Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 09:23
Christine Angot : le mauvais choix...

 

 

L'émission présentée par Laurent Ruquier ONPC a donné lieu, ce samedi 30 septembre, à une scène assez surréaliste.

 

Sandrine Rousseau était venue parler de son livre évoquant l'agression sexuelle dont elle a été victime, de la part de Denis Baupin.

 

Alors que Sandrine Rousseau expliquait qu'une cellule de lutte contre le harcèlement avec des personnes "formées à écouter la parole" avait été mise en place à Europe Ecologie Les Verts,  Christine Angot s'est soudainement emportée.

"Mais arrêtez, il n'y a personne qui peut entendre..." a-t-elle affirmé, avec véhémence...

 

Et à la question posée par Sandrine Rousseau : "Mais, alors, comment on fait ?", la réponse de Christine Angot avait de quoi surprendre : "On se débrouille, c'est comme ça".

 

Autrement dit, les victimes d'agressions sexuelles sont invitées à se taire !

On imagine le désarroi de Sandrine Rousseau face à une telle incompréhension.

Christine Angot a alors quitté le plateau en hurlant : "Je retourne dans ma loge là, c'est pas possible. Je ne peux pas entendre des trucs pareils."

Il faut préciser que cette séquence a été coupée lors de la diffusion de l'émission : on n'a pas vu le départ de Christine Angot.

 

Yann Moix, lui aussi, n'a pas été très amène à l'égard de la jeune femme, lui reprochant de ne pas avoir donné les détails de son agression : "J'aurais voulu voir l'agression", a-t-il dit, lorsque l'enregistrement de l'émission a repris. "Je vous ai entendu beaucoup parler sur cette violence, mais très étrangement, et avec tout le respect que je vous dois, je n'ai pas senti cette violence."

 

On avait, alors, la curieuse impression que la victime devenait coupable... coupable, d'une part, d'avoir parlé, et d'autre part, coupable de ne pas en avoir dit assez !

On le sait : souvent, quand une femme vient déposer plainte pour violences, on ne prend pas suffisamment en considération ses souffrances.
 
On les banalise, on les admet, parfois même on va jusqu'à considérer que les femmes sont elles-mêmes coupables des violences qu'elles subissent...

 

La réaction de Christine Angot a été disproportionnée et excessive devant une femme qui venait exposer sa détresse.

Ce n'est pas la première fois qu'elle fait dans l'excès et la démesure : on se souvient de ses propos face à François Fillon, lors de l'Emission politique, elle refusait d'évoquer la notion de dialogue, elle avait fait preuve d'une rare violence, ayant du mal à se contrôler.

 

On peut le rappeler : Christine Angot a été elle-même victime d'un inceste dans son enfance, ce qu'elle raconte dans un de ses romans, mais ce n'est pas une raison pour se prévaloir de détenir une vérité absolue sur la conduite à tenir face à une agression sexuelle.

 

Dans tous les cas, Sandrine Rousseau n'a pas obtenu le soutien qu'elle méritait, au regard du traumatisme qu'elle a dû subir. 

Et c'est regrettable, notamment quand on songe à toutes ces femmes qui ne sont pas écoutées, alors même qu'elles ont été agressées et humiliées.

 

Manifestement, Christine Angot a des difficultés à se maîtriser et à garder une certaine hauteur de vue et une certaine distance sur les problèmes et les événements.

 

 

 

 

 

 

Christine Angot : le mauvais choix...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 06/10/2017 22:26

Je n'ose imaginer la souffrance d'une femme face au viol, inceste ou pas... donc no comment de ma part !

rosemar 07/10/2017 21:43

Sandrine Rousseau n'a pas été violée mais elle a subi une agression sexuelle, ce qui est traumatisant, aussi. Elle mérite d'être entendue et soutenue.

ALEA JACTA EST 05/10/2017 18:30

Merci pour le lien...Effectivement, elle pète les plombs...et sort complètement de son rôle de chroniqueuse...Angot ne se reprend pas, ne voit même pas que Rousseau est bouleversée.Elle censure la parole de l' autre..C' est tout simplement honteux.
Nalleau aussi lui a taillé un beau costard en parlant d' Angot l' imposture
http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/pour-eric-naulleau-christine-angot-est-une-imposture/
Bonne journée l' amie

rosemar 06/10/2017 21:36

Merci pour le lien : en effet, Angot est habillé pour l'hiver...

ALEA JACTA EST 05/10/2017 18:47

Rebonsoir Rosemar
Après avoir visionné la vidéo, je me suis complu à imaginer si Angot avait été prof de lettres ou de philo au lieu d' être "écriveuse" de livres...T' imagines le massacre ?...-)

fatizo 04/10/2017 19:58

Lorsque j'ai appris qu'Angot allait devenir chroniqueuse dans ONPC, je me suis dit Ruquier a perdu la tête.
J'ai aussi pensé qu'elle ne tiendrait pas la saison, qu'avec elle ce serait un clash par semaine. Elle est hyper agressive et totalement incapable de se contrôler .
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 04/10/2017 21:50

Moi aussi, j'ai été étonnée de ce choix : Angot n'a pas l'étoffe pour mener un débat serein, constructif.

Bises de l'automne

ALEA JACTA EST 04/10/2017 16:55

Je n' ai pas vu la scène( en fait je ne vois pratiquement plus la télé française) mais Angot en intervieweuse c' est un rôle à contre-emploi.On a toujours l' impression qu' elle se retient et qu' elle va exploser....qu' elle tient une grenade dégoupillée dans la main.
Son attitude n' amène pas les interviewés ni à se détendre, ni à s' exprimer...Angot c' est bon quand on veut du clash et du trash...Angot, c' est une erreur de casting de Ruquier.
Bonne journée l' amie

rosemar 04/10/2017 21:47

Voici la vidéo :

https://youtu.be/ne6DS_h9nwI

Mais une partie a été coupée : quand Angot a quitté le plateau...
Comme tu dis, une erreur de casting, Christine Angot ne sait pas réfréner ses pulsions, se contrôler...

Belle soirée, AJE

Michel Jean 04/10/2017 10:44

Bonjour Rosemar, le moins que l'on puisse dire, à vous lire, et ce n'est pas très étrange de la part d' auteurs qui sont pinaclés par les médias, que les propos de Moix manquent de rondeur et d'harmonie idem chez Mme Angot. Exemple de rondeur et d'harmonie: " Lorsque survient la nuit, j'aime que vous rêviez au coin de l'âtre et que votre doux visage soit caressé par la danse des flammes..." à moins de rondeur et d'harmonie que: " La nuit venue, n'aime à vous voir pensive au coin de l'âtre, votre doux visage caresse par la danse des flammes..." Bonne journée à tous.

rosemar 04/10/2017 21:37

Oui, ça manque de rondeur d'autant que Sandrine Rousseau était en difficulté pour évoquer un sujet compliqué. Elle se retrouvait presque mise en accusation, c'est un comble !

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/