Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 14:37
Un encouragement à la paresse : le Uber des devoirs...

 

 


Internet nous offre le meilleur et le pire... c'est une ouverture sur le monde, une opportunité pour se cultiver, et pour éveiller la curiosité. Mais quand un site propose à des élèves de faire des exercices à leur place, ces exercices ne perdent-ils pas tout intérêt ?

 

De plus en plus, les adolescents font des copiés-collés sur internet, les professeurs qui sont vigilants repèrent facilement ces usages et les sanctionnent : on demande aux élèves une réflexion et une construction personnelles, lors d'exposés par exemple.

 

Désormais, le site Bonnenote.fr vend des devoirs tout prêts : on peut lire sur cette application :

"Commander un devoir en 2 minutes... Bonnenote apporte un service sur-mesure et unique d’aide à la rédaction de devoirs dans toutes les matières, destiné aux étudiants francophones, du Collège au Master.".

"Un rédacteur spécialisé, un devoir sur mesure..."

 

Voilà ce que l'on peut appeler du "prêt à penser". Il n'est plus besoin de réfléchir, de passer du temps à faire un plan, à rédiger, le devoir est livré à domicile moyennant finance, bien sûr.

 

Le site propose même une réduction promotionnelle de 20 % !

 

On est sidéré par de telles offres : alors que de toutes parts, par tous les moyens, on lutte lors des examens contre la fraude, des sites sont autorisés à produire des corrigés de devoirs.

 

Où est la cohérence ? C'est ce que l'on peut appeler une tricherie organisée et une incitation scandaleuse au laisser-aller et à la paresse.

 

Dans nos sociétés, trop souvent, le travail n'est-il pas de plus en plus dévalorisé ? L'effort devient même suspect.

 

Le latin, le grec sont jugés trop difficiles : on évince ces disciplines, la grammaire, elle même, est expurgée, simplifiée, les programmes sont allégés.

 

Comment former les jeunes à l'effort, si on aplanit devant eux toutes les difficultés ?

Comment les inciter à la réflexion si on leur propose de faire leurs devoirs et leurs exercices ?

 

Tricherie, mensonge, dissimulation : ces sites Uber entraînent les élèves vers la mauvaise pente.

 

L'apprentissage à la réflexion personnelle disparaît, se délite : une façon de réduire à néant l'enseignement délivré par les professeurs, une façon de discréditer leur travail et le travail en général.

 

Une aide aux élèves doit pouvoir s'organiser de manière plus subtile : par exemple, donner des pistes de recherches, poser des questions...

Mais un tel site qui annihile toute notion d'efforts et de réflexion n' a aucun intérêt pédagogique et se révèle même dangereux pour les élèves.

 

 

Source :

 

http://www.lepoint.fr/societe/le-uber-des-devoirs-fait-hurler-les-profs-15-02-2017-2105184_23.php

 

 

 

Un encouragement à la paresse : le Uber des devoirs...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 23/02/2017 02:32

Le prof... qui connaît bien ses élèves, sait s'ils ont été capables de rédiger le texte du devoir... enfin, je suppose !
bises rosemar

rosemar 23/02/2017 22:18

Ce n'est pas si évident : comment prouver que l'élève a utilisé un corrigé ? Bien sûr, la qualité de la rédaction peut être un indice, mais, souvent, on n'est pas sûr, et puis, ce qui compte, c'est que l'exercice proposé n'est pas réellement fait par l'élève : il se pénalise lui-même et y perd en réflexion....

Bises, LH

Michel Jean 21/02/2017 19:08

Bonjour Rosemar, oui mais alors en est-il de même concernant les deux articles/devoirs de Mme Fillon pour la Revue, car vu le tarif... et l'inspiration que ceux-ci vous apportent soudainement; et, l'engagement de tant d'esprit, mais, aussi d'efforts critiques, hors normes, saupoudrés d'une trop brutale probité... si le père Uber se décarcassait tout autant pour tous l'excellence deviendrait presque futilité. Bonne soirée à tous.

rosemar 21/02/2017 22:13

Euh... oui, les devoirs de Mme Fillon ont été grassement payés... c'est sûr... Je ne sais pas si les corrections du site Bonnenote sont de bonne qualité, mais la tentation est grande pour certains élèves de se laisser aller à la facilité...

Bonne soirée, Michel

fatizo 21/02/2017 18:30

Effectivement c'est dangereux pour l'avenir des élèves. Avec un tel système ils vont se dire,; pourquoi bosser en classe, c'est si facile avec le net.
Mais bon, s'ils ont un minimum de jugeote ils doivent comprendre que ce subterfuge ne peut pas durer bien longtemps.
Et puis comme le souligne AJE, il y a toujours une parade possible face à la triche.
Vous voulez jouer au p'tits malins avec moi, vous allez voir qui est le maître.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 21/02/2017 18:47

C'est dangereux pour la réflexion et c'est une incitation à la paresse : je suis, pour ma part, attachée à des exercices faits à la maison, car ils donnent l'occasion à l'élève de se poser des questions, de faire des recherches...
Un exposé, par exemple, permet à l'élève de construire un plan, de chercher des illustrations, etc.

Bises du sud

ALEA JACTA EST 21/02/2017 17:37

La parade va être très simple.Suppression pure et simple de l' évaluation notée des devoirs faits à la maison qui n' entreront plus dans la note moyenne de l' élève.Seuls ne compteront ( par souci de justice sociale) que les examens et les activités surveillées en classe...
Pour nous les matheux, l' uberisation ne nous fait pas peur.
Bonne journée l' amie

rosemar 21/02/2017 18:43

C'est tout de même un problème : même si on ne note pas les exercices faits à la maison, ces exercices ont une utilité, c'est un entraînement à la réflexion, au travail... si les élèves se contentent de pomper une correction, quel est l'intérêt ?

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/