Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 09:23
Dix mots pour évoquer la toile...

 

 

 

Dans le cadre de la semaine de la langue française et de la Francophonie...


Une sélection de mots pour évoquer la toile, et l'univers informatique : au fond, c'est dans l'air du temps...

La révolution numérique est en marche : elle nous apporte son lot de bonheurs, de découvertes, de surprises plus ou moins bonnes.

 

Comment évoquer le monde du web sans parler d'avatar, de canular, d'émoticônes, et tant d'autres termes expressifs ?

 

Nous possédons presque tous, désormais, un avatar, une représentation virtuelle de notre personnalité, une image symbolique à laquelle nous tenons...

 

"L'avatar" a traversé les siècles pour désigner cette réalité moderne de la toile : ce mot venu du sanskrit désignait dans la religion hindouiste les différentes incarnations du dieu Vishnou. La voyelle "a" redondante signe un mot issu de cette ancienne langue indienne...

"Mahabharata, maharaja, avatar", ces mots résonnent d'un passé prestigieux... et de sonorités exotiques.

 

Autrefois, les "pirates" écumaient les mers, dorénavant ils naviguent sur la toile pour piéger des internautes... Voilà encore un mot ancien puisqu'il remonte au latin "pirata"et au grec "peiratès"..., issu lui-même d'un verbe "peiro" : essayer, se mesurer avec, tenter la fortune.

Le "pirate" évoque tant d'images : des aventures, des combats, des trésors dérobés et enfouis sur quelque île mystérieuse...

On songe à ce roman de Stevenson, L'île au trésor, au personnage de Long John Silver, le pirate à la jambe de bois, aux mille ruses et à la fausse bonhomie.

Il faut se méfier des pirates ! Ils peuvent être machiavéliques...

Ce mot en arrive à désigner une réalité très moderne liée au monde informatique...

 

Le "nomade" permet un échange sans que l'on soit relié à une installation fixe. Encore un mot ancien, venu d'un terme grec "nomas", désignant celui qui change de pâturage, qui erre à la façon des troupeaux.

Voilà un terme agricole intégré dans l'univers de la toile !

 

On connaît, aussi, le "fureteur" qui consulte des articles sur internet, qui cherche des informations. Et une fois de plus, la modernité rejoint le passé : le mot fureteur est formé sur le nom de cet animal "le furet", qui court sans arrêt, lui-même venu du latin "fur", le voleur...

 

Comment ne pas évoquer aussi le "nuage" informatique ? Issu du latin "nubes", la nuée, ce mot nous fait encore remonter vers les origines de notre langue, et vers un passé mythique.

 

On peut, dorénavant, "héberger" un site internet, l'accueillir sur son ordinateur, comme on le faisait pour un hôte, en vertu des lois de l'hospitalité, sacrées pour les grecs de l'antiquité...

 

On peut enregistrer aussi des "favoris", des sites, des adresses internet qui ont notre faveur : encore un mot que nous devons à la langue latine : "favor" signifie la faveur...

 

Et même un mot comme "l'émoticône", qui paraît si moderne, nous vient de l'antiquité... Issu du latin "motio, l'action d'émouvoir, le trouble" et du grec "eikon, l'image", ce terme qui désigne ces petits visages stylisés, accompagnant des messages, nous est maintenant familier..

 

Quant au "canular" de plus en plus fréquent sur la toile, il doit être rapproché du terme "canule" par allusion au caractère désagréable des lavements administrés avec cet objet. Le canular vise à tromper, à abuser les internautes qui se laissent souvent piéger. Et nous devons la canule à un radical latin "canna" : la canne, le tuyau...

 

Il reste un mot qui semble bien éloigné des langues anciennes "télésnober" : si le deuxième élément du mot est anglais, le premier remonte à la langue grecque : "télé" signifie "loin"...

"Télésnober", c'est le fait d' ignorer des personnes physiquement présentes en consultant son téléphone ou un autre appareil mobile : une pratique de plus en plus courante...
 

