Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2018 3 29 /08 /août /2018 08:22
Les chasseurs ont gagné...

 

 

Que ne ferait-on pas pour séduire et attirer certaines catégories d'électeurs ? Et les lobbies de la chasse sont apparemment très influents auprès des hommes politiques...

Face à cette toute puissance des lobbies de la chasse, Nicolas Hulot a annoncé ce mardi 28 août qu'il avait pris la décision de quitter le gouvernement.

Alors, bien sûr, cette décision intervient après de nombreuses déceptions concernant l'écologie face aux mesures prises par le gouvernement : pesticides, glyphosate, nucléaire...

 Nicolas Hulot a expliqué que la présence d'un influent lobbyiste de la chasse, Thierry Coste, lors d'une réunion à l'Elysée, avait été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase d'une frustration devenue insupportable.

 

Plusieurs mesures en faveur des chasseurs avaient été annoncées, il y a quelques jours : baisse du permis national de chasse de 400 à 200 euros, mesures de "gestion adaptative" pour certaines espèces, création d'un conseil scientifique ou encore d'un fonds, géré par les chasseurs, "pour des actions concrètes en faveur de la biodiversité".

50% de réduction pour le permis ! Un beau cadeau, alors que les collectivités locales manquent cruellement d'argent !

Les chasseurs ont la cote !

 

Et pourtant, on peut s'interroger sur leur utilité : ils prétendent réguler les espèces...

Or, de nombreuses espèces d'oiseaux sont déjà menacées par le fait même de l'activité humaine : pesticides, pollution, disparition de l'habitat...

 

Pour ma part, je n'aime pas la chasse : partir avec un fusil à la main, pour aller traquer et tuer des êtres vivants... ?

Quel plaisir peut-on prendre à une telle activité ?

N'oublions pas aussi les nombreuses victimes humaines des "accidents" de chasse : dans ce cas-là, la chasse devient même un permis de tuer.

 

Quand on aime vraiment la nature, on l'observe, on la protège, on la préserve...

Nul besoin de s'armer d'un fusil pour apprécier une balade en pleine nature !

Nul besoin de traquer un animal pour l'observer !

Les chasseurs seraient selon eux les premiers écologistes de France ?

Mais se soucient-ils vraiment d'écologie ? Leur bonheur est de passer leur temps de loisir à battre la campagne pour tuer des animaux.

 

La chasse correspond à un instinct primaire, on comprend qu'on puisse chasser quand on a besoin de se nourrir...

Mais ce n'est plus le cas, de nos jours...

 

On souhaiterait que tous les chasseurs se comportent comme ce personnage mis en scène dans une chanson de Michel Delpech.

 On a envie de suivre les pas de ce chasseur qui abandonne  son fusil, pour devenir poète et se livrer à une observation attentive des beautés de ce monde...
 

 

Par dessus l'étang 
Soudain j'ai vu 
Passer les oies sauvages 
Elles s'en allaient 
Vers le midi 
La Méditerranée 

Un vol de perdreaux 
Par dessus les champs 
Montait dans les nuages 
La foret chantait 
Le soleil brillait 
Au bout des marécages 

 

 

 

La chanson :

 

http://rosemar.over-blog.com/2016/01/elles-s-en-allaient-vers-le-midi-la-mediterranee.html

 

 

 

10 vérités sur la chasse :

 

http://natureiciailleurs.over-blog.com/2016/09/10-verites-sur-la-chasse-en-france.html

 

 

 

Les chasseurs ont gagné...

Partager cet article

Repost0

commentaires

fatizo 02/09/2018 09:36

J'ai connu pas mal de chasseurs, et peu était respectueux de la nature et du gibier.
On nous dit que l'époque a changé et les chasseurs aussi.
Je n'en suis pas si sur.
Bises Rosemar

Lapin37 30/08/2018 21:26

Bonsoir tous rosemar, petite citation sur/de Thierry Coste, qui se passe de commentaires "Un lobbyiste « sans morale »
Sa société Lobbying et Stratégies représente aussi des marchands d’armes et fait affaire avec le Tchad, le Gabon ou l’Arabie Saoudite. L’intéressé n’y voit aucun souci. « Ah je n’ai pas de morale. Je respecte la loi, c’est clair. Mais au-delà de ça, la ruralité est ma passion donc je suis très machiavélique. Il n’y a pas beaucoup de gens qui l’assument, mais moi je l’assume complètement. Je défends des gouvernements étrangers qui sont des alliés de la France mais qui ont parfois des comportements très douteux avec les droits de l’Homme. Mais je les assume », assurait-il sur RMC.
Les chasseurs viennent de reprendre leurs droits médiévaux, personne ne peut s'opposer à eux sous peine de poursuites (pas de pendaison quand même pour les opposants, ouf !). L'Ancien Régime est vraiment de retour officiellement !
A propos, un impôt sur le sel est prévu, c'est pour notre santé bieeeen sûûûûrrrr ! moi je l'appelle par son nom : la gabelle ;-)))
Bonne soirée, bon we, bises/santé à tous.
(bon courage à toi, rosemar, pour la rentrée)

rosemar 31/08/2018 22:02

En effet, ce Thierry Coste est un personnage peu recommandable : merci pour toutes ces infos... oui, on a vraiment l'impression de régresser dans de nombreux domaines.

