Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 08:45
François Fillon rend ses costumes !

 

 

 

François Fillon a rendu les costumes que lui avait offerts Robert Bourgi. C'est ce qu'il a déclaré, jeudi soir, lors de l'Emission politique, face à David Pujadas.

 

"J'ai eu tort d'accepter" ces costumes, a-t-il affirmé, "j'ai fait une erreur de jugement", et "je les ai rendus", a assuré l'ex-Premier ministre à propos de trois costumes de luxe, d'une valeur totale de 13.000 euros, offerts par son "très vieil ami de plus de vingt ans", Robert Bourgi.

Oui, décidément, François Fillon a commis de nombreuses "erreurs", des manquements à la morale.

Mais, on est surtout étonné des contradictions dans lesquelles il s'enferme lui-même...

 

On perçoit dans la défense de François Fillon un problème de cohérence : soit ses costumes sont un cadeau tout à fait banal, ordinaire, il n'y a donc pas lieu de s'excuser, soit il reconnaît un véritable problème. Mais il ne peut d'une semaine à l'autre, passer d'une attitude à une autre...

 

Tout cela fait désordre... c'est le moins qu'on puisse dire.

Après avoir déclaré : Et alors ?", le voilà qui s'excuse et avoue une faute.

 

Cette stratégie changeante et mouvante a tendance à le discréditer complètement.

Ces fluctuations sont pour le moins curieuses.

Encore une confession, encore des excuses survenues tardivement...

 

Il a osé affirmer avoir rendu les costumes à son ami, après les avoir portés !

On imagine la scène !

Des costumes sur mesure ! Quel gâchis !

 

Empêtré dans une multitude d'affaires, le candidat Fillon, aux abois, cultive et accumule les incohérences.

 

Que d'erreurs ! Que de contradictions ! Soupçons d'emplois fictifs, de conflits d'intérêt, cadeaux luxueux suspects... les faits s'accumulent et révèlent un personnage qui aime l'argent.

 

Puis, après s'être défendu maladroitement, François Fillon est passé à la contre-attaque : et là, encore, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il accuse le président de la République d'être à la tête d'un cabinet noir...

 

Il réclame donc l'ouverture d'une enquête.

Cette accusation et cette mise en cause sont très graves : les auteurs du livre auquel se réfère François Fillon pour porter son accusation, démentent l'existence d'un cabinet noir.

 

La contre-attaque de François Fillon qui dénonce le pouvoir en place, qui évoque un complot, une machination, ressemble à une stratégie maladroite, désordonnée, pour échapper à toutes les critiques qui lui sont adressées.

 

 

 

 

 

 

 

François Fillon rend ses costumes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel Jean 26/03/2017 10:56

R' non ce qu'il y a de Plus innouie pour moi c'est l'image littérale que nous offre les médias de nos hommes politiques et cette polysémie d'images résiduelles qu'il en résulte; et, d'autres images résiduelles qu'il en découlent immanquablement de par le fait du matraquage permanent des [petites Affaires] info et coups de Pipo. C'est un peu comme cette loi des contrastes de couleurs: le contraste simultané, ou le contraste successif et bien d'autres encore. Pour de nombreuses personnes qui ne maîtrise pas le savoir analyser de l'image voici un/ d'excellents moyens de complétément déboussoler un électorat fragile et forcément mal & sous-informé & sur-intoxiqué de chiffres, des chaussettes, des slips, des costumes, des pompes, des putes, du cul, des voitures, des jets privés, dès bateau avec croisières de luxe chez les Toutenkamon, enfin un tas d'arbrisseaux qui cachent rien que la forêt ou les fées combines s'activent sans ménagement jours et nuits dans les cuisines et autres arrirères-boutiques. Revue Persée : L.image: le sens "investie" Bye.

rosemar 26/03/2017 21:17

Ce qui est sûr, c'est que beaucoup d'électeurs sont déboussolés et ne savent plus pour qui voter...

Bonne soirée, Michel

fatizo 25/03/2017 22:01

Ce que je trouve le plus inouï dans cet histoire, c'est de voir Fillon balancer un mensonge, et de suite les journalistes embrayent dessus comme s'ils s'agissaient d'une vérité.
La preuve avec l'histoire du cabinet noir. Les journalistes dont ils parlent viennent nier les allégations de Fillon, mais non, le lendemain les médias font comme si Fillon disaient peut-être vrai.
Avec de tels médias les électeurs qui ne suivent pas trop l'actualité ne savent plus ou est la vérité, qui est le coupable. Bientôt ils vont croire que Fillon est la victime.
Mais surtout, ne critiquons pas les médias, ils ne supportent pas que l'on dise qu'ils sont nuls. Et pourtant une grande majorité d'entre eux le sont.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 26/03/2017 21:14

Dans ce cas précis, lors de l'Emission politique, les journalistes ont bien relayé ce que disaient les auteurs du livre invoqué par Fillon : ils démentaient les allégations de Fillon... Les affaires empoisonnent cette campagne, et chaque jour apporte son lot de révélations.

Bises du sud

Lapin37 25/03/2017 16:17

Bonjour tous, rosemar, il prétend avoir rendu les costumes !? des costumes sur mesure ? à qui va-t-il faire croire une telle ineptie ? et les deux montres cadeaux "désintéressés" estimées respectivement à 15.000 et 12.000 euros, selon son "évaluation personnelle", il va les rendre aussi ?

