Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 12:52
Indispensable orthographe !

 

 

L'orthographe, la science des ânes ? C'est ce que l'on a voulu nous faire croire...

L'orthographe jugée rébarbative, inutile, contraignante : on a voulu l'amoindrir, la simplifier, l'annihiler...

 

Les accords, les conjugaisons, les lettres doubles que l'on n'entend pas, les exceptions... toutes ces règles ont été jugées trop compliquées, absurdes...

"Vive la liberté" ! ont affirmé certains, envisageant même une transcription phonétique de la langue française...

 

Mais quelle hérésie !

Comme si l'orthographe n'était pas indispensable à une bonne compréhension...

Comme si la langue ne structurait pas notre pensée...

 

Mais, enfin, l'orthographe est nécessaire pour de multiples raisons : elle permet de distinguer des mots qui ont des significations bien distinctes, ainsi le pronom réfléchi "se" et l'adjectif ou le pronom démonstratif "ce".

Ces mots expriment des relations de sens bien spécifiques.

Le démonstratif sert à désigner, à montrer du doigt : "ce livre", le réfléchi, lui, renvoie au sujet d'un verbe : "il se regarde dans un miroir".

De la même façon, on ne peut se permettre de confondre les verbes être et avoir : il est, il ait".

Les conjugaisons permettent des différencier des modes, des temps, des voix qui structurent la pensée.

Comment se passer des modes ou des temps qui expriment des nuances essentielles ? L'imparfait, par exemple, marque une durée, ou une répétition, il a une valeur itérative.

Le mode subjonctif indique une éventualité, un souhait, une possibilité.

 

La racine des mots est souvent, elle-même, fondamentale : elle révèle le sens profond des mots... L'orthographe renvoie ainsi à l'histoire des mots : c'est un précieux héritage qu'il convient de respecter. Certaines étymologies sont révélatrices : le terme "orthographe" lui-même vient de deux radicaux grecs : "orthos, droit" et "graphein, écrire"... à mettre en relation avec d'autres mots : "graphie, graphologue, graphique..."

La langue, c'est notre culture : c'est grâce à la langue que nous nous exprimons et que nous pensons.

Comment pourrait-on faire l'économie de l'orthographe, ce code essentiel qui permet la compréhension ?

Le langage est essentiel pour l'homme : c'est un héritage et une transmission qui lui permettent de communiquer, d'exprimer ses idées, ses sentiments, ses émotions, sa sensibilité...

Comment pourrait-on se passer de l'orthographe ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Indispensable orthographe !
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Je ne trouve personne pour m'expliquer pourquoi le terme désignant l'art d'écrire correctement est « orthographe » et non « orthographie ». Tous les mots de la famille sont pourtant sur ce modèle : calligraphie, sténographie, typographie, idéographie… et des dizaines d'autres ! En bonne logique, un(e) orthographe devrait être un correcteur ou une correctrice !
Vous aurez peut-être une explication à ce petit paradoxe.
Répondre
R
Une bizarrerie, en effet : notre langue est faite d'exceptions... Je crois que le mot ancien était bien "orthographie", puis le "i" a disparu...

Bonne soirée
L
On ne peut pas se passer de l'orthographe... mais la réalité est que nous n'écrirons plus, nous dicterons... Et il n'y aura jamais une dictée parfaite sur ordinateur, il faut toujours la relire et la corriger manuellement, enfin, les quelques mots qui auront échappé au correcteur informatique...
Donc c'est l'ordinateur qui apprendra l'orthographe. Et si par bonheur celui qui dicte connait ses règles, il y aura zéro fautes, mais je suis sceptique... Je vois partout dans le futur des thèses et des articles avec des fautes, comme par le passé.
Répondre
R
J'espère que tu te trompes : dicter, ce serait encore une démission, et c'est triste...

Bonne soirée, LH
V
Je partage en tous points cet article ! D'ailleurs, je viens aussi de le partager sur la page Facebook correspondant à mon blog, et sur mon compte Twitter. J'aime le français, et donc l'orthographe, que je défends bec et ongles sur mon « blog orthographique », et je viens de passer environ trois ans de travail à transposer l'orthographe en 25 chansons et 75 fables, que je propose également dans ce blog. Quelle vraie satisfaction de voir que certaines sont commandées et téléchargés depuis Tokyo, Rio de Janeiro, Moscou, Tunis… (cette liste, non exhaustive, est tout à fait exacte !)
Répondre
F
Commettant trop de fautes d'orthographe, je ne peux qu'être tolérant sur ce sujet.
Point trop n'en faut tout de même.
Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
Trop de fautes nuisent à la compréhension : mais tu n'en es pas là...
En écrivant, on s'améliore aussi, c'est un bon exercice...

Bises du printemps
B
Bien d'accord avec cet article ! L'orthographe fait partie de la langue et aide à la compréhension du sens, il est indispensable ! Chacun est susceptible de faire quelques coquilles, mais malmener l'orthographe au point où nous le voyons parfois est ahurissant.
Répondre
R
Attention ! Le mot orthographe est de genre féminin : "elle est indispensable"...
Plus sérieusement... l'orthographe est, en effet, trop souvent négligée... surtout sur internet.

Bonne soirée
M
Bonsoir Rosemar. Si vous vous imaginez que les fautes d’horthographe furent, ne serait-ce qu’un seul jour seulement, l’obsédant sujet d’une inquiétude traumatisante, las ! pour beaucoup il n’en est rien.
Il en sera toujours ainsi malgré les bonbons confisqués et les privations de déserts et autres gateries. Quand on est né pour être heureux, et ce, malgré les contraintes ce ne sont pas quelques fautes qui peuvent vous nuirent ou qui vous nuiront. Bonne soirée à tous.
Répondre
R
Pas un adepte de l'orthographe, Michel ?? On se doit tout de même de respecter sa langue, de l'aimer et d'éviter de la massacrer...

Bonne soirée, Michel
A
Voici une petite étude statistique comparative de l' éducation nationale .
Une même dictée réalisée par des CM2 en 1987, en 2007 et en 2015.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/14/comparez-le-niveau-en-dictee-des-ecoliers-aujourd-hui-et-il-y-a-30-ans_5030868_4355770.html

Le résultat et sans appel.Le niveau des élèves plonge...Il est temps de réagir...
Bonne journée l' amie
Répondre
A
Le résultat EST sans appel...bien sûr...-)))
R
Merci pour ce lien : à force de renoncer à l'orthographe, la grammaire, on en voit les résultats désastreux... une sorte de nivellement par le bas inquiétant...

Belle soirée, AJE
P
Bonjour !
Vous citez "la science des ânes" laquelle serait la réponse des paresseux du français correct pris en flagrant délit !
Il me semble que cet "entre-guillemets" concerne - plutôt que l'orthographe négligé donc - le mépris de ces derniers pour l'écriture ou plus précisément pour sa CALLIGRAPHIE, la forme ou le dessin des lettres et non leur collecte juste pour écrire tel ou tel mot, telle ou telle grammaire, etc...
Merci pour tout le reste dont votre désolation que je partage, car malmener un texte ressemble à une chanson dont les notes sonneraient faux... du moins c'est le 1er parallèle qui me vient à l'esprit !
Cordialement - PHG
Répondre
R
Merci pour cette comparaison avec une chanson et ses fausses notes. L'orthographe est trop souvent malmenée et négligée, il serait bon de la remettre à l'honneur...

Bonne soirée

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/