Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 13:34
Microcosmos : un monde à découvrir et à protéger...

 

 

On survole une forêt, une prairie, puis on entre dans un monde d'herbes frissonnantes...

 

Aussitôt, apparaissent des créatures étranges et étonnantes : une sauterelle aux teintes d'anis qui escalade un brin d'herbe, un scarabée sombre au dos cuivré de roux qui chemine, belle carapace luisante et dorée... une chenille à tête de clown, avec un nez énorme, des yeux globuleux, deux cornes sur l'arrière du corps, qui semble nous jeter un regard curieux...

 

Bientôt, une espèce de rhinocéros à corne se devine et se profile derrière les herbes... d'autres chenilles, l'une chamarrée de bruns, l'autre à cornes rouges et au corps vert surgissent, puis, un insecte au corps immense étire ses articulations, un papillon déploie ses ailes...

 

"C'est une prairie au petit jour, quelque part, sur la terre", nous dit une voix off... mais on a l'impression de découvrir un autre univers, d'autres dimensions dans l'espace et le temps.

 

Une chenille, une coccinelle, un papillon aux ailes dentelées, une fourmi qui butine une goutte d'eau... tout un peuple s'anime sous nos yeux éblouis...

Puis, la caméra s'éloigne et on perçoit des images somptueuses d'arbres aux teintes dorées.

 

Soudain, c'est la naissance d'un papillon qui sort de sa chrysalide, aux ailes froissées, tremblantes qui s'épanouissent et se parent de teintes nouvelles...

 

Des insectes font leur toilette, avec minutie, alors qu'un bourdon décolle dans un bruit assourdissant, un brin d'herbe s'enroule sur une tige, on admire des fleurs qui déroulent leurs corolles, un coquelicot qui se défroisse peu à peu, butiné par un bourdon.

Le monde végétal s'anime, prend vie sous nos yeux.

On entend des bruissements d'oiseaux, puis, c'est un insecte acrobate qui nous étonne avec ses longues pattes... vol de coccinelle, fourmis qui dévorent des pucerons, coccinelles amoureuses...

Le spécimen de chenille verte à face de clown réapparaît, puis des papillons multiples, aux motifs étonnants virevoltent...

Gros plan sur des escargots qui se rejoignent dans un ballet de coquilles...

 

Microcosmos nous fait découvrir une vie diverse, des couleurs, des formes nouvelles, le petit monde des insectes, son extraordinaire diversité...

On s'interroge sur ces êtres qui semblent venus d'une autre planète, qui vivent, pourtant, près de nous et que nous ne voyons pas.

 

Une araignée saisit sa proie qu'elle enveloppe comme une momie dans sa toile, scène terrifiante !

 

Des insectes velus au bec acéré butinent des fleurs et en boivent le suc dans un bourdonnement incessant.

 

C'est un émerveillement perpétuel de formes, de couleurs !

Des chenilles processionnaires forment une chaîne continue dans un ordre impeccable, comme une armée en marche.

Puis, on assiste au travail des fourmis qui font des réserves de nourriture, on voit un grouillement tourbillonnant de guêpes près de leur nid, et leurs larves aux formes humaines qui palpitent...

L'épopée du bousier qui transporte sa bouse, malgré tous les obstacles, nous fascine : une obstination, une détermination sans faille, une volonté de puissance qui s'exprime avec force.

On est sensible à la poésie de certaines images : des libellules bleues aux ailes translucides qui frôlent la surface de l'eau, une araignée d'eau argentée, des nuages qui s'évaporent...

 

Ce peuple de l'herbe suscite admiration, fascination, étonnement...

Le film Microcosmos nous montre toute la beauté de cet univers que nous méconnaissons trop souvent.

 

Il convient de préserver toute cette richesse et cette diversité, il convient de protéger cette faune sauvage qui vit sur notre planète : les hommes ont un devoir de préservation à l'égard de ces espèces qui semblent insignifiantes mais qui participent à l'équilibre, à l'harmonie, la beauté de notre terre.

 

 

 

 

On peut visionner le film sur internet :

 

https://youtu.be/J9KkzlntuC8

 

 

 

 

Microcosmos : un monde à découvrir et à protéger...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ALEA JACTA EST 23/06/2017 23:03

Les images sont superbes ( parfois époustouflantes de beauté) et nous permettent de percevoir le cosmos à l' échelle des insectes: j' adore par exemple ces gouttes d' eau qui tombent lourdement sur le sol.
Tout ce monde, tout cet univers existait bien avant nous , il y a plus de 200 millions d' années, avant même l' apparition des dinosaures, sauf que nous,les humains, nous avons changé définitivement la donne pour les insectes ...en prenant le risque de faire disparaître certaines espèces, et de provoquer la prolifération d' autres, et en rompant définitivement les équilibres.
Je pense parfois à l' état de notre planète avant l' apparition de l' homme.A l' époque il y avait toute cette beauté, toute cette harmonie, tout ce spectacle, mais en même temps il n' y avait aucune conscience animale capable de l' appréhender et de l' apprécier dans toute sa splendeur.Il y avait toute une esthétique merveilleuse, mais vide de sens puisqu' aucune conscience ne pouvait la capter.
Bonne soirée l' amie

rosemar 24/06/2017 21:18

L'homme a la chance d'avoir cette conscience mais cette conscience ne l'empêche pas de détruire un environnement rempli de merveilles... Quelle diversité dans ce peuple des herbes et quelles beautés ! Le film nous fait bien percevoir ce monde mystérieux, étrange et finalement si proche de nous...

Belle soirée, AJE

fatizo 23/06/2017 22:06

Nous n'imaginons pas ce qui peut se passer dans le monde des insectes.
Nous n'observons plus la nature, alors allez vois ce qui est si petit est devenu inimaginable.
Il faut le cinéma pour que l'on (re)découvre ce monde sous nos pieds .
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 23/06/2017 22:41

La magie du cinéma nous permet de découvrir des merveilles, en effet : des caméras spéciales ont été créées pour filmer ce peuple de l'herbe. Le résultat est étonnant !

Bises du sud

Michel Jean 23/06/2017 20:33

Bonsoir Rosemar, ici c'est tout simplement dans des décors différents et changeants au gré des lumières du jour dans un univers parfois verdurier, mais aussi de prairies séchées par le soleil ou à l'ombre d'importants blokaus de guerre que bruissent et stridulent de drôles d'insectes dans de beaux paysages virgiliens durant de longues heures. Difficile de s'imaginer qu'ils vivent que d'amour et d'eau fraîche En Marche... Bonne soirée à tous.

rosemar 23/06/2017 22:36

On connaît mal le monde des insectes : lucanes, bombyles, notonectes, des noms étranges... tout un monde à découvrir dans des paysages virgiliens, de préférence, bien sûr...

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 23/06/2017 15:16

On l'avait vu au cinéma à sa sortie... C'est une oeuvre d'art du dessin animé.
Bises rosemar

rosemar 23/06/2017 22:27

Non, ce n'est pas du dessin animé, LH : ce sont de vrais insectes filmés avec des caméras grossissantes, une prouesse technique...

Bises, LH

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/