Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 12:09
Robert n'est pas un thuriféraire...


 

 

Robert n'est pas un thuriféraire, il ne flatte pas, il n'encense pas, il ne flagorne pas, non, Robert est là pour dénigrer, pour déverser sa bile et son aigreur.

 

Robert est à lui tout seul une caricature de l'acrimonie et de l'amertume, un spécialiste de l'animosité...

 

Il sait manier l'insulte policée, le verbe qui fait mouche et qui terrasse l'adversaire à abattre. Il maîtrise parfaitement l'art d'anéantir un article en quelques mots : c'est un commentateur habile dans la diatribe et la négation de l'autre.

 

Aucune aménité, aucune empathie chez Robert... il est là pour détruire et démolir les articles qu'il vient de lire. Et il le fait avec une rare constance, parfois avec empressement quand il vient commenter le premier un article...

 

Sévère, soupçonneux, il éprouve un plaisir sans bornes pour trouver le commentaire qui va piquer au vif, qui va mettre le doigt sur les défauts, les défaillances.

Quelle régularité dans la critique ! quelle constance dans le dénigrement !

 

Robert aime l'hyperbole agressive, dominatrice et dénonciatrice : les autres sont des "attardés", "ils manquent de méthode, de culture, d'humilité...", comme si lui-même était un parangon de cette culture et de cette humilité.

 

Les autres font partie de "l'élite mitoyenne", ils sont des des "pisse-copies". Robert fustige souvent le "journalisme mitoyen" et ses "plumitifs".

Autant de termes péjoratifs dont il use avec bonheur et délectation...

 

Robert prétend détenir la vérité, et s'il a une certaine culture, il n'hésite pas à dédaigner celle des autres.

 

Pervers, Robert ?

Cette épithète ne lui déplairait pas, il la revendiquerait presque.

 

Jamais il n'acquiesce, jamais il ne flatte, jamais il n'encense. Son fait n'est pas l'hypocrisie : on peut le lui concéder, il n'est pas un Tartuffe. Il serait plutôt un Alceste du commentaire ou encore un bouffon petits pieds : bien caché derrière son ordinateur, il décoche ses flèches et distille son venin...

 

Il se met au service du mot péjoratif, il cultive la critique, il aime l'épithète ravageuse, l'adjectif dévalorisant, voire humiliant.

 

Il déverse une forme de mépris amusé sur de nombreux articles, mais lui-même se garde bien de se soumettre aux jugements des autres, il ne publie aucun article et préfère se spécialiser dans le commentaire agressif. Du haut de son mépris, il flotte sur les hauteurs de sa suffisance et de son autosatisfaction.

 

Sa volonté de puissance s'exerce dans le plaisir du dénigrement : on sent une jubilation dans la critique, un bonheur de déconstruire, d'annihiler, d'anéantir le rédacteur ou la rédactrice.

 

Robert, spécialiste de la critique acérée, sans nuances, est un expert du dénigrement permanent.

 

Robert n'est-il pas un esthète de la négation d'autrui ? Il s'affirme en niant les autres et pourtant, fidèle lecteur, il vient commenter de nombreux articles, et les lit avec assiduité.

Bravo Robert ! Vos commentaires sont un modèle de négativité, mais on ne peut que louer leur constance et leur régularité dans la critique.

 


 

 

 

 

 

 

Robert n'est pas un thuriféraire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 12/08/2017 12:39

Je me demandais si c'est le même personnage qui pourrit la vie de C'et Nabum... Eh oui ! Le même ! !!!

http://www.chroniques-ovales.com/2017/08/les-malotrus-du-commentaire.html

rosemar 12/08/2017 22:49

Le même, oui.

Lapin37 12/08/2017 10:36

Bonjour tous, rosemar, j'ai longtemps fait le même effort que fatizo ... j'ai abandonné ! je me souviens sur le Post avoir essayé de discuter avec des Robert, c'était mon côté instit raisonnable/compréhensive ;-))) j'ai vite compris l'inutilité de mes efforts ! c'est sans doute une des raisons de mon inscription sur très très peu de sites !
C'est sans doute pénible pour ceux écrivent/lisent ! j'ai eu bien de la chance sur mes textes du Post d'être quasiment pas "Robertée" ;-))) en même temps la mythologie n'attire guère de monde ;-)))
Ici il ne me semble pas voir de Robert !? nous sommes entre gens de bonne compagnie !?
Bon ! il n'est si bonne compagnie que ne se quitte donc bon we à tous, bises/santé.

rosemar 12/08/2017 22:47

Heureusement, ici, pas de Robert... sur le post, je n'ai pas non plus eu affaire à ce genre de personnage.
En fait, je parle de "personnage", car il semble chaque fois jouer le rôle du méchant, hargneux, vindicatif... et il ne s'en lasse pas.

