Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 08:23
Pas de carte Vitale, pas de soins...

 

 

J'évoquais ce problème dans un article précédent : désormais, avant même de questionner leurs patients, les médecins réclament souvent ce fameux sésame indispensable pour l'accès aux soins : la carte Vitale...

Curieuse façon de procéder qui a tendance à annihiler l'échange, à couper la communication...

 

Il est vrai que la carte Vitale sert désormais de moyen de paiement... 

Comme si le paiement était un préalable au service rendu... de quoi déshumaniser un peu plus la relation patient-médecin.

 

C'est donc l'ordinateur qui lit la carte vitale et le patient est ainsi parfois réduit au silence.

Pourtant, "la base du soin, ce sont d'abord les humanités qui viennent nous rappeler que nous ne soignons pas une maladie, mais que nous soignons un sujet malade...", comme le rappelle justement la philosophe Cynthia Fleury.

Or, la technique a tendance à chosifier le patient.

 

Un fait divers vient souligner, de manière tragique, l'importance grandissante que prend la carte Vitale pour nombre de médecins.

A Saint-Louis, sur l'île de La Réunion, un homme de 33 ans s'est vu refuser l'accès au cabinet d'un médecin généraliste au motif que sa carte Vitale n'était pas à jour. Il en est mort.

 

Pris d'une forte quinte de toux, ce jeune homme de 33 ans est décédé d'une embolie pulmonaire le vendredi 1er juin, après avoir été refoulé du cabinet d' un médecin généraliste. 

Terrifiant !

C'est ce qu'on appelle, en termes de droit, une non assistance à personne en danger...

 

Nous vivons dans un monde de technicité envahissante, tout passe par l'ordinateur, tout doit aller vite et on en oublie les lois les plus élémentaires de l'humanité  : protéger les personnes affaiblies et vulnérables.

La médecine a fait des progrès considérables, mais les médecins ont tendance à perdre le contact avec leurs patients...

 

Pourtant, la médecine est avant tout une affaire humaine.

Si savant qu’il soit,un médecin qui ne sait pas communiquer avec son patient court le risque d'être inefficace : les yeux rivés sur son ordinateur, il ne voit plus l'être humain qu'il a en face de lui.

 

Et quand il refuse de recevoir un patient, sous prétexte que sa carte Vitale n'est pas à jour, il commet une faute grave qui va à l'encontre du métier de thérapeute.

Certes, l'ordinateur a son utilité mais il ne peut pas remplacer une relation de confiance entre le médecin et son patient.
 

 

 

 

 

 

Source :

 

https://www.marianne.net/societe/la-reunion-sa-carte-vitale-pas-jour-il-est-refuse-chez-un-medecin-puis-meurt

 

 

 

Pas de carte Vitale, pas de soins...
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
J'ai souvent trouvé que les médecins mettaient une barrière avec leurs patients, surtout lorsqu'ils sont de classe sociale bien inférieure.
J'ai la chance d'avoir une médecin qui n'est pas dans ce registre, d'ailleurs il suffit de voir les gens qui son dans sa salle d'attente pour comprendre.
Pour moi, être à l'aise avec mon médecin est primordial, je ne veux pas être une maladie mais un être humain..
Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
La relation avec le médecin est importante : si la communication est bâclée, c'est problématique, et beaucoup de médecins ont tendance à négliger cet aspect...

Bises du printemps
A
Hors-sujet:
Blanquer, qu' est-ce que tu nous fais ?
http://www.liberation.fr/debats/2018/06/05/blanquer-porte-le-coup-de-grace-a-l-enseignement-professionnel_1656567
Répondre
A
Etonnant, je viens d' y entrer à l' instant sans pb....
R
Cette page n'existe pas, me dit-on...
L
Difficile de dire si la consultation aurait mis en évidence le bon diagnostic... l'embolie pulmonnaire !
Je pense que dans la puce de la carte vitale il y a des informations utiles pour le médecin comme l'historique du patient, mais je n'en suis pas sûr.
Répondre
R
Bien sûr, la carte Vitale délivre des informations sur le suivi du patient. Mais, elle ne doit pas empêcher le médecin d'interroger le patient.
A
La carte vitale est, je suppose, très efficace pour que le médecin puisse accéder en quelques instants à toutes les données pertinentes sur son patient. Ce qui est intolérable c' est qu' un magnifique outil informatique se soit transformé en obstacle...
Et la déontologie dans tout ça ? Faut-il mettre l' obligation morale de recevoir tous ses patients ( avec ou sans carte mise à jour) dans le nouveau serment d' Hypocrate ?
Bonne fin de journée l' amie
Répondre
R
Bien sûr, la carte Vitale a une fonction informative pour le médecin. Mais, pour autant, elle ne doit pas bloquer la communication et le dialogue.
La déontologie connaît des entorses et c'est grave : il est vrai que les médecins sont parfois débordés, mais ils ne devraient pas refuser un patient...

Belle soirée, AJE
M
Bonjour Rosemar, il m’est arrivé presque un peu le même problème avec deux longs jours de lit sans pouvoir manger suite à une méningite virale (chose fréquente !) et de me rendre à quatre pattes perclus de douleurs et nausées chez le premier généraliste (agrégé es lettres moderne/anciennes) “ à deux jours deux jours de sa retraite (aux flambeaux) ”, qui a gentiment refusé de me délivrer cette ordonnance pour le motif que j’avais oublier ma carte «vitale» après une longue attente dans un couloir glacé d’étranges courants d’air durant deux heures... Voila encore d’extraordinaires spécimens qui ont de beaux bouquets d’actions placées parmi les organismes de pompes funéraires. Bonne journée à tous.
Répondre
R
Les médecins auraient des actions placées dans les entreprises de pompes funèbres ? C'est inquiétant !

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/