Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 12:12
Les envahisseurs : la navrante parodie de Marine Le Pen...

 

 

 

On se souvient de cette série télévisée, venue d'outre-Atlantique, qui connut, en son temps, un grand succès : Les envahisseurs...

On a en mémoire le scénario de ce feuilleton : un soir, alors qu'il s'assoupit au volant de sa voiture, David Vincent est témoin de l'atterrissage d'une soucoupe volante. Depuis cet instant, il essaie, par tous les moyens, de convaincre ses semblables de combattre ces extraterrestres qui sous une apparence humaine envahissent insidieusement la Terre, afin de la coloniser.
 

Marine Le Pen en a fait une parodie étonnante, lors du débat qui l'a opposée à Emmanuel Macron.

Une parodie au cours de laquelle elle a joint le geste à la parole...

Cette séquence a marqué les esprits...


Afin de railler les propos du candidat d'En Marche! sur les militants du FN, Marine Le Pen s'est hasardée dans une réplique, mêlant gestuelle théâtrale des mains, roulements d'yeux et voix tragique pour se moquer de l'inquiétude supposée que ses militants susciteraient selon Emmanuel Macron.

 

"Quand vous disiez : "Regardez ! Ils sont là, ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux, les envahisseurs," le tout accompagné d'un rire sarcastique, d'un geste évocateur et planant, d'un regard diabolique et allumé...

Un numéro de théâtreuse qui paraît en lui-même inquiétant...

 

En revoyant cette séquence, on se dit que Marine Le Pen en fait trop, qu'elle n'est plus dans la course à la Présidentielle, mais dans une cour de récréation en train d'amuser quelques camarades complices de son jeu...

On se dit que la candidate perd les pédales, qu'elle n'a plus le sens de la retenue et de la dignité qu'implique la fonction Présidentielle.

Face à elle, on a pu remarquer l'oeil étonné et le regard inquiet du candidat Emmanuel Macron...

 

De fait, cette scénette incongrue paraît troublante, inadaptée en la circonstance...

Elle se retourne contre la candidate, tant elle est surjouée, décalée et bizarre.

 

Marine Le Pen jouant le rôle du Diable qui divise, sépare, inquiète : c'est une image qui l'a souvent desservie.

Et voilà qu'elle joue, à merveille, le rôle du Diable...

Voilà qu'elle entre dans la peau du personnage...

 

Le rire qui ponctue la fin de cette réplique vient compléter le tableau d'une candidate qui semble n'avoir rien à dire, rien à répondre face à son adversaire...

Un rire appuyé surjoué, encore, où l'on perçoit comme un malaise : celui d'une Marine Le Pen qui se cantonne dans un rôle au lieu d'argumenter, avec sérieux et rigueur.

 

 

 

 

 

 

Les envahisseurs : la navrante parodie de Marine Le Pen...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatizo 05/05/2017 18:00

Cette séquence était absolument irréaliste de la part d'un débat entre les deux derniers candidats.
Le plus triste de tout c'est qu'elle est ravie de son coup. Cela démontre à quel point elle est limitée intellectuellement.
Comment peut-on voter pour une chose comme ça?
Il y a un moment ou on ne peut pas faire n'importe quoi avec une carte d'électeur.
Je pense aussi à ces insoumis qui ont bien souvent un niveau d'études élevé et qui refusent de choisir.
Lorsqu'on voit ça on en veut encore plus à Sarkozy d'avoir diminuer l'enseignement de l'histoire à l'école.
Mais bon , ils ont un "guide" qui la connait très bien mais qui joue aux apprentis sorciers.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 05/05/2017 22:19

Les "insoumis" veulent rester dans une forme de rigueur de "l'insoumission", mais face au danger que représente le vote Le Pen, ils ne devraient pas hésiter : dans ce débat, elle a révélé son incompétence...

Bises du sud

ALEA JACTA EST 05/05/2017 16:13

Je reviens sur l' allusion de MLP à Merkel pendant le débat.Cette phrase serait bien passée dans un meeting devant ses supporters mais pas dans le cadre d' un débat...
Miterrand racontera en meeting après le 2 ème débat contre Giscard que lorsque celui-ci lui avait demandé, de manière hautaine et sudffisante,s' il connaissait le cours du mark, il avait failli lui répondre.
" Je ne vous demande pas le cours du diamant"...en référence à l' affaire Bokassa....Mais Tonton s' était abstenu de ce genre de coup en dessous de la ceinture pour maintenir une certaine tenue et ne pas transformer le débat en bataille de chiffonniers...

ALEA JACTA EST 05/05/2017 14:43

Moment absolument surréaliste du débat durant lequel MLP d' un seul coup s' est mise à faire du "Chantal Goya"...un moment qui n' est pas passé inaperçu y compris du côté des commentateurs étrangers qui observent la campagne.

http://www.elespanol.com/social/20170504/213478827_0.html

Parmi les outrances indignes de la candidate, il faut noter aussi quand elle a dit: " quelque soit le résultat des élections ce sera une femme qui gouvernera la France, à savoir moi ou Mme Merkel...".
C' était vraiment indigne et on ne pouvait ressentir qu' une terrible gêne.
Elle a oublié que si elle était vraiment élue présidente il faudrait avoir des relations cordiales et respectueuses avec la vraie Mme Merkel.MLP est définitivement quelqu' un pas à la hauteur du poste qu' elle brigue.
A noter la réaction d' Alain Duhamel qui a dit le lendemain que de toute sa carrière politique, c' est la première fois qu' il avait vu un débat avec l' un des 2 candidats qui n' avait pas le niveau....
Bonne journée l' amie

rosemar 05/05/2017 22:14

Merci pour le lien : je vois que cette séquence a inspiré les commentateurs et journalistes espagnols... j'aime bien la vidéo parodique...
Marine Le Pen est souvent dans l'outrance, en effet : elle prétend faire la leçon à Merkel mais elle n'est pas dans la réalité.

Belle soirée, AJE

Michel Jean 05/05/2017 13:44

Bonjour Rosemar, quand les verbes du regard sont utiliser dans un dialogue quelconque il doit y avoir des nuances dans la/les façons de regarder qui n'ont rien à voir avec les mimiques du visage, mais c'est le corps qui doit vivre et apporter ou donner des réponses par/avec différentes manières de bouger dans un espace réduit si possible; et, c'est tout le corps qui est concerné par l'action REGARDER. En Voila un exercice délicat que cette mauvaise actrice devrait travailler mais n'oublions pas que c'est un art qui n'est pas donner à tous. À ce propos, ré-écoutez et re-regardez Alma avec sa jolie chanson Requiem, pour mieux me comprendre, ou Katie Melua. Bonne journée à tous.

rosemar 05/05/2017 22:09

Alma, c'est un tout autre registre.... Marine Le Pen semble, dans cette séquence, s'adresser à ses propres militants... elle semble ne pas avoir compris qu'elle est dans un débat présidentiel... c'est étonnant.

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/