Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 08:16
Les fonctionnaires dans le viseur du gouvernement...

 

 

Gel du point d'indice, rétablissement de la journée de carence, suppression de 120 000 fonctionnaires, le secteur public est promis par le nouveau gouvernement à des mesures d'économie et d'austérité.

 

J'anticipe les commentaires hargneux de certains à l'encontre des fonctionnaires, ces "privilégiés" de la République.

 

Comme si les fonctionnaires n'étaient pas indispensables dans les écoles, dans les hôpitaux, dans tous les services publics...

Comme si les fonctionnaires étaient des paresseux, des parasites, des inutiles, alors qu'ils sont au service de la population...

 

Mais, voilà, c'est le grand retour en arrière : on se croirait revenu sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, le grand pourfendeur des enseignants et des fonctionnaires...

 

C'est Nicolas Sarkozy qui avait supprimé un grand nombre de postes d'enseignants, c'est ce même Nicolas Sarkozy qui avait eu l'idée  de mettre en place une journée de carence pour les fonctionnaires.

 

Cette journée avait été instaurée par le gouvernement de F. Fillon en 2011 : l’objectif était de générer des économies, de lutter contre l’absentéisme et d’aligner les fonctionnaires sur les salariés du privé, autant de prétextes fallacieux, surtout une occasion d’opposer secteur public et privé, de créer des divisions, des fractures…

Une étude indiquait alors que l'absentéisme global, c'est-à-dire de courte et de longue durée, avait augmenté : entre 2011 et 2012, la durée des arrêts maladie de 15 jours et plus a augmenté de 35%.


On peut le rappeler : 80% des salariés du privé voient leurs jours de carence "compensés" par leur entreprise... le délai de carence de 3 jours dans le secteur privé n’est appliqué que dans un petit nombre d’entreprises grâce à des accords avec les salariés.
 


Rappelons aussi que l’absentéisme n’est pas plus élevé dans la fonction publique que dans le privé : il est temps de tordre le cou à des idées préconçues, à des préjugés d’un autre âge…

 
Les fonctionnaires, on le sait, sont souvent désignés à la vindicte générale, des boucs émissaires auxquels on s’attaque volontiers en mettant en avant quelques privilèges et en oubliant les difficultés auxquelles ils sont confrontés : salaires peu attractifs, obligation de se soumettre à des mutations, travail au service d’un public souvent grincheux, peu reconnaissant…

 

Les fonctionnaires vont-ils devenir la cible du nouveau gouvernement ? Les mesures envisagées vont dans ce sens.

On a trouvé des boucs émissaires pour résoudre les problèmes budgétaires...

 

C'est Gérald Darmanin, ministre des comptes publics qui a annoncé le rétablissement de la journée de carence pour les fonctionnaires : l'ancien porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy applique les recettes de son mentor.

Ainsi, on en revient à des mesures éculées, déjà appliquées, comme si ces mesures avaient été efficaces.

C'est le grand retour de la politique menée par Nicolas Sarkozy : on en a vu les effets dévastateurs.
 
 

 

 

 

 

Les fonctionnaires dans le viseur du gouvernement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 08/07/2017 11:46

Je ne savais rien au sujet des journées de carence... donc 1 journée dans le public, 3 dans le privé... merci pour l'info !
Bon WE et bises

rosemar 08/07/2017 22:52

Avec des nuances, comme je l'explique dans l'article : souvent les 3 jours de carence sont pris en charge par l'employeur...

Bises, LH

fatizo 07/07/2017 21:48

Avec la droite vous avez une politique de droite, et avec la gauche vous n'avez plus une politique de gauche, alors finalement vous vous faites avoir dans les deux cas.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 07/07/2017 22:09

Oui, d'autant que ce sont toujours les plus modestes qui sont mis à contribution... en revanche les traders sont à la fête...

https://www.marianne.net/economie/avec-macron-payer-moins-les-fonctionnaires-pour-payer-plus-les-traders


Bises du sud

Michel Jean 07/07/2017 12:38

Bonjour Rosemar, et l'archiconfrerie(s) des "Haut-de-France" des Hauts fonctionnaires croiriez-vous que les mesures vont y être appliquer ? Ce n'est pas demain la veille qu'ils seront eux privés de droits autrement plus faramineux que ceux de véritables fonctionnaires qui bossent (1200 €) réellement. Pour l'instant la politique à Macron notre président En Marche ne s'engage absolument pas plus dans cette voie que les futiles promesses chuchotées parfois à bas-bruits des divers prédécesseurs tous pourtant porteurs du maillot jaune. Bonne après midi.

rosemar 07/07/2017 22:06

Bien sûr, les hauts fonctionnaires sont épargnés, eux. Ces mesures contre les fonctionnaires sont inquiétantes pour la suite...
Tout cela n'était pas inscrit dans le programme de Macron...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 07/07/2017 11:49

C' est une mesure injuste qui est très mal perçue par les fonctionnaires qui, bien souvent, travaillent plus et en font plus que ce qui est strictement stipulé dans leur contrat de travail.
Ce genre de mesure méprisante et humiliante agace inutilement les fonctionnaires, et n' est pas de nature à améliorer leur productivité, au contraire.
En ce qui concerne les profs, quand ils perdent une journée, ils essaient toujours de la rattraper d' une manière ou d' une autre: ça aussi faudrait peut-être le rappeler...La journée est perdue mais le travail est effectué.
On aimerait rappeler aussi qu' il n' existe pas de grande démocratie sans fonction publique de qualité.Et une fonction publique de qualité passe par une reconnaissance de la part de l' Etat de la qualité du service rendu par ses serviteurs...
Macron qui prétend augurer une nouvelle manière de concevoir la politique applique les vieilles recettes éculées de Sarko et son "diviser pour mieux régner".Pour l' instant Macron ne trompe personne: on va le juger sur pièce !
Bonne journée l' amie

rosemar 07/07/2017 22:03

C'est humiliant, en effet et cette mesure ne va pas permettre de faire réellement des économies... c'est contre-productif.
Et puis, à cela s'ajoutent le gel du point d'indice, des suppressions de postes, ce qui fait beaucoup.
Beaucoup de fonctionnaires sont saturés de travail, mais ce travail n'est pas reconnu.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/