Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 11:52
Si tu m'apprivoises... tu seras pour moi unique au monde...

 

 

On connaît tous cette page célèbre du Petit prince : un renard dit bonjour au petit prince qui lui propose de jouer, mais le renard refuse car il n'est pas apprivoisé...

Face à l'incompréhension de l'enfant, le renard lui explique alors ce que signifie le verbe "apprivoiser" : 

 

"- C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie "créer des liens..."

- Créer des liens ?

- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde..."

" On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

- Que faut-il faire? dit le petit prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près..."

 

Alors que le temps s'accélère dans une société vouée à la vitesse, nous ne savons plus "apprivoiser"...

Nous ne savons plus regarder...

Notre monde de marchandisation est bien celui de l'accélération, de la vitesse : tout s'emballe, les innovations nous submergent sans arrêt, une innovation en chasse une autre, un système informatique en remplace un autre, un smartphone succède à un autre...

 

A l'inverse, "apprivoiser" demande de l'attention et du temps, des précautions, une certaine réserve...

Désormais, on n'apprivoise plus, on conquiert, on s'impatiente, on achète, on paye....

On ne prend plus le temps de connaître, de comprendre, d'observer.

 

Apprivoiser ! Voilà un verbe quelque peu oublié ! Avec ses 4 syllabes, ses consonnes variées, il souligne bien une attention, un désir, une volonté.

La labiale peut suggérer une idée de bonheur, la gutturale "r" peut montrer une forme d'âpreté et de difficulté, la fricative "v" et la sifflante "s" donnent une impression de douceur.

Le verbe évoque une quête patiente, une approche prudente...

 

Apprivoiser, c'est s'approcher peu à peu de quelqu'un, apprendre à le connaître, à l'apprécier...

Apprivoiser, c'est retrouver le temps d'autrefois, le temps virgilien qui permet de découvrir la valeur des êtres et des choses.

 

 

 

 

 

Si tu m'apprivoises... tu seras pour moi unique au monde...

Partager cet article

Repost0

commentaires

fatizo 14/10/2018 14:59

Apprivoiser, voilà un verbe qui me correspond bien.
Apprendre à connaitre l'autre. Beaucoup de patience.
Il y a aussi la notion de voisinage. Apprendre à connaitre celui, ou celle, qui est proche.
Le chat que je suis (horoscope chinois), est un adepte de cette situation.
Observer, comprendre, admirer, puis approcher.....
Bises Rosemar

rosemar 14/10/2018 21:18

Voilà de jolis verbes qui impliquent une attention à l'autre... à l'ère du mouvement perpétuel, il est bon de les remettre à l'honneur...

Bises de l'automne

L. Hatem 13/10/2018 13:39

J'ai adoré ce texte qui remonte au temps de l'école de fiston, et que j'avais oublié... Merci rosemar

rosemar 13/10/2018 21:06

Un texte qui mérite d'être relu, en ce temps où tout s'accélère...

ALEA JACTA EST 12/10/2018 16:17

Effectivement il y a dans ce beau verbe français qui ne ressemble à aucun autre mot étranger une notion de temps, de respect de la privacité et de patience qui est une vertu qui se perd car nous vivons dans l' immédiateté.
Or le temps permet d' apporter dans les relations de la qualité, de la confiance en l' autre , de la richesse...Quand on s' apprivoise les mots sont inutiles pour exprimer le bien qu' on pense de l' autre. Les faits parlent pour nous.
Bonne journée l' ami
PS: Cette année, comme toute les ans, j' ai certains élèves rebelles qu' il me faut essayer d' apprivoiser...Encore une fois il faut compter avec le temps pour que ceux-ci perçoivent notre cohérence, notre droiture et honnêteté...

rosemar 12/10/2018 21:03

Apprivoiser les élèves : tout un art, oui ! et cela exige souvent patience, doigté et endurance !
L'extrait du Petit Prince est magnifique et le verbe "apprivoiser" est expliqué avec tant de poésie et de délicatesse...

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/