Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:54
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...

 

 

Ancien village de pêcheurs, l'Isle-sur-Sorgue est traversée par de nombreux bras de la rivière : la Sorgue qui fut célébrée par tant de poètes depuis Pétrarque jusqu'à René Char...

 

L'eau est présente partout, elle sillonne la ville et offre au promeneur qui s'attarde sa fraîcheur, sa limpidité, ses murmures, ses teintes nuancées.

 

Les énormes roues à aubes, couvertes de mousse, qui scandent la ville, témoignent des nombreuses activités industrielles d'autrefois... dès le XIIe siècle des moulins étaient mentionnés dans des textes : ils servaient à moudre les grains de blé, et déjà au siècle suivant est attestée l’industrie drapière, puis à la fin de l’époque pontificale sont évoqués les moulins à papier, puis l'industrie de la soie et de la garance...

Ces roues font bruire l'eau, la magnifient dans des éclats ruisselants et légers.

 

On peut admirer aussi de vieilles maisons aux balcons ombragés, aux volets couleurs de ciel, des façades aux teintes de rouilles, de vieilles portes de bois robustes, cloutées à l'ancienne.

 

On aime s'attarder devant des boutiques aux décors désuets, aux peintures écaillées : un magasin d'ameublement, ou encore le café de France aux vitres ornées d'arabesques et de festons, puis une mercerie d'autrefois, et la manufacture Brun de Vian-Tiran...

 

Les arbres, les bâtiments, les nombreux ponts se reflètent dans l'eau, créant des tableaux somptueux de verdures aux teintes miroitantes.

 

La magie de l'eau, ses reflets changeants, ses remous, ses écumes tourbillonnantes, sa limpidité, sa transparence, des figuiers sauvages qui s'accrochent sur les bords de la rivière : tout invite à la rêverie et à l'admiration.

 

Au centre de la ville, on ne peut que s'émerveiller devant une impressionnante tour médiévale du XIIème siècle avec ses bâtiments annexes aux fenêtres à meneaux : elle faisait partie d'une résidence qui appartenait à une ancienne famille aristocratique. Au XVIIe siècle, une auberge, dite de « La Tour d’Argent », avait été installée dans une partie de ces bâtiments. 

 

A côté, l'église, la collégiale Notre Dame des Anges, bâtisse imposante avec son horloge, ses gargouilles, révèle à l'intérieur une riche décoration du 17ème siècle dans le goût baroque.

 

Sur les quais, on peut flâner en admirant la limpidité de l'eau, les algues qui se meuvent avec légèreté dans l'onde transparente.

On peut aussi, à loisir, s'attarder devant la galerie d'Anne Virlange, peintre des rêves oubliés.

On peut aussi se laisser bercer par le doux frémissement de la Sorgue, ses éclats lumineux...

 

 

 

 

 

Photos et vidéo : rosemar

Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Balade à l'Isle-sur-Sorgue...
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
"L’Isle-sur-la-Sorgue tient son nom de la Sorgue qui prend sa source quelques kilomètres en amont à Fontaine-de-Vaucluse. Celle-ci se divise en de multiples canaux (voir Histoire), qui font alors apparaître la ville comme un groupement d'îles. Certains l'ont surnommé Venise Comtadine (par référence au Comtat Venaissin, dont L'Isle faisait partie)"
Répondre
R
Une belle ville et une rivière omniprésente... voici le lien d'un film qui m'a été transmis sur agoravox :

https://youtu.be/xAJdIbd9D-s

Bonne soirée
F
Heureusement il reste encore des endroits en France que l'on a su préserver contre le "modernisme".
Protégeons ces magnifiques lieux qui sont notre patrimoine et notre richesse.
Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
En Provence et dans de nombreuses régions, on trouve encore des villages typiques, de vieilles bâtisses dans un cadre préservé...

Bises du sud
A
Ton article donne envie de s'y arrêter pour découvrir cette ville de caractère.

Il semble que la cité ait gardé aussi certaines traditions aquatiques comme les marchés flottants:

http://www.horizon-provence.com/isle-sur-la-sorgue/photos/marche-flottant-pano760.jpg

Et les joutes sur l' eau...

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/dd/Isle-sur-la-Sorgue_Joutes.jpg

Voici ce que dit wiki:
L' isle sur-la-Sorgue est maintenant, après Saint-Ouen et Londres, la troisième plate-forme européenne du commerce des antiquités. Etonnant pour une ville si petite et assez éloignée des grands centres urbains.Apparemment, c' est aussi un petit paradis pour les chineurs.
Bonne journée l' amie
Répondre
R
Merci pour ces infos et ces liens : je ne connaissais pas les marchés flottants...
La rivière partout présente donne tout son charme à ce village pittoresque... un lieu rafraîchissant, en été.
Oui, la brocante est aussi une spécialité de l'Isle-sur-Sorgue : pour les amateurs d'antiquités.

Belle soirée, AJE
M
Bonsoir Rosemar, c'est tout simplement une rivière qui apportée des journées entières, contre un air caniculé, une formidable fraîcheur pendant les longs mois d'été bien trop brûlant où toute une fourmilière de braves gens s'extasiaient dans l'ombre des arbres séculaires témoins muets et discrets dans des lumières bleuâtres ou parfois dorées. Bonne soirée à tous.
Répondre
R
"Une fourmilière", oui, c'est un lieu assez fréquenté en plein été... mais il y a pire... en tout cas, la fraîcheur de l'eau de la Sorgue, toujours entre 11 et 14 degrés est bien agréable au coeur de l'été.

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/