Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 09:49
Quand Jupiter dérape...

 

 

 

La parole jupitérienne se fait rare : Emmanuel Macron semble vouloir éviter de communiquer avec les journalistes, depuis sa récente élection...

 

Ainsi, la traditionnelle interview du 14 juillet est annulée... 

 

Pourtant, il a fallu qu'Emmanuel Macron se distingue encore par ses propos, lors de l'inauguration de station F, le plus grand incubateur de start-up, créé par Xavier Niel le PDG de Free.

 

Sur 34 000 mètres carrés, plus d'un millier de start-up doivent être accueillies dans un bâtiment, qui abritait jusqu'en 2006 des installations de la SNCF, ce qui  a manifestement inspiré le président de la République pour son discours inaugural.

 

"Ne pensez pas une seule seconde que si, demain, vous réussissez vos investissements ou votre start-up, la chose est faite. Non, parce que vous aurez appris dans une gare, et une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien, parce que c'est un lieu où on passe, parce que c'est un lieu qu'on partage."

 

On perçoit dans ces propos qui opposent les "gens qui réussissent à des gens qui ne sont rien" une forme de mépris.

 

Un mépris à l'égard de ces gens modestes réduits à néant par cette seule expression...

 

On le voit : le propos est maladroit, inadapté...

Ce discours avait, pourtant, dû être préparé, pensé, il me semble...

 

Jupiter sur son nuage semble bien éloigné de ces gens qui, pour lui, ne sont rien...

Jupiter dans son Olympe ferait mieux de redescendre de son monde pour mieux penser ses discours.

 

La parole présidentielle doit être mesurée, pondérée, réfléchie, mais Emmanuel Macron a une fâcheuse tendance à exercer sa morgue à l'égard des gens modestes qui travaillent dans des conditions difficiles.

 

Et ce n'est pas la première fois qu'il dérape... On se souvient de ses propos sur les "illettrées" de Gad, on se souvient de ce qu'il avait dit à un gréviste qui le prenait à partie : "Vous n'allez pas me faire peur avec votre tee-shirt : la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler."

 

L'Elysée, face à la polémique soulevée par ces mots, rappelle le contexte : la réussite dont parle Emmanuel Macron n'est pas seulement professionnelle... elle concerne "la vie personnelle, le fait de faire réussir les autres, de combler des inégalités..."

 

Il n'empêche : la formule utilisée est pour le moins maladroite : "ceux qui ne sont rien" sont les sacrifiés de la crise, "ceux qui ne sont rien" opposés à "ceux qui réussissent" semblent être désignés du doigt, méprisés, annihilés par cette seule expression.

 

On le voit : Emmanuel Macron s'applique à contrôler sa communication, mais commet bien des maladresses.

 

Dans ce domaine, c'est sûr, il a encore des progrès à accomplir...

 

 

 

 

 

Quand Jupiter dérape...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lapin37 04/07/2017 21:00

Bonsoir tous, rosemar, Macron me fait l'effet d'un de ces adulescents qui jouent à "je me crée mon empire" mais dans la vie réelle il n'y a pas de replay, les erreurs restent et les morts ne se relèvent pas ! Toutes ces petites phrases expriment bien le mépris qu'il a pour tous ceux qui ne sont pas Bildberger ou Rothshild, il n'aime pas la France, il n'aime pas les Français ... la moitié des ministres sont comme lui, on verra comment ils exprimeront ces sentiments ;-(((
A propos, de Lemaire aus USA "Macron is Jupiter and I am Hermès" , en dehors de l'erreur dans les noms je rappelle qu'Hermès/Mercure messager des dieux est aussi le dieu des VOLEURS ! prémonitoire, non !!! ;-))))
Bonne soirée, bises.

rosemar 04/07/2017 22:02

J'ai trouvé les propos de Bruno Lemaire plutôt ridicules : quand il se compare à Hermès, on se dit que tous ces hommes politiques "se la pètent", comme on dit familièrement....

Quant à Macron, sa pensée est "complexe", c'est lui même qui l'affirme...

http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/29/lelysee-a-trouve-largument-ultime-pour-justifier-la-fin-de-li_a_23007513/

https://www.closermag.fr/politique/emmanuel-macron-trop-complexe-pour-les-journalistes-730098

Bises, Lapine

ALEA JACTA EST 03/07/2017 22:40

Voici une tentative d' explication de la " pensée complexe" du président de la part de Claude askolovitch.

http://www.slate.fr/story/147981/macron-start-upper-classe-revolutionnaire

Le journaliste ne veut pas y voir du mépris mais plutôt un constat désolé et aussi le désir exprimé du président que les jeunes entrepreneurs nous aident à réussir tous ensemble.Quand on lit les autres fragments du discours c' est vrai que la phrase de Macron prend une autre tournure, et peut donner lieu à une autre lecture.Qu'il en soit ainsi ! Après tout personne n' avait envie de comprendre ce que sa phrase maladroite laissait sous-entendre.

rosemar 04/07/2017 21:21

Merci pour ce lien et cet article, AJE : "une pensée complexe", apparemment... on s'est beaucoup moqué du "en même temps", de Macron.
Et on peut parfois comprendre une chose et son contraire...