A lire, sa visite dans une maison de retraite, le MEPRIS qu'il y exprime !!!

http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/23/francois-fillon-choque-par-sa-froideur-face-aux-soignants-epuise_a_22009377/

Bon we, bises/santé/courage.

rosemar 25/03/2017 22:05

Il avait un sourire ironique quand il a affirmé avoir rendu les costumes... oui, comme tu dis, maintenant, on attend qu'il rende les montres...
Quelle froideur dans cette séquence où on voit Fillon près du personnel d'une maison de retraite !
Merci pour le lien, Lapine

Bonne soirée, bises, santé

fatizo 25/03/2017 21:52

Pour eux, il y avait de l'argent pour leur attribuer des salaires mirobolants.
Mais il se moque de qui ce type.
Bises et belle soirée Lapin.

fatizo 25/03/2017 21:50

"on est dans une situation financière très difficile" ose dire cette ordure. Mais quel culot.
Prenons lui le Manoir qu'i; s'est payé avec l'argent du contribuable qu'il a utilisé pour surpayer sa femme et ses enfants ( et encore s'ils ont travaillés).
P

Michel Jean 25/03/2017 13:10

Quad compère Le Roux (pas un renard celui-ci avec de telles ruses), dit tout et son contraire quelques jours après moi je n'appelle pas cela de la prudence ni encore moins de la courtoisie mais: "Allez vous faire enculer ailleurs bande de nases si vous n'êtes pas content". Bye.

rosemar 25/03/2017 22:01

Compère Le Roux ne fait pas mieux, en effet. Et, sans doute, d'autres encore...

ALEA JACTA EST 25/03/2017 12:25

Cette contre-attaque de Fillon envers Hollande a eu un écho à l' étranger où les observateurs sont surpris par leur manque de substance.

http://internacional.elpais.com/internacional/2017/03/24/actualidad/1490356343_489293.html

A partir du moment où les propres auteurs du livre démentent ses propos, ça fait vraiment désordre...Fillon joue à fond la carte de la machination et du complot contre lui ( et donc contre son parti qui défend la France, la vraie...) ce qui est une stratégie habituelle dans ces cas-là...sauf qu' il s' y prend si mal qu' il en devient risible.
Il y a une autre stratégie qui marche bien aussi.En Espagne on dit " faire marcher le ventilateur" pour éclabousser tout le monde et expliquer que personne n' est blanc comme neige, mais là aussi, cette stratégie prend l' eau car ses adversaires ont été un peu plus prudents que lui.
Pour être tout à fait sincère je ne mettrais pas ma main au feu au sujet de ma dernière affirmation...
Bonne journée l' amie

rosemar 25/03/2017 21:59

Fillon a adopté une stratégie périlleuse, avec cette contre-attaque qui paraît mal étayée.
Bon, je pense, toutefois, que beaucoup de nos hommes politiques profitent du système. Mais Fillon s'était présenté comme un modèle de vertu et d'honnêteté... et en plus il demande au peuple des sacrifices indignes.

Belle soirée, AJE

Richard Schneider 25/03/2017 10:35

Bonjour Rosemar,
Après nous avoir dit " allez vous faire f..." - le fameux "et, alors ..." veut bien dire ce qu'il veut dire, changement de tactique : "j'ai commis une erreur de jugement ..."; il aurait même rendu (??) les fameux costumes". Il nous prend vraiment pour des c...s. Et je me demande s'il a n'a pas tout-à-fait tort, puisqu'il garde plus de 18% d'électeurs prêts à voter pour ce petit "mafieux", radin, arrogant et méprisant.
Bonne journée.

rosemar 25/03/2017 21:54

18 % de nantis qui font partie de sa caste... Mais quelle arrogance, en effet ! Ensuite, un repentir tardif, des excuses, une tactique qui se répète...

Bonne soirée, Richard

Michel Jean 25/03/2017 09:18

Bonjour Rosemar, vous n'allez pas me faire gober qu'il a accepté simplement que ces quelques fripes... ni les quelques paires de savates ou croquenots... avec une si petite maison à entretenir à Sablés/Sarthe (où il est bien ensablé à présent), comment fait-il et comment font-ils [tous] pour s'offrir de tels patrimoines immobiliers englobant plusieurs immenses appartements, dans les beaux quartiers, de locations dans la capitale ? avec si peu de revenus ? Si tu veux bosser avec ces lascars: tu lâches les enveloppes et que du 500 point barre. Faut pas qu'ils nous prennent (avec l'Angot) pour des truffes plus grosses que la moyenne. Bonne journée à tous.

rosemar 25/03/2017 21:51

Il est vrai que l'entretien du château doit coûter très cher... + les chevaux, les voitures de course, des passions qui exigent beaucoup d'argent... non, décidément, les privilèges n'ont pas été abolis.

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 25/03/2017 09:00

Un homme politique qui accepte des cadeaux se lie des pieds et des mains et devient le serviteur de celui qui lui fait des cadeaux... un homme politique aussi experimenté devrait savoir ça...
Bises du WE

rosemar 25/03/2017 21:46

Fillon a reçu beaucoup de cadeaux : des costumes, des montres de luxe, des "cadeaux désintéressés", dit-il...
Bon, il n'est, sans doute, pas le seul... mais cela fait beaucoup d'argent accumulé.

Bises, LH

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/