Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 13:09
Défendons le droit de ne pas être importunées !

 

 

 

Certaines réclament et défendent le droit d'être importunées : quelle maladresse et quelle incongruité dans le propos !

Quelle confusion dans les déclarations !

 

Après l'outrance de "Balance ton porc", voilà que la réplique se veut cinglante et que dans une tribune, une centaine de femmes réclame "la liberté d'importuner"...

On peut regretter la violence de l'injonction "Balance ton porc", mais on ne peut que déplorer la stupidité de ce droit à "importuner".

 

Parmi ces femmes, Catherine Deneuve, Elisabeth Lévy, Sarah Chiche, Catherine Millet, Catherine Robbe-Grillet, Peggy Sastre et Abnousse Shalmani défendent le "droit d'importuner", regrettant le retour à un certain puritanisme et le système de "délations" des réseaux sociaux. 

Oui, la délation peut être dangereuse, irréfléchie, car elle passe par nos moyens modernes de communication qui sont instantanés.

Mais, comment ne pas voir la stupidité de certaines déclarations, celle de Brigitte Lahaie, en particulier : "On peut jouir lors d'un viol..." ? 

Et comment ne pas voir le danger de cette expression : "le droit d'importuner" ? 

 

Leïla Slimani qui connaît le problème et la difficulté d'être femme encore à notre époque, dénonce à juste titre ce droit d'importuner, elle évoque justement "celles qu'on cache sous de longs voiles noirs parce que leurs corps seraient une invitation à être importunées."

Ces femmes qui sont contraintes de vivre cachées, voilées, sous des vêtements amples, ces femmes qui n'ont pas le droit d'avoir un corps.

Ces femmes considérées comme des images de tentation, contraintes de se masquer sous des carcans vestimentaires.

 

Non, le droit d'importuner n'est pas admissible : la femme doit être libre de ses mouvements, de ses vêtements, dans une société moderne.

Elle ne doit pas être rendue responsable des violences qu'elle subit.

"Importuner" ? 

Qu'est-ce que cela veut dire ?

L'importun est celui qui dérange, qui en vient à insulter si on ne supporte pas ses avances.

L'importun est celui qui agresse verbalement, qui se croit tout permis.

Pourquoi accepterait-on d'être importunée dans la rue ou au travail par des mots ou des gestes déplacés ?

 

L'importun n'a pas sa place dans une société civilisée : chacun doit respecter l'autre, et le mépris n'est pas admissible.

Il ne s'agit pas, bien sûr, de se réfugier derrière un puritanisme outrancier, il ne s'agit pas de dénoncer à tort et à travers, mais il faut condamner ce qui relève du mépris de la femme, de ce qui la rabaisse et la ravale au rang d'objet.

Le droit d'importuner, nous n'en voulons pas, nous n'en voulons plus.

Le droit au respect et à la dignité de la femme, c'est ce que nous revendiquons.

Alors, bien sûr, il faut refuser les dénonciations à outrance sur internet, les "Balance ton porc", à l'emporte-pièce, mais on ne peut admettre ce "droit d'importuner" qui peut conduire à des comportements déplacés.

Les mots ont un sens : "importuner", qui voudrait l'être ?

 

 

 

 

 

 

 

