Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2019 1 11 /02 /février /2019 14:51
Une rencontre passionnante avec Axel Kahn...

 

 

Axel Kahn, c'est d'abord pour moi un phrasé particulier qui nous fait savourer les mots, les phrases : on aime l'écouter parler, avec sa verve caractéristique, on reconnaît tout de suite son timbre de voix.

 

Généticien, scientifique, médecin, Axel Kahn est aussi un écrivain : après avoir écrit la biographie de son père qui s'est suicidé le 17 avril 1970, il se lance dans un autre projet : rédiger sa propre autobiographie intitulé Chemins.

 

"Une autobiographie à travers ce qui, après tout, me caractérise mieux que tout, mieux que la génétique, mieux que la médecine, mieux que l'éthique, mieux que beaucoup de choses, c'est à dire mon amour absolu, mon besoin physique, mon besoin vital d'être sur les chemins, en train de cheminer... c'est l'autobiographie d'un homme, des flashs de mémoire entre 5 ans et 73 ans."

 

Axel Kahn évoque l'héritage immense, démesuré qui est celui de son père. Et notamment ce message que lui a laissé son père : "Sois raisonnable et humain..." et Axel Kahn, de se poser ces questions : "Qu'entendait-il par être raisonnable et humain ? En quelles circonstances notre raison et notre humanité sont-elles menacées ?"

Cette phrase, cette injonction ont accompagné Axel Kahn tout au long de son parcours, "comme un fil d'Ariane qui lui a permis de se retrouver dans les dédales de la vie où les Minotaures sont multiples."

 

Il parle aussi de son enfance au Petit-Pressigny, un petit village de 500 habitants dans le sud de l'Indre et Loire qui fut pour lui comme un paradis terrestre : et il a retrouvé maintes fois sur les chemins cette impression de bonheur absolu liée à l'enfance.

 

Axel Kahn raconte des souvenirs, notamment une rencontre éblouissante avec son père : à Chamonix, alors que le jeune Axel atteint de tuberculose fait un séjour dans un sanatorium, une rencontre forte, chargée d'émotions dans de somptueux paysages enneigés... Il découvre alors un homme qui est son père et qui l'aime.

 

Axel Kahn parle aussi de religion : les dogmes catholiques lui ont paru à un moment de sa vie totalement incroyables : la virginité de Marie, la Trinité, le Jugement dernier, la résurrection du Christ...

Mais il ne peut pas rejeter l'humanisme chrétien : même si on ne fait pas l'hypothèse de Dieu, tout n'est pas permis... Axel Kahn reste attaché à un humanisme rationnel sans Dieu.

 

Axel Kahn évoque encore son expérience de président d'Université : une mission exaltante... "essayer de préparer l'avenir, et essayer de dire aux étudiants : "Vous savez, si vous vous intéressez au passé, à vos racines, à ce qui vous a permis d'être là, non seulement ce ne sera pas un affaiblissement pour préparer l'avenir, mais cela vous donnera un ressort extraordinaire."

 

Axel Kahn raconte de nombreuses anecdotes survenues lors de ses pérégrinations et il rappelle que son livre intitulé Chemins est un document sur la France du début du XXIème siècle : "l'importance de l'attachement aux territoires, la diagonale du vide, là où les gens voient tout foutre les camp, des gens pour qui seul le pire est certain...", la France des gilets jaunes.

 

Ainsi, son autobiographie n'est pas seulement un éloge de la marche, elle est aussi le reflet de la France contemporaine : une étude sociologique de notre époque...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Un conseil qui lui vient peut-être en droite ligne d’un Jules-(grand auteur oublié)-Romain ?: Il m’a répété sur l'arrangement de la vie, sur les précautions à prendre contre l'enlisement dans la médiocrité, des chose qu’il a l’air de sentir à fond... [les hommes de bonne vooonté.
Répondre
R
Axel Kahn inspiré par Jules Romain ?
L
Sois raisonnable et humain... J'adore, vraiment !
Répondre
M
Bonsoir Rosemar, À. Khan c’est réellement un très grand conférencier que l’on retrouve sur le Net et qui reste agréable de réécouter tant il est limpide est clair. Bonne soirée à tous.
Répondre
R
Une voix qui donne envie de l'écouter, en effet : et puis, Axel Kahn nous donne aussi envie de lire son livre...<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
A
C'est terrible ce qu'il raconte sur le suicide de son père. Et cette lettre-testament qu'il lui laisse et sur laquelle Axel Kahn va se questionner durant de longues années...<br /> Le livre d' Axel Kahn s'intitule CHEMINS et je me demande s' il connait ce poème d' Antonio Machado dont je te cite un extrait:<br /> caminante, no hay camino, [toi qui marches, il n'existe pas de chemin,]<br /> se hace camino al andar. [le chemin se fait en marchant.]<br /> <br /> http://vasvoirailleurs.en-escale.com/-caminante-no-hay-camino---antonio-machado-_pl1920.html<br /> <br /> Bonne fin de journée l' amie
Répondre
R
Un témoignage poignant et fort : je pense que Axel Kahn serait d'accord avec cette phrase de Machado... il le dit lui-même : la pensée chemine en marchant...<br /> <br /> Belle soirée, AJE