Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 14:56
Le féminisme, selon François Fillon...

 


 

Interrogé par des journalistes sur ce qu'il est désormais convenu d'appeler "l'affaire Pénélope", François Fillon a osé invoquer le féminisme pour justifier ce qui ressemble fort à un emploi fictif...

 

Il a osé déclarer, en faisant mine de s'interroger :

"Alors parce que c’est mon épouse, elle n’aurait pas le droit de travailler ? Imaginez un instant qu’un homme politique dise d’une femme, comme le fait cet article, qu’elle ne sait faire que des confitures, toutes les féministes hurleraient."

 

Bien évidemment, ce n'est pas le problème posé et on sent dans cette déclaration toute la gêne que provoque cette affaire...

 

Au lieu de répondre sur le fond, François Fillon esquive les coups, et se contente d'invoquer le féminisme et la prétendue misogynie de l'article du Canard enchaîné.

 

Une défense qui ne tient pas et qui montre que François Fillon n'a rien à opposer sur les accusations d'emploi fictif dont on le soupçonne.

 

Les compétences de Mme Fillon ne sont pas remises en cause, ce qui est contesté, c'est la réalité de son travail de collaboratrice.

 

Effectivement, cette réalité n'est pas clairement établie, d'autant plus que Pénélope Fillon a souvent déclaré qu'elle ne souhaitait pas s'occuper des affaires politiques de son époux.

 

François Fillon dit que sa femme a le droit de travailler, mais encore faudrait-il qu'elle ait réellement travaillé....

 

Dans tous les cas, on peut se demander, aussi, pourquoi le salaire de Mme Fillon était si exorbitant, si en plus, son activité était fictive, on perçoit encore plus le scandale de cette rémunération.

 

Personne n'a mis en doute les compétences de Pénélope Fillon, personne n'a fait preuve de misogynie à son égard.

Personne n'a affirmé qu'elle ne savait faire que des confitures.

 

François Fillon, on le voit, se retranche derrière un féminisme outré pour se défendre, une stratégie pitoyable et malhonnête.

 

Le féminisme n'autorise pas les passe-droits, le féminisme ne défend pas un travail faussement rémunéré, le féminisme n'est pas une porte ouverte à tous les abus et tous les privilèges.

Le féminisme exige que l'on accorde un juste salaire aux femmes et aux hommes qui travaillent réellement.

"ll y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public...", avait déclaré François Fillon dans un tweet.

On est là au coeur du problème : les contradictions de François Fillon qui a fait de l'honnêteté et de la rigueur son principal argument de campagne...

 

 

https://youtu.be/nb0RWzjGAnI

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Michel Jean 28/01/2017 20:42

Le Paris Mactch du 1er au 7 décembre vaut le détour avec de grandes plumes qui défendent/soutiennent aussi Mme/M. Fillon. Il était l'homme que personne n'attendait... Bye.

rosemar 29/01/2017 21:35

Difficile de défendre François Fillon, en la circonstance...

Lapin37 28/01/2017 12:33

Bonjour tous, rosemar, Fillon a bien mis en avant qu'il était chrétien catholique ... oui ! mais plutôt du style Borgia que saint François d'Assise ;-))) sa défense est pathétique, ridicule, malhonnête, c'est le fait du prince ... un vrai Borgia !!!
Bon we, bises/santé pour tous.

rosemar 28/01/2017 19:30

Un Borgia doublé d'un Tartuffe.... il prétend défendre le féminisme...

Bises, Lapine

Michel Jean 27/01/2017 21:35

Pas du tout M. Le Pen le défend... faut dire que quand on est dans la même galère on se serre les coudes.

rosemar 28/01/2017 13:56

C'est Jean Marie Le Pen qui le défend...

http://www.lepoint.fr/politique/jean-marie-le-pen-veut-retourner-au-siege-du-fn-apres-une-victoire-judiciaire-26-01-2017-2100380_20.php

fatizo 27/01/2017 21:29

Il a oublié le racisme . Et oui sa femme n'est pas française,c'est pour cela qu'on s'attaque à elle.
C'est assez pathétique comme système de défense.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 28/01/2017 13:53

Un système de défense qui ne tient pas... Fillon joue le féministe indigné, mais ce n'est pas le problème...
Bises du sud

Michel Jean 27/01/2017 21:25

Le 21/11/2016, il ne sait pas, comme beaucoup de politiques, se mettre à la place des gens modestes qui travaillent dur pour gagner leur vie. Rosemar. (En attendant pour sa femme, ses enfants et qui derrière d'autres depuis le temps ? il nous prouve très facilement le contraire, là, c'est le moins que l'on puisse copmprendre ou se dire en toute modestie...)

rosemar 28/01/2017 13:49

Les hommes politiques sont bien trop éloignés des gens du peuple : ils sont pétris de leurs privilèges et ne voient plus la réalité, oui.

