Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 12:23
L'homo numericus...

 

 

Voilà ! L'homo numericus est en marche : équipé de son ordinateur, de son smartphone, de sa montre connectée, de sa voiture numérisée, de son GPS, il est assailli par une technologie envahissante...

Jusqu'où iront les progrès de la technologie ? L'homme pourra-t-il y échapper ?

C'est peu probable...

 

Déjà, la plupart des Français possèdent un portable, un ordinateur, parfois une tablette...

 

Déjà, nous nous connectons régulièrement à internet...

Un progrès merveilleux, fantastique ! La connaissance à la portée de chacun d'entre nous...

Mais, derrière ce progrès, se profile une société hyperconnectée, donc hyper surveillée...

 

L'homo numericus devient une cible publicitaire, face aux écrans, il court le risque de perdre le contact avec la réalité, et de se perdre lui-même...

 

L'homo numericus devient un consommateur en puissance : Google va répondre à tous ses besoins, toutes ses envies car les GAFA captent toutes les informations qui nous concernent...

Les GAFA connaissent nos goûts, nos centres d'attraction, nos amis, notre date d'anniversaire... c'est une surveillance généralisée qui s'organise, et comble de l'ironie, nous participons volontairement à cette surveillance.

Nous acceptons de mettre à nu notre vie privée... Nous sommes comme pris au piège de la toile et nous ne pouvons nous y soustraire.

 

Et voilà que la politique s'en mêle : même les élections peuvent être truquées et influencées par le biais d'internet.

Aux États-Unis, la course à la présidentielle passe par le big data. De puissants algorithmes permettent aux candidats de cibler les électeurs et d'orienter le choix des indécis. 

 

Au nom de la sécurité, pour faire face à la violence du terrorisme, les GAFA mettent aussi en place un système de surveillance généralisée.

Dès lors, on voit se profiler le règne de Big Brother, un monde où nous serons tous espionnés, fichés, catalogués, un monde où la liberté ne sera plus qu'une chimère.

 

Internet envahit le monde et nos vies : déjà, de nombreux compteurs électriques sont connectés, bientôt, les voitures seront bardées de capteurs, bientôt nos villes seront elles aussi vouées à la surveillance permanente des citoyens...

C'est là un monde de technicité qui fait peur, un monde déshumanisé, voué à la consommation.

 

Quand nous sommes devant un écran d'ordinateur, nous avons l'impression d'être reliés au reste du monde, mais ne sommes-nous pas, en fait, très souvent coupés du réel ?

 

 

 

 

 

 

 

 

L'homo numericus...
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Le dernier bouquin de l'évangile parle de ne plus pouvoir ni acheter ni vendre sans le chiffre de la bête inscrit sur le front... Les théologiens se sont creusés la tête et parlent les uns du code de la carte bleue, les autres d'une puce sous la peau... Voilà à quoi nous arriverons, à avoir tous une identité numérique sous-cutanée...
Répondre
R
C'est effrayant : espérons que l'homme saura maîtriser à temps le numérique et ses dérives...
M
Dès demain ou à l’avenir enfin le plutôt possible faudra bien que j’en passe par la voiture autonome.
Répondre
R
On risque de l'imposer à tous : un jour, peut-être on ne pourra acheter que des voitures autonomes, déjà elles sont bourrées d'informatique...
A
On nage dans le plus parfait des paradoxes. L' hyper-connexion nous ouvre un monde à la fois merveilleux, magique, et absolument terrifiant...
J' ai essayé de lire plusieurs fois le livre de Noah Harari HOMO DEUS mais je suis obligé d' en interrompre la lecture tant les perspectives de transformation de notre l' humanité me paraissent angoissantes, et finalement inhumaines.Finalement, je vais lire ce livre mais par petits bouts...pas tout d' un coup cra ça me donne la nausée.
Ce qui me désole c' est que je ne vois pas très bien ce que les gouvernants me faire pour empêcher cette dérive, cette emprise du tout numérique.Ils auront toujours un métro de retard.La technologie va plus vite que leurs lois...
Bonne journée l' amie
Répondre
R
Oui, c'est effrayant et plus effrayant que merveilleux... car l'homme risque d'y perdre son âme : plus de vie privée, une société vouée à l'argent et la consommation. Pour l'instant, les gouvernements semblent impuissants à maîtriser la machine numérique, en effet.

Belle soirée, AJE
M
Bonjour Rosemar, vous avez amplement raison et du même coup j’en profite pour vous ukndiquer que dès ce matin des voitures banale(« i »osées) avec des radars embarqués circuleront en permanence pour verbaliser (de sois-disantes) automatiquement. Verbalisation automatique à présent...! nous voilà définitivement habiller avec l’ensemble «vache à lait», sur la nationale 7...Encore une petite pensée pour ceux qui circulent pour des raisons professionnelles en voiture toute l’année; et, qui depuis longtemps déjà n’ont plus de permis de conduire pour pouvoir aller simplement travailler. Bonne journée à tous. ( fort heureusement qu’il me restera toujours le vélo)
Répondre
R
Eh oui, la surveillance s'organise pour verbaliser à tout va : il paraît que ces radars font des erreurs, on peut être verbalisé sans raison !
A regarder : une émission sur France 2...

https://www.france.tv/france-2/tout-compte-fait/471593-voitures-en-centre-ville-la-chasse-est-ouverte.html

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/