Bises, Lapine, bonne soirée

fatizo 11/08/2017 22:02

J'essaye parfois (pas trop souvent , faut pas pousser) , de me mettre à la place de tous ces "Robert" pour les comprendre . Et bien je n'y arrive pas.
Quelles sont leurs motivations, quel est leur pensée, comment fonctionne leur cerveau?
Une seule conclusion s'impose à moi, ils ont de graves problèmes psychologiques, ils s'ennuient ferme dans leur existence (pour rester correct) .
Finalement ils sont à plaindre. On ne peut que souhaiter qu'ils aient le courage de se soigner pour améliorer leur existence.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 11/08/2017 22:56

Il y a une part de jeux de rôles dans ces comportements : certains sont là pour s'amuser à "démolir"... c'est une forme de défouloir primaire, sans doute... c'est surprenant.

Bises du sud

p 11/08/2017 18:45

Qui est-ce Robert ?

rosemar 11/08/2017 22:50

C'est un commentateur du journal agoravox.

ALEA JACTA EST 11/08/2017 17:12

Robert nous oblige à être philosophe quelque part.L' esprit de destruction systématique existe et il en est la preuve vivante.Une fois qu' on en admet le principe tout va mieux.
Robert est devenu prévisible...C' en est presque rassurant !
Gotlib dans une des rubriques-à-brac avait dressé le portrait-type du professeur sévère qui ne pardonnait rien et qui cherchait toujours la faille dans les copies de ses élèves.
Par exemple, dans une rédaction, un de ses élève avait écrit qu' il aimait se promener dans la campagne et entendre les vaches mugir.
Commentaire rageur du prof sévère psychopathe dans la marge de la copie de l' élève:
" Vous vous attendiez à ce qu' elles miaulent peut-être ? "
Et bien c' est exactement ce genre de faille que recherche systématiquement Robert. Apparemment, ça l' occupe à plein temps et il se tord souvent les méninges pour arriver à offenser les contributeurs.Il faut lui reconnaître un esthétisme bien à lui...
Tant qu' à être insulté autant que ce soit fait avec style.
Robert aimerait bien avoir la beauté du Diable mais c' est hors de sa portée car bien souvent ses productions ne sont que de petites fientes nauséabondes.
Il ne méritera jamais qu' on lui dédie cette chanson-ci:

https://www.youtube.com/watch?v=vBecM3CQVD8

Bonne journée l' amie

rosemar 11/08/2017 22:49

Oui, Robert est invariablement dans la critique... quels que soient l'article et le sujet abordé : son rôle est de démolir, de ridiculiser, de rabaisser... c'est un personnage qui s'oppose sans arrêt. Il n'écrira jamais un commentaire positif, constructif.
Merci pour la chanson.

Belle soirée, AJE

Michel Jean 11/08/2017 15:10

Bonjour Rosemar, il est vrai que de tout temps, les esprits critiques plus avancés que d'autres ont éprouvé diverses sentiments de supériorité. Chez les Grecs et Romains à l'égard de "barbu/barbares", chez les Byzantins à l'égard desOccidentaux. L'inquiétude que soulevèrent les premiers croisés à Byzance donnant le spectacle d'une grossièreté qui contrastait avec le raffinement grecs, Mais au final la vermine a toujours été une compagne assidue et une ennemie de l'homme, tandisque chez certains primitifs elle est considérée comme un signe de santé qui doit être jalousement préserver. Au final de tels esprits, "À la Robert", satisfaits sont des esprits qui n'Évoluent plus. Bonne journée à tous.

rosemar 11/08/2017 22:39

Des sentiments de supériorité, une autosatisfaction affichée... Robert me fait penser à un personnage de théâtre, caricatural, excessif, prétentieux. On a l'impression qu'il joue un rôle quelque peu figé, oui...

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/