Défendons le droit de ne pas être importunées !
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Évidemment personne ne voudrait être importunée... il suffit de respecter le oui ou le non de la femme de ne pas prendre le non pour un oui...<br /> Il y a des histoires d'ad'amour nées d'un kidnapping, l'homme qui desire une femme n'avait qu'à l'enlever... ce n'est plus de notre temps...
Répondre
R
Le respect, oui, c'est un bon critère. Le rapt conjugal est une forme de mariage forcé qui existe encore dans certains pays : c'est d'un autre temps, oui.
M
Perso moi je pense toujours à des personnes qui subissent un veritable abrutissement au travail parce qu’elles n’ont pas d’autres choix, qui basculent ussitot cet abrutissement là terminé vers une/plusieurs autre forme d’abrutissements tout autant obscène via le Net, les Médias, l’alcool, la drogue, la religion, le jeu(x), etc., que dire (!) afin d’eviter une agression verbale. Effectivement ce n’est plus de la drague mais bien un délit: trouble à l’ordre public et plus. Mais plus d’un abruti est doublé d’une science de la perversité abjecte et trouve miraculeusement toujours quantités de faux témoignages à son avantage.
Répondre
R
Le harcèlement que subissent certaines femmes au travail est inadmissible, en effet : la tribune du Monde a été écrite par des dames qui sont privilégiées, elles ne sont pas toujours conscientes des difficultés des autres...
N
Oui, Fatizo, "elles ne font plus la différence entre le harcèlement -comme si elles en ignoraient le VRAi sens, et la drague. <br /> Bien sûr que si, vous avez le droit de dire çà en ce moment.<br /> Je trouve seulement, comme je l'ai dit précédemment, que l'intérêt de cette tribune, ou Lahaye va jusqu'à dire "qu'on peut jouir d'un viol" mériterait une paire de baffes. Dommage que je ne puisse pas les lui donner.Et que cette polémique perd tout son sens.<br /> Pour moi, ni "balance ton porc" -sinon, j'aurais balancé le mien, de porc, ni la Tribune qui vient comme un cheveu sur la soupe, ne sont pour moi.<br /> PS. J'ai laissé en bas des derniers commentaires, un 1er commentaire à Rosemar. L'avez-vous lu ?<br /> Bonne soirée, Fatizo.
Répondre
F
Attention, ce que dit Lahaye n'est pas dans la tribune. <br /> D'ailleurs les signataires de la tribune ne les approuve pas , à juste titre bien sur.<br /> Encore une fois, il faut faire la différence entre le viol,le harcèlement qui sont bien évidemment condamnable, et la drague, qui s'y j'en crois certaines féministes entendues sur certaines radios, est condamnable aussi.<br /> D'ou la nécessité du débat, et non les uns contre les autres.<br /> Juste de la mesure, et non un combat entre les hommes et les femmes, ce que me semble souhaiter certaines féministes.<br /> Encore Bonne soirée à vous.
N
Réponse à Fatizo,<br /> Oui, la tribune est très maladroite.<br /> Mais je ne vois pas en quoi elle fait avancer le débat..De quel débat parlez-vous ?<br /> En ce qui me concerne, moi qui me tais depuis si longtemps, avec mon propre viol avec un certain Monsieur B... raconté précédemment chez Rosemar, je ne suis pas allée hurler avec les loups sur "balance ton porc" que j'ai trouvé, paradoxalement, tardif, enflé, cucul-la-prâline...et "moutons de panurge"<br /> Je n'ai jamais été anti-mec, tout en revendiquant les droits des femmes. Malgré ce qui m'est arrivé.<br /> Mais là, Brigitte Lahaie dépasse les bornes.. Evidemment, Madame prono X, elle, n'a pas eu besoin de se faire violer...<br /> Non, il n'est pas normal que Deneuve se fasse lyncher... Pas plus que lorsqu'elle signait le Maifeste pour l'avortement. <br /> Mais je pense que cette fois, l'élégance dans une affaire aussi merdique eût été qu'elle reste en dehors.<br /> Quand ma fille a été plus grande, je lui ai raconté mon viol avec M. Balk.. qui été notre proche voisin. Ainsi que d'autres agressions, qui n'allaient pas jusqu'au viol., au cours de ma vie.<br /> Savez-vous sa réponse, environ une année après a révélation :<br /> "tu sais, maman, je considère qu'il ne faut pas mettre toutes les braguettes dans le même panier..<br /> Car je veux croire et aimer les hommes"<br /> Conclusion suffisante pour moi. Et qui pourrait s'appliquer aujourd'hui... Sans avoir recours à cette "tribune". Qui, à mes yeux, rabaisse tout le monde.<br /> Bonne soirée. NINA
Répondre
F
