Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 07:22
François Fillon : l'austérité pour ceux qui se lèvent tôt...

 


 

François Fillon, on l' a vu, lors de l'Emission politique, c'est l'impossible dialogue avec la France d'en bas, le peuple qui travaille pour des salaires de misère.

 

Face à des infirmières, des aides-soignantes, face au personnel d'une maison de retraite publique médicalisée, François Fillon a réaffirmé son intention d'augmenter leur temps de travail, alors que ces salariés sont déjà au bord du burn-out.

 

Comment faire plus, quand on est déjà saturé de travail ?

François Fillon affirme alors : "Tout autour de nous, on est à 39 heures."

 

Alors qu'un infirmier lui dit : "Vous avez trouvé la solution pour les retraites, nous on ne va pas rester longtemps, en retraite", voilà que Fillon rétorque : "Vous savez que la durée de vie s'est allongée de manière considérable..."

Une façon d'éluder le problème de ces employés, qui, eux, souffrent au travail et ont une espérance de vie amoindrie...

 

Les hommes politiques profitent, quant à eux, d'avantages et de privilèges considérables, cadeaux somptueux, salaires confortables, passe-droits, emplois très bien rémunérés pour des membres de leur famille.

François Fillon n'est, d'ailleurs, pas le seul concerné : la plupart de nos élus profitent et abusent largement de ces privilèges.

 

Mais François Fillon, dans son programme, demande aux gens les plus modestes de travailler davantage, de faire des économies.

Où est la cohérence, où est l'intégrité, où est la justice ?

 

L'austérité est réservée à ceux qui se lèvent tôt, qui triment pour gagner péniblement de quoi vivre.

Lors de cette séquence, on perçoit le décalage entre le monde politique et le peuple.

 

Des hommes politiques qui vivent dans un univers de luxe, portant des costumes qui coûtent une fortune, se faisant offrir des montres qui ont la valeur de bijoux somptueux...

Des hommes politiques totalement déconnectés de la réalité du monde du travail, parce qu'ils n'ont jamais travaillé eux-mêmes...

Des hommes politiques dont les privilèges dépassent les bornes, qui affirment être des modèles de vertu et d'exemplarité, qui demandent aux gens du peuple de travailler toujours plus...

 

Mais quel dédain pour le peuple ! Quelle arrogance !

 

"On ne peut pas diriger la France si on n'est pas irréprochable, c'est une évidence... les ministres ne doivent pas être mis en examen, doivent avoir une attitude exemplaire."

"On est des hommes politiques, nous avons comme responsabilité de montrer le chemin..."

Tels étaient les propos de François Fillon en novembre 2016...

 

On cherche encore cette "attitude exemplaire", à la place, on ne trouve que mépris, morgue, outrecuidance.

 

 

 

 

 

François Fillon : l'austérité pour ceux qui se lèvent tôt...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel Jean 29/03/2017 10:53

R' avec Mme. Penelope qui risque de se retrouver manu militari au placard c'est une possible solution pour se sauver d'un Waterloo républicain !...

rosemar 29/03/2017 21:09

Oh je pense que Penelope ne court pas grand risque d'être mise au placard...

L. HATEM 28/03/2017 21:31

J'ai vu ce Samedi L'Evénement en Kiosque, il prédit la victoire de Fillon ! Tout comme AJE dans un article récent...
Bises rosemar

L. HATEM 28/03/2017 21:40

http://entreprendre.blob.core.windows.net/drive/couverture/4a848e54-dcc8-45f0-8de8-0cd84f29e4bc.jpg

fatizo 28/03/2017 18:48

Fillon me fait penser à Balladur. Il fait partie de cette droite qui n'a aucune empathie pour le peuple. Il en est si éloigné vivant dans son manoir.
Déjà lorsqu'il était premier ministre, fillon menait la grande vie.
http://lvsl.fr/depenses-scandaleuses-de-laustere-monsieur-fillon
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 28/03/2017 21:54

Merci pour le lien : Fillon le dispendieux ignore les difficultés des gens modestes. Manoir, chevaux, voitures de course, il a des goûts de luxe...

Bises du sud

ALEA JACTA EST 28/03/2017 16:28

Ce qui est frappant lors de cette visite c' est que Fillon n' essaie pas de promettre des aménagements pour ceux qui sont le plus exposés avec des travaux pénibles.
Il y a un message occulte en direction du reste des français.
" Je ne suis pas un démago qui va promettre tout et n' importe quoi.On est endetté et si on veut payer les retraites il va falloir allonger la durée du temps de travail, etc...".
Son message est dirigé à une partie importante de l' électorat qui y sera sensible.
Sous-entendu: " Ceux qui ne vivent pas trop mal n' ont pas d' inquiétude à avoir avec moi car je veillerai à l' équilibre des comptes et des budgets..." C' est un message qui sera entendu dans la partie la plus frileuse de l' électorat.Fillon n' essaie pas de convaincre ceux qui ne sont pas de son bord.Il promet des larmes et du sang pour générer de la confiance et ça va marcher...
Quelque part l' électorat est masochiste et croit aux vertus du travail et de la souffrance pour améliorer une société...Si Fillon ne trainait pas ses casseroles personnelles il serait élu haut la main...
Bonne journée l' amie

rosemar 28/03/2017 21:40

Je pense que le programme de Fillon est trop raide pour les gens modestes, ce sont toujours les mêmes à qui on demande de faire des efforts, de plus, les politiques austéritaires ne sont pas efficaces.
Fillon a usé et abusé de ses privilèges : il n'est plus crédible.

Belle soirée, AJE

Michel Jean 28/03/2017 09:32

Bonjour Rosemar, des hôpitaux ou vous êtes payés que 35 petites heures pour un minimum de 50 heures de travail en région parisienne n'est pas là chose bien trop anormale. De nombreux emplois à la chaîne, sous-payés, dans les usines (qui exportent des produits de qualités), aussi, sauf, que les cadences sont multipliés par trois avec un chef dans votre dos qui vous chronomètre et vous vire sèchement pour fautes professionnelles [inventées] avérées. Des femmes de ménage qui triment comme des dingues pour à peine quelques heures de ménage sous menaces permanentes. Plus/fini, ou, si peu de syndicats qui s'engraissaient [pour défendre (?)] sur le dos de tels travailleurs dont les conditions de travail sont/resteront réellement inhumaines et déplorables. Des travailleurs pliés, cassés et qui deviennent usés avant l'âge. Des conditions presques similaires aux mineurs du bassin cévenol qui pour la plupart mourraient, à 45/50 ans maxi le film s'arrêtait, complètement célicosés en s'étouffant, les poumons et les veines remplies de charbon et pour eux c'était pas la peine d'envisager une paisible retraite à aller simplement taquiner les gougeons ou faire le jardin et quelques cueillettes de champignons. On y revient tous aux pas de course... avec le généralissime Fillon, Macron, La pénis... qui savent pourtant que le nombre de suicidés ne fait qu'augmenter régulièrement chez les jeunes en région parisienne depuis de nombreuses années. Bonne journée à tous.

rosemar 28/03/2017 21:33

On nous propose toujours des régressions au nom de la mondialisation : il s'agit d'augmenter le temps de travail, de reculer l'âge de la retraite, alors que beaucoup de salariés arrivent usés à 60 ans, il s'agit pour le peuple de faire des économies, alors que les hommes politiques sont gavés de privilèges. C'est indigne.

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/