ALEA JACTA EST 03/07/2017 22:44

Je voulais dire:
Qu'il en soit ainsi ! Après tout personne n' avait envie de comprendre ce que sa phrase maladroite laissait sous-entendre.

ALEA JACTA EST 03/07/2017 17:35

With Big MAC the Republic is back !

No time for losers !!! Yeaaaahhhh !!!

https://www.youtube.com/watch?v=04854XqcfCY

Michel Jean 03/07/2017 14:45

Bonjour Rosemar, Jupiter n'est pas très absorbe par une certaine forme de cérémonial et par le protocole qui plaît tant aux peuples et à la diversité ... un style à la Poincaré peut- être qui achetait ses timbres destinés à sa correspondance et son tabac et qui n'acceptait pas un cadeau, pas même une boîte de chocolats et encore moins un coussin brodé par une admiratrice, mais qui semble loin de ce glorieux prédécesseur qui lui affichait une probité scrupuleuse que rien n'arrête selon George Poisson. L'histoire de l'Élysée: ( Raymond la science chap. xviii)

rosemar 03/07/2017 21:28

Euh message crypté, aussi, Michel ? J'ai du mal à comprendre : il faut faire des phrases plus courtes...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 03/07/2017 13:18

" Ceux qui ne sont rien !!! " la formule est terrible.On pourrait considérer que c' est une simple gaffe de communication ( impardonnable pour un président de la République premier garant des valeurs d' égalité) mais le problème profond provient du fait qu' on a bien l' impression que cette maladresse révèle sa pensée profonde, et qu' il a laissé parler son subconscient.
C' est d' autant plus triste que l' économie du futur nous promet de plus en plus de citoyens qui "ne seront rien" à ses yeux.On sait déjà que la robotisation va continuer de supprimer des milliers d' emplois et qu' il va falloir vivre non seulement de manière compétitive mais aussi coopérative.
La phrase de Macron nous ramène aux années Tapie, au mythe du gagneur ( un Tapie qui se la pétait mais qui était finalement moins méprisant...).
Même le " casse-toi pauv' con de Sarko était moins méprisant...Seuls les dignitaires d' un certain 3 ème Empire osaient utiliser des formules niant la valeur de certaines vies humaines.
Le défi du futur pour l' actuel président sera justement de faire cohabiter différents types de citoyens.Ceux qui auront accès à des emplois stables et ceux qui vont vivre dans la précarité de manière chronique.Nous verrons la grandeur de notre République à sa capacité de tendre les bras à tous ses enfants et à les protéger de toute discrimination.
Enfin c' est une phrase qui , philosophiquement parlant,porte atteinte à la dignité humaine.Chacun est libre de vivre sa vie comme il l' entend, et sa vie a autant de valeur que celle de n' importe quelle autre personne.
Bonne journée l' amie
PS effectivement Fatizo a complètement raison.Les insoumis se déchaînent sur les réseaux.Macron leur a tendu le bâton pour se faire battre...sa petit phrase risque de lui coller à la peau ! Mélenchon va l' étriller !

rosemar 03/07/2017 21:25

Une maladresse qui passe mal, une de plus, car d'autres déclarations ont déjà entaché l'image de Macron, à moins que le message soit crypté ??

http://www.lepoint.fr/politique/mais-qui-sont-ces-gens-qui-ne-sont-rien-03-07-2017-2140062_20.php

Mais, ce n'est pas évident : va-t-on se perdre dans cette communication complexe à la Macron ?

Belle soirée, AJE

L. Hatem 03/07/2017 12:51

D'ailleurs je ne sais pas qui lui a collé ce sobriquet le premier : Jupiter...
Je déteste les qualificatifs !
Ensuite, nobody is perfect, ce sont les aléas du direct. Les hommes politiques doivent se méfier du direct et refléchir avant d'exprimer leur pensée... On se souvient du "bruit et de l'odeur" de Chirac, des "White" de Valls, etc...

L. Hatem 04/07/2017 06:23

Merci pour le lien... je comprends mieux !

rosemar 03/07/2017 21:17

C'est Macron lui-même qui avait employé ce terme, afin de se démarquer de la présidence normale de Hollande :

http://www.bfmtv.com/politique/ce-que-signifie-le-president-jupiterien-que-souhaite-incarner-macron-1166014.html

Désormais, toutes les déclarations du président sont scrutées à la loupe, d'autant que sa parole est rare...

Bises, LH

fatizo 03/07/2017 11:14

Maladroite non.
Lorsqu'on répète si souvent ce genre de propos on est dans ce que l'on pense au plus profond de soi.
Comme je l'avais déjà dit dans un billet il souffre de racisme social.
Ses propos sont du pain béni pour les opposants à sa politique.
Les insoumis doivent se frotter les mains.
Bises et belle journée Rosemar

rosemar 03/07/2017 21:11

Ses propos ont été abondamment commentés... par exemple :

http://www.lepoint.fr/politique/mais-qui-sont-ces-gens-qui-ne-sont-rien-03-07-2017-2140062_20.php

Un message caché ??

Bises du sud

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/