 

Dans ce voyage à travers la toile, comment ne pas être étonné de tout ce vocabulaire si ancien qui désigne des réalités de notre monde ?

Ainsi, les mots de la toile prennent racine dans des langues anciennes, le latin, le grec, le sanskrit qui sont le substrat de la langue française...


 


  

 
 

http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/depliant-2016-2017

 

http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/thematique-dix-mots-2016-2017

Dix mots pour évoquer la toile...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 18/03/2017 18:52

Une façon de prouver que sous son air d'invention révolutionnaire, Internet ne serait rien sans ce qui l'a précédé depuis des millénaires.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 18/03/2017 21:47

Le passé nous nourrit et nous apporte tant de mots pour exprimer la modernité.
Ces mots anciens qui ont traversé des siècles d'histoire de l'humanité sont précieux.

Bises du sud

L. Hatem 18/03/2017 18:33

Un florilège de mots nouveau venant de l'informatique et l'internet avec des racines greco-romaines et sanscrites... merci rosemar

rosemar 18/03/2017 21:44

Les 10 mots choisis cette année pour célébrer la langue française permettent de constater, encore une fois, tout ce que nous devons au latin et au grec... des langues fondatrices, essentielles...

Bises, LH

Emmy P. 18/03/2017 17:28

Bonjour,

Actuellement étudiante en première année de master Information Communication, je réalise un mémoire sur les médias d'information en ligne et notamment sur le journalisme citoyen.

Ayant lu quelques-uns de vos articles sur AgoraVox, je me permets de vous contacter pour solliciter votre aide et vos réponses à ce rapide questionnaire: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfqDiz9zV7EBVaYpr4Im1Sa0ZLC-rKphRbHZ54l-nCXC1iPNQ/viewform?c=0&w=1

Je vous remercie d'avance pour votre participation.

Bien cordialement,

Emmy PARMENTIER

rosemar 18/03/2017 22:08

Voilà, c'est fait : j'ai répondu au questionnaire, du mieux que j'ai pu.

Bonne soirée

ALEA JACTA EST 18/03/2017 11:06

Je ne connaissais pas le terme télésnobage qui me plaît beaucoup.C' est un manque de courtoisie de plus en plus fréquent qu' on peut observer un peu partout, et notamment dans les réunions de travail.
En plus c' est un comportement assez vicieux car si la personne qui mène les débats fait des remarques ironiques et aigres douces à la personne qui pratique le télésnobage, celle-ci prétendra qu' elle écoutait les intervenants de la réunion, d' un air de dire " je suis capable de faire 2 choses en même temps".
Une fois on avait imaginé ( mais on ne l' a pas fait) snober tous ensemble un collègue qui avait tendance à lire le journal pendant les interventions des autres.L' idée c' était donc de se pointer à la réunion tous avec un journal, et de l' ouvrir TOUS ENSEMBLE au moment où il prendrait la parole.Histoire de lui faire comprendre son manque d' éducation...Bon , on l' imaginé mais on ne l' a pas fait.
Bonne journée l' amie

rosemar 18/03/2017 21:41

C'est le verbe "télésnober" qui est employé : tu viens de créer un autre mot "télésnobage"... Je ne connaissais moi non plus ce terme, il arrive que certains élèves se livrent à cette activité en classe : à sanctionner, bien sûr...
Pour le reste, il est remarquable de constater que tous ces mots si modernes sont ancrés dans le passé : un bel héritage, tout de même...

Belle soirée, AJE

Michel Jean 18/03/2017 09:44

Bonjour Rosemar, Apple(i)sée ? pourquoi pas ! C'est matos super aussi longtemps qu'il dure et la fée Apple Opéra ne fait que de la magie... Bonne journée à tous.

rosemar 18/03/2017 21:34

Appleisée ? non, je ne voudrais pas l'être, le vocabulaire de la toile est l'occasion de montrer l'ancienneté de ces mots qui sont chargés d'histoire... et qui nous relient au passé...

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/