Bonsoir Nina,<br /> Vous, vous n'avez pas hurlé avec les loups sur "balancetonporc", mais depuis le début de cette histoire j'ai entendu des choses énormes.<br /> J'ai entendu parfois certaines femmes tenir des propos ahurissants sans être contredites. Elles ne font plus la différence entre le harcèlement et la drague .<br /> J'ai horreur des excès, ne passons pas de l'un à l'autre.<br /> Depuis que j'ai l'age de 5 ans on m'a toujours enseigné que la délation, c'était très mal. Je ne vais pas changer d'avis aujourd'hui, même si cela devient politiquement correct . J'ai un minimum de valeurs et je m'y tiens quelque soit les circonstances .<br /> Pour moi défendre les femmes ce n'est pas le faire n'importe comment .<br /> Je sais, ce que je dis là n'est pas ce que l'on doit dire en ce moment, mais je sais qui je suis, les femmes qui,me connaissent aussi, et jamais aucune d'entre elles ne m'a prise pour un macho.<br /> Ca les ferait plutôt rire.<br /> Bonne soirée Nina
F
Je crois savoir que les propos de Brigitte Lahaye n'engage qu'elle et que les autres signataires ont critiqués fortement ses propos.<br /> Après cette tribune, si elle peut être maladroite a au moins le mérite d'engager le débat.<br /> Depuis l’affaire Weinsten et ce qui a suivi avec "balancetonporc" un seul son de cloche était autorisé.<br /> Depuis la fin de la seconde guerre mondiale la délation était devenue quelque chose d'abjecte dans notre pays, et du jour au lendemain , à cause de "balancetonporc", cela devient un acte de courage extraordinaire , loué par de nombreux politiques et médias.<br /> Est-il normal que Deneuve se fasse lyncher?<br /> Attention au fascisme du politiquement correct et que vive le débat.<br /> https://www.lexpress.fr/actualite/medias/liberte-d-importuner-la-tribune-portee-par-deneuve-fascine-a-l-etranger_1975176.html<br /> Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
Une drague, oui, mais elle ne doit pas être importune...<br /> <br /> Bises
F
Je voudrais être bien clair, il n'est pas question pour moi de défendre les Weinstein et compagnie.<br /> Mais entre les gros machos et certaines féministes qui ne supportent même pas une simple drague, je ne veux pas choisir. Nous avons là deux catégories d’extrémistes.<br /> Que l'on soir homme ou femme n'a rien à faire dans cette histoire.<br /> Bises Rosemar
R
Le fait est que les signataires de la tribune parue sur Le Monde sont des dames bien privilégiées, et d'autres femmes d'un autre milieu peuvent ressentir certains harcèlements de manière bien différente...<br /> C'est là tout le problème...<br /> <br /> Bises du sud
M
Bonjour Rosemar, tout dépend bien évidemment de la qualité des éléments surajoutés et pourquoi pas si ceux-ci sont d’une grande qualité pour faire oublier le côté dragueur. Après que peut-on dire ? qu’il s'agisse de cuisine/jardinage/d’amour etc., tous les goûts sont dans la nature, chacun doit pouvoir être en mesure de choisir librement sans être considéré comme un cobaye et pire. Bonne journée à tous.
Répondre
R
Certains se spécialisent dans une drague lourdingue : il faut tout de même respecter un minimum de décence.<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
A
J' ai essayé d' accéder au manifeste mais malheureusement l' article du MONDE est protégé.<br /> Je ne peux que juger de certaines phrases avec lesquelles je suis assez d' accord:<br /> "Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste."<br /> "« C’est là le propre du puritanisme que d’emprunter, au nom d’un prétendu bien général, les arguments de la protection des femmes et de leur émancipation pour mieux les enchaîner à un statut d’éternelles victimes, de pauvres petites choses sous l’emprise de phallocrates démons, comme au bon vieux temps de la sorcellerie. »<br /> "<br /> « Nous sommes aujourd’hui suffisamment averties pour admettre que la pulsion sexuelle est par nature offensive et sauvage, mais […] suffisamment clairvoyantes pour ne pas confondre drague maladroite et agression sexuelle. »<br /> « En tant que femmes, nous ne nous reconnaissons pas dans ce féminisme qui, au-delà de la dénonciation des abus de pouvoir, prend le visage d’une haine des hommes et de la sexualité. »<br /> <br /> « Cette liberté que nous chérissons ne va pas sans risques ni responsabilités. »<br /> <br /> http://www.madmoizelle.com/tribune-monde-feminisme-importuner-874127
Répondre
R
L'intention de départ de cette tribune n'était pas mauvaise, mais le vocabulaire utilisé est inadapté, maladroit... <br /> Et puis, il y a eu d'autres déclarations gênantes, inadmissibles, celle de Brigitte Lahaie, par exemple...
