Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2018 1 11 /06 /juin /2018 10:28
Donald Trump, le sophiste...

 

 

Je conseille à tous la lecture du nouvel ouvrage de Roger-Pol Droit, intitulé Et si Platon revenait... une lecture savoureuse et pleine d'enseignements...

 

L'auteur imagine avec humour et acuité une confrontation entre Platon et notre monde, un vrai choc de civilisations : Platon découvre toutes sortes de réalités modernes, et notamment des personnalités politiques de notre époque...

 

A travers le regard de Platon, Roger-Pol Droit dresse le portrait de quelques hommes politiques de notre temps : Donald Trump, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon...

 

Sous son oeil aiguisé, Donald Trump devient ainsi Thrasymaque, le sophiste : personnage excessif, violent, imprévisible, Thrasymaque refuse les véritables discussions, il fuit les débats argumentés. Dans La République de Platon, il incarne la force brutale, ivre de puissance.

Il use de l'injure, accuse les autres de fourberies, de mensonges.

Pour lui, seule compte la domination du plus fort. Il ne se soucie pas de vérité, il arrange la réalité. Thrasymaque se laisse aussi dominer par la colère, "la suffisance irréfléchie, l'arrogance truqueuse."

 

Le portrait que dresse Roger Pol Droit de Thrasymaque, alias Donald Trump, est criant de vérité et particulièrement bien observé.

 

Ainsi, lors du dernier G7, Donald Trump a révélé une fois encore son caractère imprévisible, ses sautes d'humeur, ses emportements et ses revirements...

D'abord favorable à un accord avec ses partenaires, il a une fois de plus rompu le pacte qu'il venait d'approuver.

Dans un tweet, le président américain a qualifié Justin Trudeau de personne "malhonnête et faible", alors qu'il avait vanté, la veille, la qualité inédite de la relation bilatérale entre leurs deux pays ! Quel revirement !

 

Comment pourrait-on se fier à un tel personnage ?

Souvent dans l'outrance, il passe d'une attitude de conciliation à une colère irrépressible...

On a l'impression qu'il est sans cesse dans le jeu, le mépris des autres.

 

Donald Trump étonne, inquiète... ainsi, les mesures qu'il préconise pour stopper les violences dans les établissements scolaires sont insensées : comment peut-on envisager d'armer des enseignants ?

 

Donald Trump, élu à la tête de l'état le plus puissant du monde, suscite bien des angoisses et des interrogations : jusqu'où ira-t-il dans l'outrance et la démesure ?

Jusqu'où ira-t-il dans l'impulsivité et la duplicité ?

 

 

 

 

 

 

 

Donald Trump, le sophiste...

Partager cet article

Repost0

commentaires

fatizo 12/06/2018 18:44

Il est évident que Trump doit faire peur. On ne sait pas de quoi il est capable, jusqu’où sa folie peut l’emmener.
Avec lui tout est possible, surtout le pire.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 13/06/2018 21:41

Trump fait peur, par ses réactions impulsives... le dirigeant de la Corée du nord est encore plus terrifiant : ils se sont associés dans une monumentale opération de com...

Bises du printemps

ALEA JACTA EST 11/06/2018 18:25

Je commence peu à peu à comprendre la base de la mécanique Trumpienne: la victimisation. C'est le même ressort qu' utilisent , par exemple, les séparatistes catalans, les partisans du Brexit, les extrêmes-droites européennes, c' est le ressort numéro UN de tous les populismes: la victimisation...Cette stratégie ne peut marcher qu' avec des gens incultes ( donc aux Etats-Unis ça fait quand même pas mal de monde...). Trump dit des vérités à moitié...ou uniquement celles qui l' intéresse, de manière parfois risible et puérile. Ses sautes d' humeurs, ses revirements sont en train de ficher la panique sur les marchés.
Je crois que personne ne s' habituera jamais à une telle désinvolture et irresponsabilité. Il faut déjà envisager l' après-Trump. Le monde a besoin de sérénité, de respect et de bon sens...
Avec Trump, on a l' impression que ce qu' il a dit il y a 24 heures, c' est déjà del' histoire ancienne et que ça ne l' engage en rien. Rarement un gouvernant aura amené autant d' instabilité et d' inquiétude, c' est à dire tout le contraire de ce dont le monde a besoin.
Bonne journée l' amie

rosemar 11/06/2018 21:11

"Aucune éthique de la parole", écrit Roger-Pol Droit, à propos de Trump, un personnage inquiétant dans ses revirements : de nombreux intellectuels américains dénoncent sa politique et la jugent dangereuse.

Belle soirée, AJE

MichelJean 11/06/2018 17:07

Bonjour Rosemar, une fois que le pouvoir tombe dans leur escarcelle c’est au trot qu’ils font marcher les braves victimes d’ électeurs et malheur aux plus faibles point final. Bonne soirée à tous.

rosemar 11/06/2018 21:07

Eh oui, le pouvoir donne tous les droits et Trump ne pense qu'à se mettre en valeur lui-même, il cherche à faire illusion...

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 11/06/2018 11:36

Je ne sais pas répondre à la question, jusqu'ooù ira-t-il... mais je sais qu'il risque d'avoir le Nobel de la paix... Ces quelques jours nous le diront, et ça se passe à Singapoure !

rosemar 11/06/2018 21:03

Le Nobel de la paix pour un type qui préconise d'armer les enseignants ?? Ce serait dénier toute valeur à ce prix...

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/