ALEA JACTA EST 27/01/2017 20:46

Cette affaire serait aussi l' occasion de vider l' abcès.Combien de Pénélopes en France au sein de la classe politique ? Fillon a laissé entendre que tout le monde faisait pareil, alors, allons-y et vidons l' abcès.Voici une belle occasion de nettoyer les écuries d' Augias...Un point à rajouter dans les programmes présidentiels.
En finir avec le népotisme éhonté au sein de la classe politique

Michel Jean 27/01/2017 18:17

Malléables.

Michel Jean 27/01/2017 18:15

Bonjour Rosemar, c'est une histoire qui ne devrais pas être prise à la légère et qui arrive au plus mauvais moment pour beaucoup d'électrices-eurs qui avaient nourris de nombreuses attentes à la suite, faut bien l'admettre, de si beaux baratins. Révoltes et autres sentiments d'un dégoût ne peuvent que provoquer des appels d'air pour le F'N qui n'est pas indemne de toutes combines du même plat ou de la même sauce ainsi que comme il le semblerait que cela soit avéré les autres partis. Tous se gavent sur le dos des plus faibles et des plus mâles les ou des sans dents. Bonne soirée à tous.

rosemar 27/01/2017 21:22

Du dégoût, en effet : cela risque de favoriser l'abstention, et c'est dangereux, espérons que le FN ne va pas en tirer parti.

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 27/01/2017 16:40

Je conseille à nos amis le dernier billet de cnabum

rosemar 28/01/2017 19:28

Une composition mythologique étonnante !

L. Hatem 27/01/2017 16:38

Bon, la page Fillon est tournée... reste a voir qui va le remplacer... Sarko puisque Juppé ne veux pas y aller ?
MLP et son père sont poursuivis pour la même grosse faute sans que cela n'entame la popularité de la candidate...
Pour l'électeur honnête il ne reste que le vote à gauche ou l'abstention.
Bises rosemar

fatizo 27/01/2017 21:28

Sarkozy a 100 plus de casseroles que Fillon.

rosemar 27/01/2017 21:20

Je ne suis pas sûre que la page Fillon soit tournée : ce n'est que le début de la campagne électorale, et beaucoup de surprises sont encore possibles... J'espère que Sarko n'aura pas l'opportunité de revenir.
Quant au PS, il est morcelé et fractionné.
Bises, LH

ALEA JACTA EST 27/01/2017 16:00

Nous avons un mot en Espagne pour qualifier ce qu' a fait François Fillon:
LA DEDOCRACIA littéralement la DOIGTAUCRATIE, c' est à dire que Fillon a profité de son poste pour nommer "au doigt" une personne très proche.Trump vient de faire la même chose d' ailleurs.
C' est une forme de droit du prince qu' il essaie de nous vendre comme une défense du féminisme. C' est à hurler de rire ...ou d' indignation.Tout ceci rappelle l' affaire des époux Tibéri , affaire dont ils ne se sont jamais remis.
Dans le temps on appelait ça du NEPOTISME, quand les Papes au Vatican faisaient bénéficier à leurs neveux de situations très privilégiées.
Bravo pour ton article Rosemar qui est très bien argumenté et qui remet les pendules à l' heure...
Bonne fin de journée l' amie
PS: Mis à part les conditions douteuses de nomination de son épouse, reste la question du salaire énorme prélevé sur les deniers publics pour un travail qui semble complètement fictif...Et tout ça défendu par un responsable prônant l' austérité...J' espère que l' affaire Pénélope va plomber sa campagne.Ce mec ne mérite pas le statut de premier représentant de l' Etat.

rosemar 27/01/2017 21:16

C'est vrai : Trump fait pareil et sans vergogne... Et Fillon n'a pas honte, non plus : il invoque la légalité dans sa dernière intervention télévisée... La campagne de Fillon démarre mal, on ne sait pas comment il pourra rebondir.

Belle soirée, AJE

Richard Schneider 27/01/2017 15:16

Bonjour Rosemar,
Pour une fois que le notaire vendéen me fait rire ! ... Lui qui se comparait à de Gaulle il y a peu, il a l'air de quoi avec cette histoire ? Car comme l'a dit Y. Jadot, le Général aurait-il eu l'idée d'embaucher tante Yvonne comme "attachée parlementaire" ? J'aime bien aussi quand notre chevalier blanc dit pour sa défense que "tout le monde (les députés ? les sénateurs ?) le fait". Donc, il n'est pas différent des autres, contrairement à ce qu'il affirme depuis deux ans.
Bonne journée.

rosemar 27/01/2017 21:11

On peut en rire, tellement c'est grotesque : invoquer le féminisme pour justifier le salaire exorbitant de sa femme, c'est fort, tout de même ! Le chevalier blanc continue à jouer ce jeu de l'homme vertueux, alors même qu'il est pris la main dans le sac...

Bonne soirée, Richard