fatizo 09/01/2017 17:40

Je l'ai retrouvé. Malheureusement ici il n'y a que le début
http://www.marianne.net/contre-parti-collabo-du-pas-amalgame-100245528.html
Une vraie baffe pour cette partie de la gauche qui nie la vérité ou qui refuse de la voir.

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/