Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 12:38
APB ou la déshumanisation des systèmes informatiques...

 

 

En cette période de rentrée scolaire et universitaire, de nombreux bacheliers se retrouvent sans affectation dans l'enseignement supérieur : c'est un système informatique APB, admission post-bac, qui attribue les places par tirage au sort.

 

Avec APB, c'est l'arbitraire le plus complet qui règne, et ce, au nom de l'égalitarisme... ?

 

C'est absurde : on ne tient plus compte de la motivation des élèves, de leur niveau, de leurs capacités.

Ce système est profondément injuste et inhumain...

 

Bien sûr, certaines filières sont engorgées et il conviendrait d'informer et d'orienter les étudiants afin qu'ils ne se dirigent pas vers ces filières saturées.

 

Mais le système APB est une aberration : nos sociétés sont, ainsi, de plus en plus, soumises à l'informatique.

Les enseignants eux-mêmes sont "gérés" par ces dispositifs : les mutations, les affectations pour les examens sont décidées par des machines.

L'humain,  ses difficultés ne sont plus du tout pris en compte.

 

Le tirage au sort est absurde : la sélection devrait se faire par les résultats, les notes obtenues au baccalauréat, par des entretiens où l'on testerait la motivation des étudiants.

 

Pour éviter la sélection, on en instaure une autre qui est totalement arbitraire...

Où est la cohérence ? On comprend la colère et le désarroi des étudiants, qui, après avoir obtenu le baccalauréat, se retrouvent sans aucune affectation.

 

Ainsi, pour régler certains problèmes, on s'en réfère de plus en plus à des machines. On supprime des emplois, on crée du chômage. Qui voudrait d'une société gérée par des machines ?

 

C'est pourtant cette tendance qui s'affirme de plus en plus : répondeurs téléphoniques, serveurs vocaux, distributeurs de boissons, de nourriture, caisses automatiques, péages autoroutiers, pompes à essence automatisées, distributeurs de billets à la SNCF...

 

Et quand les machines ont, en plus, le pouvoir de décider à la place des humains, on voit bien le danger de telles évolutions...

 

Quand une machine décide de l'avenir des jeunes, n' y a-t-il pas de quoi s'inquiéter ?

Quand une machine gère des personnels, n'est-ce pas un risque pour l'humanité ?

Des ordinateurs, des algorithmes sont capables, désormais, d'écrire des articles, de réaliser des transactions boursières.

 

Le numérique a tendance à prendre de plus en plus de place dans nos vies : il faut en percevoir toutes les conséquences et en dénoncer toutes les dérives afin de préserver notre humanité....

 

 

 

 

 

 

APB ou la déshumanisation des systèmes informatiques...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lonewolf 19/09/2017 18:05

la machine s'est "implantée" dans nos vies et la régente de plus en plus, au détriment de toute action humaine. Ce n'est pas le seul cas de l'enseignement ! Nos décideurs ont fait en sorte de tout soumettre à la machine dans nos vies quotidiennes, y compris pour gérer les appels téléphoniques et faire disparaitre tout humain dans le processus. Excellent exemple, la fameuse chaine sanction automatisée - CSA : radar -> ordinateur central -> traitement imagerie -> identification -> envoi PV -> commandement de payer -> saisie bancaire. Aucun juge NE PEUT intervenir, la contestation est difficile sinon impossible, et les jugements en contestation majorent systématiquement les conséquences pour l'usager. Monde merveilleux...

rosemar 19/09/2017 21:43

La machine, Google, les géants du web mènent le monde, en effet. Et le système des PV est un bon exemple de la domination des machines.

Bonne soirée

fatizo 18/09/2017 22:11

Effectivement, il n'y a pas plus injuste que ce système.
L'héritage de Vallot-Belkacem peut-être?
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 19/09/2017 21:30

Désormais, tout passe par l'informatique, pour plus de rapidité... mais l'efficacité n'est pas toujours au rendez-vous...

Bises du sud

Michel Jean 18/09/2017 10:55

Bonjour Rosemar, plus généralement, les machines ont l'avantage de se passer des commentaires des principaux intéressés et de leurs problèmes sur d'énormes difficultés endurées, comme si cet aspect était de rtoute façon secondaire. Une telle aridité mécanique ou informatique ne peut engendrer que d'énormes frustrations ou pire... bonne journée à tous.

rosemar 18/09/2017 21:27

Rien de plus impersonnel qu'une machine, en effet : on comprend que les étudiants soient consternés par ce système...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 16/09/2017 14:36

Apparemment ce système ne survivra pas un an de plus.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/06/26/admission-post-bac-critique-meme-par-la-ministre-de-l-enseignement-superieur

Entrer dans une université par tirage au sort....On croirait le LOTO...Bouahhh !!!!
Bonne journée l' amie
PS: si les cadres de l' EN avaient désiré des outils informatiques plus fins pour faire cette redistribution des lycéens en attente ça aurait été possible.L' intelligence artificielle, ça existe déjà depuis longtemps.Il suffit de faire intégrer au programme de gestion une longue série de paramètres.C' est assez simple de faire un système qui classe les élèves par ordre de mérite, par exemple.

rosemar 16/09/2017 21:43

Une véritable loterie, oui et on peut comprendre le désarroi de ces étudiants...
Merci pour le lien... en fait, le système était fait pour refuser la sélection à l'entrée des facs... mais la sélection a lieu tout de même dans l'arbitraire le plus total...

Belle soirée, AJE

L. Hatem 16/09/2017 14:14

J'aimerais bien croire qu'un tel système informatique a été programmé pour tenir compte de la note aux examens... si c'est le cas, il a l'avantage sur le piston omniprésent dans toute société. Dans ce cas là je suis pour...
Mais ce que je dis là ce serait l'idéal dans un monde parfait.
Je crains surtout la panne informatique globale qui mettrait des hôpitaux entiers hors état de soigner... que dire des entreprises et des universités ?
Bises du WE rosemar

rosemar 16/09/2017 21:36

Non, le système ,ne tient pas compte des notes... il est arbitraire et donc particulièrement injuste...
La panne informatique ou le piratage peuvent être catastrophiques, en effet, surtout dans les hôpitaux.

Bises, LH

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/