Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 08:53
Appel aux candidats à la Présidentielle : il faut restaurer l'enseignement du latin et du grec...

 

 

 

Que serions-nous sans mémoire ? Le passé nous construit et nous aide à vivre le présent... Nous avons tous besoin de connaître nos racines, d'où nous venons, qui sont nos parents, nos grands-parents.

Nous avons tous besoin de cet ancrage qui nous donne des repères essentiels...

 

Notre vie même est faite de mémoire, d'acquis, d'apprentissages divers : nous avons tant appris, tant accumulé de savoirs, tant expérimenté...

Le savoir de ceux qui nous ont précédés nous construit ainsi que leur façon de vivre, leurs pensées, leurs perceptions...  Notre culture est faite de lectures, de mots, de sensations...

Elle est, elle-même, ancrée dans le passé...

 

La plupart des mots de notre langue nous viennent du passé : le latin, le grec sont le substrat de la langue française...

 

Or, ces disciplines ont été sacrifiées, annihilées par la réforme du collège initiée par Najat Vallaud-Belkacem.

Cette transmission des savoirs essentielle a été mise au rebut.

Pourtant, les humanités sont si formatrices pour l'apprentissage de notre langue, elles constituent le terreau de nos sociétés, nous sommes les héritiers des romains, des grecs, de toutes ces civilisations qui nous ont précédés et à qui nous sommes redevables.

 

Notre monde a tendance à privilégier l'instant, l'intensité des émotions : il faut vibrer devant des films où la violence se déchaîne, il faut se livrer à des jeux de guerre, il faut se défouler dans des parcs d'attraction où la vitesse, la peur sont créées artificiellement...

Il faut s'évader dans l'illusion d'un monde virtuel, éloigné de la réalité et de la vraie vie...

 

Le latin, le grec, l'orthographe, la grammaire sont la mémoire de notre langue, un passé commun qui nous soude et nous structure... 

Ils nous ouvrent un horizon de réflexions, et nous permettent d'envisager plus sereinement l' avenir.

 

Notre langue nous vient du passé et même si elle évolue, si de nouveaux mots apparaissent, ces mots sont souvent constitués de racines anciennes.

Les gens qui nous ont précédés, nos parents, nos grands-parents font partie de notre héritage.

Ils sont présents en nous, nous aident à vivre, à avancer et par delà la mort, ils nous donnent encore des leçons de vie.

 

Oui, le passé est essentiel, comme l'est l'étude de l'histoire.

Quand je vois un monument du passé, un amphithéâtre, un aqueduc, un vieux mur, je me dis que je fais partie de cette humanité laborieuse, pleine de force et d'inventivité...

Je me dis que l'être humain a su bâtir des merveilles d'architecture...

Je me dis que nous sommes les héritiers de tout ce passé qui nous a permis toujours plus de créativité.

 

Quand je m'exprime, j'utilise tant de mots venus du passé, tant de mots issus de ces langues anciennes, le latin et le grec...

Notre culture, nos arts sont imprégnés de ces humanités, littérature, philosophie, architecture, peinture...

Il est important de rendre hommage à ce passé, de l'avoir en mémoire pour mieux construire l'avenir.

Il est important de restaurer ces disciplines, le latin, le grec.

 

 

Des articles sur l'Odyssée :

http://rosemar.over-blog.com/2015/09/les-deux-premiers-vers-de-l-odyssee-tout-un-art-de-la-seduction.html

 

http://rosemar.over-blog.com/2015/04/des-que-fille-du-matin-parut-l-aurore-aux-doigts-de-rose.html

 

Source :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-presidentielle-le-grec-et-le-latin-s-invitent-dans-la-campagne-30-03-2017-2115824_2134.php

 

Appel aux candidats à la Présidentielle : il faut restaurer l'enseignement du latin et du grec...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 05/04/2017 20:13

Ajoutons-y l'honnêteté, la vérité, l'intégrité.....
On peut toujours rêver.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 05/04/2017 21:07

Ce n'est pas par hasard si on appelle l'étude du latin et du grec Les humanités : les humanistes du 16 ème siècle maîtrisaient ces langues anciennes et s'intéressaient au bonheur de l'homme qui va de pair avec l'honnêteté, la vérité...

Bises du sud

ALEA JACTA EST 04/04/2017 19:41

Chez nous en Espagne ce thème a été tranché de la manière suivante.Il y a un véritable enseignement du latin et du grec à partir de la première, mais ce sont des matières optionnelles choisies par les élèves qui veulent faire un parcours littéraire.
Pour être honnête je constate que de très nombreux élèves choisissent ces matières par défaut.Ils préfèrent les étudier car souvent ils n' ont pas le niveau pour aborder les matières scientifiques ( maths, économie, etc...).C' est plus facile pour eux d' apprendre des déclinaisons par coeur que de se lancer dans des résolutions et des analyses de problèmes.
On peut penser que pour l' ensemble des élèves de collèges de simples traductions et références étymologiques permettraient de faire passer l' héritage de la culture gréco-latine en cours de lettres, d' histoire, de philosophie, d' éthique,etc...de la même manière qu' on peut travailler la pensée philosophique allemande sans apprendre l' allemand ( mais juste certains mots allemands).
Votre plus grand latiniste Paul Veyne pense que donner aux élèves un vernis gréco-latin en collège tel que c' était fait ne sert pratiquement à rien...
http://www.lopinion.fr/edition/politique/option-latin-beaucoup-bruit-rien-22846

Conclusion: s' il s' agit d' enseigner des mots et des concepts liés a la culture gréco-latine, je dis oui sans la moindre hésitation, de même qu' on pourra étudier de grands textes classiques dans leur traduction..Par contre je ne suis pas si sûr que ce soit si utile que ça d' apprendre à former des phrases en latin ou en grec, ni d' apprendre les règles des déclinaisons.
On se demande aussi si il n' y a pas derrière cette défense du latin-grec un parti pris corporatiste de professeurs de langues classiques qui défendent un peu leur beefsteak au nom de l' intérêt de l' élève.
Il faudrait laisser sans doute l' étude détaillée du latin et du grec à tous ceux qui voudront faire des études littéraires spécialisées à la fac ( lettres, philo,histoires, histoires des religions,linguistique, etc..).
Bonne journée l' amie

rosemar 04/04/2017 22:17

Voilà un point de vue de matheux et de scientifique : la réforme des collèges prévoit bien la disparition de l'étude des langues anciennes, puisqu'un grand nombre de collèges ne proposeront plus ces options qui sont si formatrices, elles permettent une maîtrise de la grammaire, de l'orthographe, du sens des mots grâce à l'étymologie, elles offrent la possibilité de lire de grandes oeuvres fondatrices, comme l'Odyssée, L'Iliade et tant d'auteurs de l'antiquité qui ont nourri notre littérature...

Belle soirée, AE

Michel Jean 04/04/2017 17:51

Bonjour Rosemar, tout à fait de votre avis, bien sûr qu'il est évident et primordial de s'intéresser et comprendre (ou) apprendre encore la langue grecque, les deux mille ans d'histoire de la Grèce antique, elle, qui joua un rôle majeur et si important dans la construction de nos société, de notre monde occidental et dans bien d'autres sociétés humaines. Ici en Picardie pas énormément de vestiges (gréco)-romains/romains, tels ceux de Nîmes qui nous font voyager. Bonne fin de journée à tous.

rosemar 04/04/2017 22:07

C'est un pan essentiel de notre culture qui doit être préservé : les arts, les lettres, la philosophie, l'histoire, le théâtre, la poésie, nous devons tant à la culture gréco-latine....

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/