A
Cette polémique est arrivée en Espagne, et ça a donné lieu à une petite explication avec mes collègues féminines plutôt critiques envers Deneuve, et moi, je me suis fait son avocat.J' ai expliqué à mes collègues femmes la campagne en France particulièrement odieuse et criticable du " Balance ton porc" dont elles n' étaient pas informées...
Répondre
R
C'est vrai que c'était une réponse à la campagne " Balance ton porc" assez vulgaire, mais la réponse est très maladroite et certaines déclarations n'ont fait qu'envenimer le débat, notamment celle de Brigitte Lahaie : on est là en pleine confusion !<br /> <br />
A
Je suis parfaitement d' accord avec toi Rosemar. Importuner de manière ostentatoire et vulgaire est inacceptable, voire condamnable.Siffler ou interpeller une femme dans la rue, c' est pas la classe...<br /> D' accord avec toi mais tout dépend de ce qu' on entend par IMPORTUNER.<br /> Avec les temps qui courent, on se demande parfois si le simple fait de faire la cour à une dame, ou si le simple fait de lui faire un compliment ne va pas provoquer un malentendu ou une réaction de rejet un peu disproportionnée.<br /> J' ai des amies sur les réseaux sociaux qui aiment montrer des photos d' elles-mêmes.Et les copines répondent immédiatement des trucs du genre:<br /> " T' est belle".." T' es superbe..."..." T' es à croquer sur cette photo..." " Tu es resplendissante...".<br /> Mais les copains n' osent pas le faire, alors qu' ils pourraient penser la même chose sans qu' il n' y ait le moindre sous-entendu, ni arrière-pensées.Mais non ! Les mecs restent souvent muets.<br /> Pour nous les mecs, si on trouve qu' une femme est belle, on se le garde pour soi, ou alors on le confie à d' autres mecs.Tandis que les femmes ont la complète liberté de dire si elles trouvent un mec beau ou une nana à croquer...<br /> A la fin, on n' osera même plus faire un compliment aussi simple que: " Je te trouve radieuse..." par crainte d' un malentendu.<br /> A partir du moment où les femmes aiment séduire, elles doivent accepter en retour certaines manifestations d' admiration devant leur beauté.C' est ce qu' on appelle le feed back.<br /> Donc, à partir de quel moment, on devient importun ? Tout cela est subtil...Ce qui va choquer une personne, ne va pas en choquer une autre....on est sur un terrain pas facile à délimiter.<br /> Bonne journée l' amie
Répondre
R
Quand il n'y a pas harcèlement, lourdeur insistante, pourquoi pas ? Un simple regard peut être aussi un compliment.
R
On peut complimenter, à condition de ne pas insulter, immédiatement après, parce que la dame ne veut pas se laisser séduire...<br /> Un compliment n'est pas importun, bien sûr, s'il n'est pas vulgaire...<br /> <br /> Belle soirée, AJE
A
Petite précision: même héler quelqu' un dans la rue, ça peut être fait de manière sympa et pas offensante....d' ailleurs certaines femmes retournent un franc sourire à celui qui leur a fait le compliment...
N
Voilà bien longtemps que je me tais...<br /> Mais là, je sors de mes gonds... Et de ma longue agonie..<br /> "On peut jouir d'un viol ?"... ben v'là aut'chose ! J'en apprends tous les jours. <br /> Je n'ai pas joui, moi, avec le Monsieur Politique dont je vous avais longuement parlé, et que j'avais nommé, à l'époque..<br /> Jouir d'un viol ???<br /> Il faut dire çà à cette pauvre actrice Karin PETERSEN, qui s'est suicidée, elle, des suites d'un viol à l'âge de 37 ans....<br /> Alors, Mesdames, allez-y... Faites-vous violer... Peut-être que vous jouirez, mieux qu'avec votre consentement ! <br /> Quitte à être vulgaire et excessive à mon tour, je me permets de constater que la plupart de ces "signataires" sont toutes de très grandes putes...Qui se sont fait baiser dans tous les coins.<br /> Mais là, je ferais injure aux prostituées.<br /> La colère va m'achever.<br /> NINA... qui n'est pas encore tout-à-fait morte..
Répondre
R
Le propos de Brigitte Lahaie est particulièrement indécent, comme ce qu'a déclaré , la romancière Catherine Millet, qui, en décembre dernier, avait refusé sur France Culture que l'on parle du viol "comme d'un traumatisme terrible... C'est mon grand problème, je regrette beaucoup de ne pas avoir été violée. Parce que je pourrais témoigner que du viol, on s'en sort" !<br /> On est sidéré en entendant de telles déclarations. C'est consternant.<br /> <br /> Merci d'avoir témoigné, NINA<br /> <br /> Bonne soirée<br />

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/