Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 08:59
Noël en Novembre...

 

 

Le grand rush de Noël a déjà commencé : dès le début du mois de Novembre, les supermarchés arborent les décorations de Noël... guirlandes, éclairages, pères Noël, lutins, sapins, couleurs chatoyantes...

 

A l'entrée du magasin, sont installées toutes les friandises de cette fête désormais incontournable : chocolats, nougats, papillotes, marrons glacés, truffes... une profusion et une débauche de produits qui attirent le regard.

 

Le rayon des jouets déborde également : c'est un luxe de jouets électroniques, clinquants, c'est une abondance de jeux éducatifs, de jeux de société, de peluches, de poupées de toutes sortes.

Et déjà, les gens achètent et font des provisions pour la Noël.

Peut-on désormais échapper à cette débauche de consommation, à ces orgies de dépenses, à cette recherche frénétique des cadeaux de Noël ?

 

Il est vrai que Noël représente l'enfance : nous avons tous des souvenirs souvent enchanteurs de cette fête...

Les enfants ne sont-ils pas les rois de cette fête et de nos jours, l'enfance n'est-elle pas sacralisée ?

 

Noël est partout : sur internet, dans les rues qui s'illuminent de décorations, dans les magasins...

Comment résister à cette frénésie d'achats ? Comment ne pas céder aux injonctions de la société de consommation ?

 

Il faut fêter Noël ! Tout nous incite à consommer, les publicités, la croissance qu'il convient d'entretenir et de doper, les magasins qui regorgent de produits...

Il n'est pas rare que certains achètent des cadeaux inutiles, qui seront même revendus sur internet.

 

Mais ne pourrait-on pas fêter ce jour plus sobrement ? Retrouver, ainsi, l'esprit originel de la Noël... une certaine simplicité...

Mais, non, nous nous laissons tous aller à la frénésie de Noël.

Les enfants sont saturés de cadeaux, des jouets qui sont souvent bien vite oubliés, remisés, délaissés. Les enfants sont submergés de cadeaux, à tel point que les parents ne savent plus quel jouet leur offrir une année après l'autre.

Les adultes échangent aussi des cadeaux, le plus souvent des objets superflus, luxueux, inutiles.

Quelle gabegie !

Comme l'écrit Stéphane Floccari, dans son ouvrage intitulé Survivre à Noël, "nous sommes tous d'accord, à un moment ou à un autre, pour dénoncer cet état de fait que pourtant nous perpétuons..."

 

Cette surconsommation est d'autant plus indécente que ce luxe côtoie la misère la plus grande.

Des sans abris vivent dans des conditions déplorables et sont exclus de cette fête de Noël.

Ainsi, Noël devient le révélateur des inégalités criantes qui traversent nos sociétés.

 

 

 

 

 

 

 

Noël en Novembre...

Partager cet article

Repost0

commentaires

L. Hatem 15/11/2018 16:08

C'est vrai que nous perpetuons nous mêmes ce que nous dénonçons...
Il y aura encore des téléphones et des consoles sous le sapin...

rosemar 17/11/2018 08:54

Une fuite en avant dans la surconsommation...

Michel Jean 14/11/2018 17:05

Bonjour Rosemar, il est difficile de ne pas être impressionné et en même temps turlupiné par ces futures évolutions des décors Noëlliens. Des fleuves, déjà ! de girlandes qui s’étreignent accrochées à de petits nuages neigeux et poussiéreux ... ou sur des façades décorées par des images projetées, dès la fin octobre ! Plus quelques ordinateurs auxquels s'ajoutent quelques automates en plus une séries d’invisibles drones crachant des halots de lumières ou d’éclairs de divers mélanges colorés selon la musique diffusée. Cela engendre des résultats plus ou pour le moins troublants. Beaucoup se sentent plus heureux et plus épanouis et semblent être moins anxieux, puis faut noter les insatisfaits et autres râleurs de service, mais il est vrais que c’est sympa. Peut-être un peu trop tôt je vous l’accorde. Bonne soirée à tous.

rosemar 14/11/2018 22:23

La surconsommation qui accompagne Noël, ce n'est pas raisonnable : on est dans l'excès, la démesure, le gaspillage...


Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 14/11/2018 16:08

On ne ressent pas cette frénésie pré-festive en Espagne alors qu' ici l' Eglise a plus de poids qu' en France dans la société civile...Curieux paradoxe.
La France majoritairement agnostique ou athée mais qui succombe à la folie consumériste de Noël.
Il serait grand temps de revenir à l'esprit originel de cette fête pour célébrer avec humilité des valeurs universelles comme l' espoir, l' harmonie, la paix, l' amour partagé, l'humanité.
Bonne fin de soirée l' amie.

rosemar 14/11/2018 22:20

Moins de consumérisme en Espagne ? C'est une bonne chose... ici, c'est déjà la course aux achats, aux cadeaux. On sent l'influence d'Outre-Atlantique...

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/