Bises, bonne soirée, Lapine

L. Hatem 29/08/2018 21:46

Une collègue me racontait sa demande en mariage... Son futur mari l'a prévenue à l'avance : "Chaque dimanche je vais à la chasse..." Elle a dit oui. Cela fait 35 ans déjà, et elle prépare chaque dimanche le gibier qui arrive dans les bras du mari... pendant la saison de chasse bien sûr !

rosemar 29/08/2018 22:22

Au moins, elle était prévenue... elle savait qu'elle épousait un chasseur invétéré !

ALEA JACTA EST 29/08/2018 11:34

J' appartiens, du côté de ma mère, à une famille de chasseurs : c' était des paysans du sud de l' Italie qui chassaient pour se nourrir en ces temps-là... Je n' ai jamais pris le relais générationnel, ni touché une arme de chasse. Je n' ai aucune sympathie pour aucune société de chasse, bien au contraire, et je ne vais certainement pas applaudir le initiatives de Macron pour les mêmes raisons que tu indiques dans ton article.
Ceci étant dit, face au désastre écologique planétaire qui a déjà commencé les chasseurs en France représentent un danger infime, presque anecdotique...D' ailleurs ils n' ont pas complètement tort quand ils affirment participer au maintien de la biodiversité. C' est partiellement vrai car ils protègent certains écosystèmes et exercent un contrôle démographique sur certaines espèces qui pourraient se transformer en féaux pour la nature : simplement leur protection touche uniquement les espèces qui les intéresse, c' est à dire celles qu' ils veulent chasser, et c' est donc très insuffisant.
En face, l' industrialisation ( réchauffement climatique), les déchets, la pollution (empoisonnement du milieu,déforestation, etc...), l' usage des pesticides dans l' agriculture moderne, l' élevage intensif des animaux que nous consommons par centaines de millions provoquent des dégâts sans aucune mesure avec l' activité des chasseurs.
Les chasseurs en France c' est une goutte d' eau dans un océan de problèmes.
J' aimerais rétablir cette proportion.
La démission de Nicolas Hulot est un énooooorme pavé dans la mare. Il va mettre tout le monde face à ses responsabilités. C' est le pire des échecs essuyés par Macron depuis le début de son mandat. Il lui appartiendra de réagir en conséquence et de tenter de mieux répondre aux terribles dangers qui menacent notre société, et de reprendre les gros dossiers brûlants qui étaient sur la table de Nicolas Hulot ( l' énergie, les glysophates, etc....).
Alors autant j' applaudis Nicolas Hulot pour son geste sincère et honnête, autant je suis surpris que ce soit cette histoire de chasseurs qui fasse déborder la coupe...Les chasseurs en France, d' un point de vue de la menace écologique, c' est peanuts...C' est que dalle !
On doit s' opposer à la chasse pour des raisons éthiques et morales mais pas à cause du péril écologique.
Bonne journée l' amie

rosemar 29/08/2018 22:03

Je ne suis pas sûre du tout que les chasseurs aient une vocation écologiste...
Voici un extrait de l'article dont j'ai indiqué le lien :

"Les chasseurs paient des taxes parce qu’ils prélèvent une partie de notre patrimoine naturel : la faune sauvage, « bien » commun à tous les citoyens. Cet argent parafiscal, comme celui de tout impôt, devrait donc revenir à l’ensemble des contribuables par le biais de l’État. Ça n’est pas tout à fait le cas.

En effet, une proportion conséquente est reversée aux fédérations des chasseurs et à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), établissement public dont le fonctionnement n’est quasiment plus public, mais principalement voué au loisir « chasse ». La trésorerie de la chasse tourne quasiment en circuit fermé, alors que tous les contribuables y injectent de l’argent au travers des subventions reversées par l’État et les collectivités publiques.

La France doit également payer des amendes colossales à cause des dérives de ses chasseurs. Elle a déjà été condamnée, notamment en 1988 par la Cour européenne de justice, pour sa complicité envers le braconnage des bruants ortolans. En 1999, devant la mauvaise foi avérée de la France, une nouvelle condamnation est prononcée, avec cette fois une astreinte de 142 425 € par jour. Tout cela avec une partie de notre argent, deux fois dilapidé : il est perdu à cause de la mauvaise conduite des chasseurs, et il ne servira pas à protéger des espaces sauvages utiles à tous.

Avec un petit million d’effectifs, les chasseurs représentent moins de 2% des citoyens, mais leurs pouvoirs financiers et politiques sont tels qu’ils se comportent trop souvent comme des vandales de la nature… sans concertation, et avec notre argent."

C'est aussi une question éthique, c'est sûr, mais l'impact écologique existe aussi...

Belle soirée, AJE


Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/